Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais qu'est-ce qui daube comme ça, ici ?

Témoignage d'internaute trouvé sur jeux_video_com - 21/09/11 | Mis en ligne le 24/07/12
Mail  
| 64 lectures | ratingStar_280061_1ratingStar_280061_2ratingStar_280061_3ratingStar_280061_4
Voilà-voilààààà ! Hou-là ! Mais qu'est-ce qui daube comme ça, ici ? Mallory n'a pas fait le ménage ? Un elfe s'est laissé aller dans la salle d'attente, DSK n'a pas fait sa toilette intime depuis quatre mois ? Bérurier est endormi derrière le sofa ? Non… on dirait que ça vient plutôt de mon bureau… AAAARRGH !!! Qu'est-ce que c'est que ce truc ? D'aaaaaaccord, ça, c'est Foldingo qui me l'a laissé en pension. Par chance, il l'a mis en cage. Il m'avait parlé d'un "jeune" et je croyais qu'il était dans le jardin ! Dr, c'est bien joli la psychologie, mais vous devriez tout de même posséder quelques rudiments en connaissance des créatures magiques. Ça, c'est pas un "jeune". C'est un Puduk-Refouldugoulot, de la pire espèce. Ils sont heureusement… regardez-le, il rigole moins maintenant qu'il se sait démasqué… ils sont heureusement, disais-je, en voie d'extinction et je pensais avoir éradiqué l'espèce sur les forums jivécéens. Comme quoi… Bien ! Tout d'abord, mon masque intégral. Parce que les pieds dégeux et les aisselles puantes, c'est pas le pire chez le Puduk. L'horreur, c'est bien ce qu'il cache dans son falzar. Un appareil génital heureusement devenu stérile avec le temps et la dégénerescence, mais toujours redoutable ! Si je n'avais pas mon masque… Il faut savoir qu'il fut un temps, l'Association pour la Promotion des Viandes embauchait des Puduks pour discréditer les fruits de mer. Ils se mêlaient discrètement à la clientèle des poissonneries et hop ! Les clients terrorisés par l'odeur fuyaient le magasin ! Lorsqu'il vous a demandé, je cite "Pour vous l'odeur la plus ignoble c'est celle des pieds puants ou celle des dessous de bras plein de sueur pas lavé depuis des semaines ? J'ai besoin de savoir", c'était pour vous faire la surprise. En fait, lorsque vous l'avez capturé, il était sur le point de baisser son grimpant et de vous coller ses attributs répugnants sous le pif, et sans masque… je n'aurai pas donné cher de votre peau, mon cher confrère ! Bon alors, une petite flèche hypodermique… qu'est-ce que j'ai fait de mon compound ? Ça a le cuir épais, ces vacheries-là. Ah, le voilà ! Allez, zou, et une flèche dans le cul, une ! Comment ? Ah oui, belle tentative ! Il vient de m'ouvrir son bec sous le nez. C'était sans compter avec mon expérience et l'efficacité du masque. Je peux toutefois discerner l'odeur du poison : vomi de Gévéor. J'ai vu, euh, senti pire. Voiiiiiilà, tant que la gueule est ouverte et qu'il commence à roupiller, profitons-en pour entamer l'éradication du sujet proprement (!!!) dite. Un flacon de Chanel N°5 (50cl) devrait faire l'affaire. Là. C'est déjà plus suportable. Ennnnnnsuite, les pinces pour retirer le futal. Ben mon colon (c'est le cas de le dire) ! Il avait caché un énorme étron magique dedans. La deuxième arme ! Allez, un flacon d'un litre de "Shalimar" et une allumette et WOOOOF ! Retournons le sujet, un suppo géant au "Kokoriko" de chez Jipé Gaultier… HAN !!! Ça rentre pas tout seul. Vite, mon pied de biche… et voilà ! Ça y est, il commence à rapetisser. Il faut quelques minutes. Là. Le voilà suffisamment shrinké pour tenir dans une cuvette. Il se liquéfie doucement et… c'est terminé ! Encore une mission délicate accomplie ! Mais… que faire des restes ? Un liquide couleur urine de troll maritime… Une idée ! Je vais le verser dans le flacon de Chanel N°5 et le déposer sur le bureau de Mallory. Ça lui apprendra à oublier le ménage !
  Lire la suite de la discussion sur jeuxvideo.com


280061
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages