Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais j'avais la fievre et pas bien du tout.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 22/06/10 | Mis en ligne le 30/07/12
Mail  
| 68 lectures | ratingStar_282875_1ratingStar_282875_2ratingStar_282875_3ratingStar_282875_4
Bonsoir les filles, J'ai eu la creve tous le week end + hier ; aujourd'hui c'est mieux. Mais j'avais la fievre et pas bien du tout. Et moralement, extremement mal. Aujourd'hui c'est nettement mieux. Sonia, c'est bien que tu aies pris rendez-vous avec la psy (je le dis tout le temps à Jess). Moi c'est une aide capitale. Et c'est 1 fois par semaine. Ma psychiatre a toujours été là, avant, pdt, après l'IMG, elle est mon pilier ; et le LIEN avec mon histoire et mon bébé. C'est d'une importance primordiale. J'y suis allée ce matin et ça m'a fait énormément bien ; à chaque fois je pleure comme une madeleine, mais j'extériorise, et ma psychiatre me parle, elle me rassure, elle m'aide à accepter et à me reconstruire. Car c'est ça les filles, nous nous reconstruisons ; nous ne sommes plus comme avant, nous ne serons plus jamais comme avant. Nous sommes mamans, et un de nos enfants est décédé. C'est ça la vérité, et nous devons nous le dire, l'accepeter et surtout penser à nos enfants partis trop tôt et trop vite SEREINEMENT. C'est la voie du chemin, il sera long, interminable même. Mais on va y arriver. Pour nos enfants, nos petits anges d'amour que nous aimons du plus profond de notre coeur. Sonia, j'en ai terriblement voulu à ma belle famille, de ne pas m'appeler, de ne pas avoir demandé le terme, de ne prendre aucunes nouvelles ni avant, ni pendant et ni après. Je me suis sentie complétement abandonnée de tous, seule au monde, démunie avec une plaie béante. Je voulais que mon mari explique à sa famille (freres et soeurs, cousins, grands parents, parents…) , que j'avais accouché par VOIE BASSE, que c'était un accouchement comme mon 1er (un tout petit peu moins long ! ) , les mêmes souffrances physiques + une IM MEN SE douleur atroce à s'en rompre les trippes. J'aurais voulu qui leur dise à quel point notre fils était beau, à quel point il nous ressemblait physiquement, qu'il leur dise qu'il était enregistré à l'état civil, qu'il leur donne la date des obsèques… mais il n'en ai rien. Et puis, j'ai compris avec le temps qu'il avait séléctionné les personnes à qui il l'avait dit (ses parents, gds parents et 1 frere). Le reste il n'a rien dit. Mais je sais que quand j'en aurais l'occasion je le dirais au reste de la famille. Moi même. Comme j'ai fait avec sa maman en lui exprimant par email tous mes ressentis, tout ce que j'avais vécu, tout cet amour que j'avais pour mon fils. J'ai insisté sur le fait que mon bébé n'était pas une erreur de parcours, ni une FC (qu'on m'a tellement dit) , je lui ai dit que j'avais 2 enfants, je lui ai dit quand et ou se déroulait les obsèques (et qu'en effet, je souhaitais qu'on y aille que tous les 2 avec mon mari) … , je lui ai dit que j'avais une petite boite avec ses petites affaires, je lui ai dit que je ne dormais plus, je lui dit que je me sentais seule à en vomir, que je voulais me taper la tête contre les murs ; je lui ai tout dit, tout ce que j'avais sur le coeur. J'avais peur que mon mari m'en veuille. Mais finalement pas du tout. J'ai trouvé les mots pour m'exprimer, lui n'a pas réussi à les leur dire. Ma belle mère ne connaissait pas les détails, loin de là, elle ne savait pas grand chose et souffrait énormément de ne pas en avoir !! Elle aurait tant aimé que son fils lui explique, qu'il leur décrive comment était notre petit garçon, qu'il leur partage nos émotions. Ce n'est pas du tout comme je me l'avais imaginé pdt l'IMG, c'est tout le contraire : elle est grande mère, elle adore le prénom de mon fils, qui prend desormais des nouvelles en direct (et plus en interposé) , qui est extremement affecté par le décès de son petit fils et qui aurait tant aimé le prendre dans les bras. Cet exemple Sonia, est frappant, car tout ce que je me suis imaginée pendant les 8 semaines qui ont suivis mon accouchement, ne sont pas vrai. Dans la grande majorité des cas, je me suis trompée, les gens sont là ; les gens proches, les amis, certaines connaissances et même des gens à qui tu n'aurais jamais pensé. Et il y a des gens "ininterressant", completement omnubilé par eux même et leur problèmes. Encore un cas aujourd'hui ou une collègue compare la mort de mon fils avec son divorce !! Il y a des gens très genés qui préférent "disparaitre" mais un jour ils reviennent et ils t'expliquent que c'est difficile pour eux de te parler, de te comprendre. Voilà, Sonia tout ça pour te dire que je trouve que d'avoir été chez eux dimanche soir a été très important. Tu leur as dit TOI, et c'est important pour toi comme pour eux. Quant à ton mari, tu verras, que ses réactions sont très loins de ce que tu attends, mais nos maris à nous aussi sont comme le tien. Pareil dans leurs façon de réagir. Ils paraissent distants, détachés, genre je passe à autre chose moi… mais en fait il souffre ; comme je disais à Jess ; qui peut mieux te comprend que ton mari qui a vécu l'annonce de la malformation, les rendez-vous avant l'IMG, l'IMG, l'après IMG. Rappelles toi une chose : TON MARI A PERDU AUSSI SA FILLE. Il est en deuil comme toi. Il ne l'exprime pas comme nous, c'est ça la différence. Alors c'est difficile pour nous mais c'est comme ça. Mais tous les 2 vous avez vécu la même souffrance et tous les 2 vous souffrez énormément. Sarah, le texte que tu nous a mis sur le post de Caro, je l'ai avec moi en permanence et le montre à tout le monde et les gens comprennent et ils parlent plus facilement (je pense qu'il faudrait le remettre sur le post pour Sonia et Barbara). Comment ça va toi ? Tu ne parles pas souvent de toi Comment vas tu physiquement et moralement ? Pas trop éprouvant le travail, même à temps partiel ? Barbara, ton texte est merveilleux ; bouleversant. Je suis contente que tu l'aies partagé avec nous. Je suis contente que tu viennes sur ce post. Et je suis malheureuse que ta voisine est super nule ! ; comme je disais certains sont ininterressants ! C'est tout sur eux et pour eux. Arghhh. Voilà, j'essaye de vous ammener un peu de positivité parce qu'aujourd'hui c'est une journée plutot haute pour moi alors que depuis samedi c'était très très très bas avec XANAX et compagnie… Je vous embrasse. Clara.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


282875
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages