Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais devoir rattraper les cours etc, pas cool.

Témoignage d'internaute trouvé sur jeux_video_com - 17/09/11 | Mis en ligne le 29/07/12
Mail  
| 86 lectures | ratingStar_282503_1ratingStar_282503_2ratingStar_282503_3ratingStar_282503_4
Julien Je reste tout de même très sceptique. ^^ Selon moi, intégré la FAC en plein milieu, que ce soit médecine ou autre, c'est dur. Après, on sait tous les deux que tu l'intégrera sans doute avant octobre (ou peu après, je pense) , donc pas en plein milieu d'année. Mais devoir rattraper les cours etc, pas cool. Enfin je suis quelqu'un de "trop" sérieux, alors je ne vais pas tenter de changer ton point de vue la dessus. Par contre, concernant la fille, j'insiste. Ne le prend pas mal, mais ça peut vraiment te faire du mal. Si tu fais connaissance, qu'elle te plait beaucoup, que vous sortez ensemble… Et que tu changes d'établissement ? Pour que la relation tienne, ça va être chaud. Elle, elle aura toujours ton emploie du temps actuel, et devra bosser après les cours. Le weekend, se voir, pourquoi pas. Et puis admettons que lorsque tu intègres la FAC, ce n'est qu'une simple amie (mais que tu veux qu'elle soit plus que ça). Comment faire ? A moins d'être très proche d'elle, tu te vois vraiment lui dire "au fait, on se voit ce soir/weekend ? ". Enfin je sais pas, quelqu'un avec qui je fais connaissance cette année et qui part en FAC, même au bout de 3 mois… Je vais pas essayer d'aller le voir, quoi. A condition d'être vraiment très très proche. Enfin bref. Je veux pas te faire la moral, mais juste te dire que ça peut mal tourner. Cf mes histoires ; où je me sens incompris quand une fille me laisse tomber. Encore une fois : "enfin bref". ^^ J'espère que tu pourra intégrer facilement la FAC, faire connaissance avec la fille… Et avoir son numéro, bien sûr, pour garder contact par la suite. Me concernant : non, dans la rigueur, ce n'est pas les étapes de calculs. Et justement, ça me perturbe. En Terminale, pour les limites par exemple, il fallait extrêmement bien détaillé (d'ailleurs j'avais toujours tout les points, sur les limites). Là… Non. Tu détailles à peine. Pareil pour les polynômes du 2nd degré (je suppose que tu as fait ça) : avant, il fallait calculé le discriminant, mettre "Delta > 0, donc il existe deux racines réelles x1 et x2 telles que : … " Là, non. Tu peux dire "-3 est racine évidente" (alors que c'est pas évident ) , ou alors calculer delta sans étapes de calculs, et mettre directement les deux racines. Et j'ai vraiment du mal, parce que dans ma tête, je me dis "il faut tout détailler pour que le correcteur comprenne bien", ce qu'on me disait en Terminale quoi. Mais là, non. D'après le prof de maths : "A ce niveau, on sait que vous savez faire du calcul mental… pas besoin de trop détaillé". Ah, en plus, il faut savoir que mon prof de maths était un chercheur, qu'il a fait une thèse et tout. Tu vois le truc. Un exemple de la rigueur qu'on attend de nous : sur l'interro de cours, on nous demandait la définition de la fonction ch (fonction cosinus hyperbolique, enfin osef). J'ai écrit "La fonction ch est la fonction de R dans R [intervalles de départ et d'arrivé] tel que : ch (x) =… " Et j'ai eu 2/4 à la question. Pourquoi ? Parce que j'ai oublié de mettre : "… tel que, POUR TOUT X APPARTENANT à R : ch (x) =… ". Pourtant, j'ai bien précisé au début que l'intervalle de départ était R. Mais je devais rajouter "pour tout x appartenant à R". Enfin bref, tu t'en fous, mais voilà quoi… > Mais tu as tout compris : l'objectif, c'est clairement de nous rendre bilingue… La fille de ma classe, j'en avais déjà parler : elle est spéciale dans le sens où elle ne parle pas, n'est pas polie, tout ça. Cette semaine, ça allait mieux, mais elle reste toujours dans son coin. L'autre jour elle a été obligée de manger avec nous (les circonstances l'y obligeait) , mais elle n'a quasiment pas parler. Quand on travaille en groupe, elle parle peu, tout ça… Oh, oui, bien sûr : si elle et mon pote veulent se mettre ensemble, je vais les laisser faire. Mais bon… C'est tellement agréable d'avoir une fille qui nous plait (et célibataire) , dans notre classe. Tu me comprends mieux que personne. Avec nos histoires (Alice, Berangère…) avec les zozotes qu'on voyait jamais, maintenant c'est agréable de pouvoir se focaliser sur quelqu'un qu'on voit tous les jours. Merci encore. ^^ Sinon, non je ne pense pas que je prendrai le rythme. Les 2ème années ont l'air vraiment sérieux en disant qu'on se sent toujours largués. Mais bon, je vais tenir le coup. :x. Sosso Vous vous connaissez bien ? Tout ça ? Tu sais pas comment lui dire ? Vaincre ta timidité. Facile à dire oui, mais il n'y a pas 36 000 solutions : vainc ta peur. Il faut y aller. Concernant ton idée de gage : pourquoi pas. Il faudrait qu'il y ait des personnes qui confirment le gage, pour qu'elle ne pense pas "j'ai refusé, et donc du coup il invente une excuse pour ne pas avoir honte ! ".
  Lire la suite de la discussion sur jeuxvideo.com


282503
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages