Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma chute serait accompagnée d'une très brève prière -une très longue prière.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 05/09/10 | Mis en ligne le 12/07/12
Mail  
| 94 lectures | ratingStar_274583_1ratingStar_274583_2ratingStar_274583_3ratingStar_274583_4
Revedelune. Citation : Kensho. Ma chute serait accompagnée d'une très brève prière -une très longue prière. Celle qui monte pendant que je descends. En faisant cela, je pense que vous cherchez à vous rassurer ou a vous occultez l'expérience. Attention, je ne vous jette pas la pierre et cette attitude peut se comprendre, mais pour moi elle ne peut pas déboucher sur la grâce. Citation : (et qui sait peut-être pourrai-je voir les anges du ciel dérouler un tapis de nuages pour réceptionner ce qui en moi est léger, si léger, si beau, encore si pur (j'espère) , allez savoir la partie qui appartient au divin.). Voila qui semble confirmer mon soupçon. Que la grâce puisse nous permettre de voir des choses qui nous sont invisibles en tant ordinaire à cause d'un défaut d'implication de notre part dans l'expérience me semble juste. Mais, là, vous me sortez les chimères habituelles des religieux ainsi que leur préjugés habituels : il faudrait être bien gentil et prier pour accéder au paradis. Et cela nous renvoie à une problématique débattue sur ce forum : La grâce à-t-elle à voir avec un au-delà ou avec la réalité de l'ici et maintenant ? Ma thèse n'a pas changé, je soutiens la deuxième proposition : le "paradis" n'est pas à chercher dans un ailleurs, il est possiblement accessible, ici même, sur notre bonne veille terre, et pourquoi pas, lors d'un saut en parachute sans parachute ! Citation : (j'analyse trop, je sais, j'ai cet horrible travers qui ne me facilite pas la vie-des conseils pour y échapper ? ). Il est des moments où il faut analyser et d'autres ou il faut laisser-faire, se laisser aller, simplement vivre, pénétrer pleinement l'expérience. Mais on se raccroche souvent de toutes ses forces à quelque chose, une idée ou quelqu'un pour se protéger. Certains se blinderont, ou alors feront l'autruche pour ne pas voir mais au final on ne vit déjà plus vraiment. Et si l'on se débat de toutes ses forces, on sera crispé, furieux, malheureux. Peut-être que votre attitude devant la vie est la suivante : "il faut que je comprenne tout ce qui se passe afin de contrôler la situation." Mon histoire de saut est un peu comme un "koan" zen, une métaphore. On peut très bien penser que la vie est ce saut. Car nous savons bien que nous y passerons tous mais malgré tout. Alors comment allons-nous passer le temps qui nous reste ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274583
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages