Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais qu'est ce que c'est cette discussion sur les jumeaux!!!

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 50 lectures | ratingStar_266607_1ratingStar_266607_2ratingStar_266607_3ratingStar_266607_4
Bonjour à tous. Ce qui va suivre est le retour de notre expérience avec nos jumelles. Ça risque d'être un peu long et je m'en excuse par avance. Pour bien positionner ce message et qu'il n'y ait pas d'ambiguités, je suis l'heureux papa d'un bonhomme qui va sur ces 7 ans, et de 2 pictchounettes de 14 mois, et j'aime mes enfants plus que tout. Mais. L'arrivée du 1er n'a été que pur bonheur. On avait décidé de le laisser grandir avant de lui commander un petit frère ou une petite soeur. Et on a bien fait. Car les demoiselles sont arrivées en force. Je ne peux, honnêtement, pas dire que j'ai pu autant apprécier l'arrivée des jumelles que celle de leur grand frère. L'arrivée d'un 1er enfant enfant est un chamboulement. L'arrivée des jumelles a été une véritable révolution. Et ce à différents niveaux. On a cette impression, qui en fait n'en est pas une, que ça ne s'arrête jamais : changes, calins, biberons, calins, bains, calins et ainsi de suite. Heureusement qu'il y a les calins. Là-dessus, il y a le quotidien à faire tourner : lessives, ménage, courses, et surtout 2 points primordiaux : -ne pas négliger le grand. -ne pas négliger son couple. Là où je ne suis pas "tout à fait" d'accord avec ce que j'ai pu lire plus haut, mais c'est pour notre cas et donc pas une généralité, c'est que ce n'est pas que du bonheur. On n'est pas chez Mickey, et ce n'est pas tous les jours faciles. Ce n'est pas non plus l'horreur totale comme a l'air de le mentionner cette émission que ma petite femme m'a enregistré et que je regarderai ce soir. En sortant d'une grossesse éprouvante, où elle a dû rester allongée 2 mois, et du coup j'ai dû courir dans tous les sens pour assurer le quotidien, nous sommes arrivées tous les 2 déjà assez "émoussés" à la naissance des jumelles. Mes parents étaient présents pendant le mois précédant la naissance, mais habitant à l'autre bout de la France, ils sont repartis, et c'est donc seuls que nous avons "fait face". Nous avons eu de la chance d'avoir des petites qui ont fait leurs nuits à 4 mois. Et heureusement, car nous avons enchainé ma petite femme et moi-même, 4 mois où nous n'avons pas fait des nuits de plus de 4 heures, et pas pu dormir plus de 3 heures d'affilé. C'est dur physiquement et mentalement, que ce soit pour le papa qui part travailler en se morfondant de laisser sa petite femme toute seule, que pour la maman qui reste avec les demoiselles. Nous avons des bébés qui étaient sages, et heureusement, car je n'ose imaginer le calvaire si elles avaient pleuré à longueur de temps. Je peux comprendre que des parents "pètent les plombs". Le manque de sommeil est vraiment une chose difficile. Ceci dit, c'est un vrai bonheur de voir ces petites puces évoluer. Ce sont de fausses jumelles, une brunette au grand yeux sombres, et une blondinette toute frisée. Elles sont adorables. Têtues que c'en est à peine croyable, mais adorables. Leur grand frère les adore, "je suis un double grand frère" aime-t-il à claironner fièrement, et ses petites soeurs lui vouent une adoration sans limite. Les voir jouer tous les 3 et éclater de rire nous en fait oublier les 1ers mois difficiles. Car c'est bien ce qu'il faut se dire : même si ce n'est pas tous les jours facile, c'est une sacré aventure, et au final on oublie les mauvais moments quand arrivent les bons. On met un peu sa vie entre parenthèse, mais maintenant qu'elles ne nous occupe plus qu'à 200%, ça devient gérable. Futures mamans de jumeaux, ne paniquez pas. Il "suffit" d'avoir une organisation sans faille. Futurs papas, soyez omniprésents, et passez un BTS de logistique. Nous avons continué à vivre normalement, à sortir voir nos amis. Lorsqu'on arrive, c'est le débarquement : 2 lits parapluie, un gros sacs, parfois les 2 chaises hautes et jusqu'à il y a peu de temps, les 2 trotteurs. Privilégiez une voiture avec un grand coffre. Pour terminer, tout n'est pas noir, tout n'est pas rose non plus. C'est la vie quoi.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


266607
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages