Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Masterchef - planète gourmande

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 04/11/10 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 570 lectures | ratingStar_250472_1ratingStar_250472_2ratingStar_250472_3ratingStar_250472_4
Luculus1 Posté le 19-08-2010 à 1804. A vos écrans : Masterchef commence ce soir sur TF1. Durant plusieurs semaines, Masterchef, le grand concours de cuisiniers amateurs débarque sur TF1 pour départager les 100 finalistes. Ils bénéficieront des conseils et des jugements du jury composé de grands chefs et de professionnels pour les aider à s'améliorer : Frédéric Anton, Yves Camdeborde et Sébastien Demorand. Les challenges qui attendent les candidats visent à tester leurs compétences techniques, leurs connaissances culinaires, leur inventivité et leurs motivations. Qui sera le Masterchef 2010 ? Rendez-vous ce soir sur TF1, à 20h45. Peut être que quelque part sur ce forum, quelques pseudos en parleront …à défaut de quizz de l'été …ou autres sujets… Mr Hulot Posté le 20-08-2010 à 0857. Ben, pas moi. Pas question de retourner le couteau dans la plaie. L'épreuve de l'épluchage des oignons. M'a en effet été fatale avant même que j'aie pu faire mes preuves A cause du couteau. On a voulu m'imposer un de ces instruments bizarres. Alors que j'avais emporté dans mes bagages mon précieux couteau rafistolé. Qui m'aurait permis d'émincer finement puis de ciseler tout aussi finement lesdits oignons. De la belle ouvrage en perspective, mais, à main levée, du jamais vu dans une cuisine de (futurs) pros Alors, éjectée dès le premier oignon saisi. Même pas eu le temps de pleurer, sinon sur mon infortune. C'est pas juste. Luculus1 Posté le 20-08-2010 à 1315. MasterChef : une candidate balance. Une candidate qui a participé aux sélections de MasterChef raconte son aventure. Selon elle, le concours est truqué et tout le monde n'a pas eu les mêmes chances. [… ] nce/402974. Pour le moment, même sentiment que cette candidate malheureuse ! Panel de la société ''Dîner presque parfait'' populisme poussé sur des cibles bien précises ! Choix assez surprenant du jury… Cinéma… commédia dell'arte…catastrophisme exagéré…encouragements disproportionnés au regard de certain désastre dans l'assiette…muselière bizarre et brimade déconcertante à certains…encouragements à l'arrogance et défiance à d'autres…cela nous fait un fameux cocktail pour de l'audience ! F. ANTON triple macaronnés Michelin du 'Pré Catelan', Bocuse d'or, M. O.F. Que voulez dire à une carte de visite pareille…que son choix sur ce coup est un plus ou un moins, pas du tout, il est intouchable ! Je dirais qu'il s'encanaille dans les catacombes médiatiques des émissions culinaires mirages…il s'amuse probablement énormément, sans grande illusion sur les vocations professionnelles qu'il pourrait éventuellement susciter. Sachant bien que les candidats au métier se trouvent ailleurs que dans un concours destiné à l'amusement populaire. Coteaux du Layon Posté le 20-08-2010 à 2320. Personnellement, je n'ai jamais considéré ANTON comme une grande valeur culinaire ! … Grisbiche Posté le 21-08-2010 à 1109. Pourriez-vous préciser pour quels motifs, car ses recettes me paraissent intéressantes - à tel point que j'ai eu l'outrecuidance d'en réaliser une, j'en ai bavé, mais le résultat en valait la peine… Et ses présentations sont d'un esthétisme réussi, bien loin du laborieux chichiteux ou du sempiternel trait rageur dispensé par le troisième commis. Mais bon, peut-être qu'il fait appel à un designer… Mr Hulot Posté le 21-08-2010 à 1349. Oui, mais pas plus que naguère Jean-François Piège, Georges Blanc et autres Pourcel attirés par les juteuses émissions de télé-réalité ! Entièrement d'accord. D'après le peu que j'ai vu de l'émission complété par les vidéos du site de TF1 (peut-être bien la première fois que j'y mettais la souris ! ) , le verdict n'a pas toujours été conforme au jugement porté sur les plats présentés. A côté de décisions paraissant justifiées, sélection de candidats apparemment passionnés et motivés. (Marlène et ses Gambas panées à la pistache, sauce clémentine et safran. 1.fr/masterchef/le [… ] 42464.html. Et ici 1.fr/masterchef/le [… ] 42445.html. Philippe et son Sauté de pigeonneaux aux truffes. Jean-Paul et son Pot-au-feu de foie gras aux pâtes fraîches. Suzie et son Dos de cabillaud sur lit de légumes). Ou élimination de rigolos comme le candidat incapable d'expliquer comment faire une mayonnaise. 1.fr/masterchef/le [… ] 42479.html. Quelques décisions surprenantes ! Par exemple, comment le Risotto à l'hypocras démoli par les trois membres du jury a-t-il pu permettre à sa "créatrice" d'être sélectionnée ? Réponse : contre la promesse d'être désormais disposée à écouter. 1.fr/masterchef/le [… ] 42456.html. Plus sidérante encore (car on peut admettre que la personnalité de Céline et son enthousiasme qui semblait sincère ont pu jouer en sa faveur) , la sélection d'Audrey, la candidate belge sans complexes, d'où ce sage conseil "La première chose que vous avez à apprendre, c'est à vous taire" Son désastreux Gratin de chicons avait pourtant été fraîchement accueilli. Présenté sur une couche d'une lourde purée de pommes de terre (avec crème) couverte d'une béchamel non moins lourde et accompagné d'une barquette remplie de la même béchamel tellement dure que, le récipient retourné, rien ne s'écoulait ! Eh ben, sélectionnée tout de même… contre la promesse de tenir compte des conseils donnés et de se maîtriser. [… ] ivjf_.html. Décisions parfois arbitraires donc + sélections pouvant apparaître comme suspectes lors des épreuves éliminatoires de l'épluchage des oignons et de la quiche lorraine : les membres du jury pouvaient être influencés par les prestations antérieures des candidats. Un jugement à l'aveugle aurait été moins contestable. Ajoutez à cela le traitement forcément théâtral de l' "évènement", la dramatisation inhérente à ce type d'émission, les beuglements poussés à chaque réussite et j'en passe… On aime ou on n'aime pas. Moi, je supporte difficilement même si, au passage, j'ai apprécié les vérités bonnes à dire et à entendre énoncées par les membres du jury, chacun à sa manière, Yves Camdeborde avec sa bonhomie habituelle non exempte de fermeté, le chroniqueur gastronomique plutôt cassant, mais ça fait du bien de temps en temps, Frédéric Anton d'un mutisme glaçant mais capable d'élans chaleureux. Un autre point positif, la sobriété de l'animatrice qui changeait agréablement d'une Julie Andrieu dégoulinante de sourires et de flatteries et autres Alessandra Sublet. J'ai réservé pour la fin la surprise du chef La découverte ici. 1.fr/masterchef/ma [… ] 34368.html. D'une de nos vieilles connaissances (j'espère ne pas me tromper ! ). Robuchon en compagnie de Frédéric Anton ? Un certain jeune homme de 38 ans à lunettes… Grisbiche Posté le 21-08-2010 à 1514. A la télé, tout est bien. Il suffit de se mettre à la bonne distance. Claude Chabrol. Mr Hulot Posté le 21-08-2010 à 1935. La fin de l'article de Libération (2001) : "Il n'y a pas d'émission qui ne soit pas intéressante. Bien sûr, il y a des choses tellement immondes qu'il faut se mettre très loin, mais c'est passionnant. Des fois, c'est bien de se plonger complètement dedans. Il faut simplement régler son viseur." Distance et viseur à régler prochainement pour -tv. Net/var [… ] 3.jpg ? 2006 , la télé-réalité culinaire de France 3. "France 3 emboîte le pas de TF1 et de M6 en terme d'émission culinaire. La chaîne du service public lancera prochainement Repas de familles, sorte de télé-réalité sur fond gastronomique. Alors que TF1 proposera ce soir sa nouvelle émission culinaire "MasterChef", France 3 s'apprête également à lancer la sienne. A partir du 4 septembre, la chaîne diffusera "Repas de Familles" chaque samedi et dimanche à 20h10. Un programme qui, sur le papier en tout cas, n'est pas sans rappeler le "Dîner presque parfait" de M6, l'aspect sociologique en plus. Chaque week-end, les téléspectateurs découvriront deux familles différentes, qui s'inviteront à tour de rôle. Le but : provoquer un choc des cultures en confrontant les habitudes et goûts culinaires. Pour cela, France 3 a fait en sorte de choisir à chaque fois des familles opposées l'une à l'autre dans leur mode de vie. La finalité du programme n'est donc pas d'apprendre des recettes au public mais plutôt de regarder évoluer des personnes autours d'un repas commun. En mettant un orteil sur le terrain de la télé-réalité, France 3 espère bien booster sa case horaire d'access du week-end. Et miser sur le thème de la cuisine n'est pas franchement original, mais cela fonctionne tellement bien chez les chaînes concurrentes ! Car si en semaine, l'access de France 3 (entre le JT et le prime time) fonctionne parfaitement grâce à "Plus Belle La Vie", il n'en était pas de même avec celui du samedi et dimanche. Repas de familles tentera donc de faire mieux que le jeu disparu "Fa si la chanter", version Cyril Hanouna. Ça ne devrait pas être bien compliqué… " C'est reparti pour les Groseille/ Le Quesnoy ! Luculus1 Posté le 21-08-2010 à 2044. Il y avait une sélection directe de ceux qui…étaient ''en boîte'' les sujets spéciaux déjà enregistrés sur les directives de la production, il fallait que ceux-ci soient au moins au tour suivant ! Fff : Avis partagé totalement, en particulier pour l'animatrice qui a juste fait la présentation sans excès… donc n'a rien animé du tout… c'est ce que j'apprécie chez une présentatrice… L'animation peut être un brin, sur ordres, des cas particuliers de ceux justement qui étaient dans la boîte… Les ''spécimens'' de la réalisation, validés par la production. Oui ! Un flash assez rafraîchissant … Ce que j'aime chez Anton c'est sa force tranquille, silencieuse ! Il est étonnant parce que tout ou presque l'étonne ! Son étonnement admiratif à côté d'Alain Montigny en final du MOF 2004 (je crois) , sur le travail exemplaire de ce dernier sur le montage de sa tourtière avec son feuilletage. J. Robuchon a une préférence pour ce type de Chef . Avotboncoeur Posté le 24-08-2010 à 0947. Moi perso, je me suis un peu ennuyé sur cette première emssion de masterchef, j'espere que ça va parler plus cuisine sur les suivantes. Par contre, ce we, j'ai adoré une emission sur la 3, tous gastronomes ou tous chef, me souvient plus, énorme ! Mr Hulot Posté le 24-08-2010 à 0940. Tous gastronomes. Durée : 1 heure 50 minutes. Le sujet : Partout en France, les portes des cuisines s'ouvrent aux amateurs curieux d'explorer de nouveaux répertoires gastronomiques, le temps d'une matinée ou d'un week-end. Stéphane est cadre commercial en région parisienne. Toutes les semaines, il emmène ses collègues de bureaux prendre des cours dans la toute nouvelle école de cuisine du chef Jean-Yves Corvez. Il a décidé de participer au tout premier concours. En Bretagne, les amis d'enfance de Christophe lui ont offert, pour son anniversaire, un cours de cuisine chez le chef étoilé de Cancale, Olivier Roellinger. Ensemble ils ont planté des vignes, il y a cinq ans. Ils vont déguster leur vin pour la toute première fois. A 65 ans, Danielle a décidé de quitter sa vie parisienne et son métier dans l'édition pour se lancer dans la restauration. Elle a racheté un hôtel sur le front de mer en Normandie. Des élèves aux parcours bien distincts et qui partagent tous une même passion : se retrouver autour des fourneaux. Rediffusions le mercredi 25 août à 2h20 et le mercredi 1er septembre à 2h10. Des horaires faits pour moi ! France 3 ! Luculus1 Posté le 24-08-2010 à 1838. Je me souviens très bien de l'émission … Tous des OVNI… en particulier la Danielle de 65 balais qui ne se rendait pas bien compte des contraintes le l'Hôtellerie & restauration pro mais qui assumait assez bien les factures énormes de ses transformations sans réels projets et devis…donc… elle a les moyens de son hobby incontrôlé, difficilement contrôlable, elle se rendra compte vers 70 ans que de faire ''mumuse'' avec une table d'hôtes, ce n'est pas la même chose que de prendre des risques avec une masse salariale dans l'Hôtellerie. Grisbiche Posté le 24-08-2010 à 1840. Je suis passé devant cet établissement quelques mois après la diffusion de l'émission. Une carte affichée, mais apparemment pas un seul client attablé… Il y a quelques mois, à l'occasion d'un périple en Normandie, j'ai eu la curiosité de m'arrêter à ce même endroit afin de jeter un coup d'oeil, voulant vérifier si mes pronostics étaient avérés… Eh oui, bien sûr, il n'y a plus de restauration assurée… Mr Hulot Posté le 28-08-2010 à 0050. Masterchef. 3.fr/france3/b [… ] 3149_9.htm. Je poursuis mon chemin de croix : regarder. 1. Une émission de TF1. 2. Une émission de télé-réalité, fût-elle culinaire ! Mais faut ce qu'y faut ! Heureusement, cette semaine, un Masterchef plus intéressant que le précédent même si la télé-réalité, c'est toujours de la télé-réalité ! Mêmes défauts que ceux déjà dénoncés la semaine dernière. L'émission aurait pu être raccourcie de moitié en éliminant les retours en arrière sur la première émission et surtout les commentaires (toujours les mêmes) des candidats après chaque épreuve. Aussi superflus que ceux des invités de "Côté cuisine" Sans parler du spectacle interminable et d'une puissance émotionnelle difficilement soutenable de l'annonce dramatiquement mise en scène des candidats définitivement éliminés, suivie à chaque fois de la terrible épreuve du tablier rendu. Un cérémonial au moins aussi éprouvant que la dégradation, il y a plus de cent ans, de Dreyfus ! [… ] reyfus. Gif. Tablier retiré ou galons arrachés, même tragédie ! Le verdict du jury porte toujours sur des épreuves qui ne sont pas jugées anonymement. Comment Audrey, la candidate belge qui aurait déjà dû être éliminée la semaine dernière à l'issue de la 1ère épreuve, peut-elle être encore en lice alors qu'elle a encore tout raté ? Ses baisers style. Ne doivent pas être étrangers à l'affaire, il faut bien attendrir le public ! Quant à Marine, elle a encore. 3.fr/france3/b [… ] 3149_9.htm. Bénéficié de l'indulgence du jury malgré une épreuve de rattrapage (inventer un plat original à base d'oeufs à partir de 10 ingrédients surprises) loin d'être concluante. Frédéric Anton ne s'en est d'ailleurs même pas caché : "Vous avez joué la simplicité (assurément, un oeuf à la coque comme plat créatif ! ). La balance est passée de votre côté grâce à deux plats que vous nous avez faits au casting et qui sont gravés dans ma mémoire". Qu'en ont pensé les candidats recalés ? Que dire par ailleurs de cette candidate qui aspire à devenir chef mais qui ne connaît pas les oeufs , n'en mange pas , n'en cuisine pas , n'en achète pas Difficilement concevable ! Difficilement concevable aussi que des candidats à ce prestigieux concours , supposés être des passionnés de cuisine, présentent de telles lacunes dans tout ce qui est basique : - qu'ils aient présenté des mayonnaises dignes de figurer dans des films d'épouvante ! Pas les ratages habituels mais des horreurs comme ces grosses masses indéfinissables engluées dans les fouets ou au contraire ces nappes d'huile flottant au fond des bols. Le stress n'explique pas tout ! En réalité, beaucoup d'entre eux n'en avaient jamais fait, à commencer sans doute par celui qui ne s'intéressait à la cuisine que depuis quelques mois Ironie du sort, justice immanente : parmi les candidats qui ont raté cette sauce, certains s'étaient étonnés avec hauteur qu'on leur imposât une épreuve aussi simpliste ! - que certains ne connaissent pas le temps de cuisson d'un oeuf à la coque, mollet ou dur, n'aient jamais cuisiné d'endives, de saint-jacques ou de boeuf bourguignon ou ne sachent pas qu'une sauce au vin peut être agrémentée de chocolat. A ce propos, l'épreuve qui consistait à reconnaître la vingtaine d'ingrédients du boeuf bourguignon d'Yves Camdeborde correspondait-elle vraiment à un "test de goût" ? Pour citer la plupart d'entre eux, nul besoin de se pencher au-dessus de l'énorme marmite, de regarder, de goûter et de renifler, il suffisait de connaître la recette d'un bourguignon classique ! Seule la reconnaissance des trois éléments ajoutés par le chef (chocolat, gingembre et zestes d'orange) pouvait être assimilée à une épreuve de goût. A noter que les candidats avaient peu de temps pour noter un si grand nombre d'ingrédients : 45 secondes. Impossible donc, en cas de liste incomplète, d'en connaître la raison : ignorance et incompétence ou manque de temps ? 1 minute de plus aurait permis de faire la différence et de porter sur les candidats un jugement plus fiable. Difficilement concevable également que les épreuves de rattrapage soient plus difficiles que celles des sélections si bien que des candidats admis auraient pu y échouer. Dans un autre ordre d'idée, comment la candidature d'une adepte du végétalisme a-t-elle pu être retenue ? Dans l'épreuve par équipes, dur dur de lui faire accepter la cuisson d'un lapin. Quant à la nécessité d'ajouter de la crème dans la sauce, il a fallu l'intervention de Frédéric Anton pour lui faire entendre raison. Donc, beaucoup de choses à redire MAIS au moins hier on a vu de la cuisine, cuisine des candidats, cuisine des deux chefs. A noter les oeufs cocotte de Frédéric Anton. 1.fr/masterchef/ma [… ] 47525.html. Proches de ceux de BABS. [… ] rticle=755. Avec de la salade à la place des épinards, ceux-ci ne faisant pas partie des ingrédients imposés, et quelques champignons poêlés en plus. Vieille connaissance revue cette semaine, notamment parmi les 10 candidats qui ont trouvé le plus grand nombre d'ingrédients du boeuf bourguignon. Toujours en compétition donc. Luculus1 Posté le 28-08-2010 à 2042. Hier…je pensais commenter cette épreuve…il y avait tant à dire…que je me suis couché ! [:flora reine de la terre : 8] Parce qu'il fallait résumé en totalité, ce que vient de faire le bon M. HULOT avec justesse et précision, je signe des deux mains, c'est ce que j'aurais souhaité dire, avec le talent en moins et les fautes d'orthographe en plus ! Donc… [2] et et mes sincères compliments ! . [… ] alsace. Gif. Mais…qui ça peut être… [1] je ne connais pas de ''jeune homme'' de 38 ans à lunettes…anîmerait-il un blog gastro par hasard ? Mr Hulot Posté le 29-08-2010 à 0845. Pas toujours ! Ainsi les dix ingrédients surprises figuraient dans une autre épreuve que celle du plat à créer à partir d'oeufs. C'est là que les vidéos du site sont bien utiles, vidéo de l'émission intégrale (quand elle est encore proposée ou quand elle fonctionne…) ou vidéos partielles à thèmes. D'autant que non seulement elles permettent de corriger d'éventuelles erreurs commises mais aussi, de par la relecture, de faire des rapprochements qui conduisent parfois à découvrir des choses bien étonnantes ! Ainsi ces appréciations de membres du jury portées sur le plat d'une épreuve de rattrapage, éliminatoire donc, de trois candidats : "C'est le degré zéro de la cuisine", "Cette rata était une cata", "Je trouve ça pathétique, je trouve ça désespérant ". Appréciations tellement élogieuses qu'elles ont permis aux candidats concernés… de ne pas être éliminés. Jusqu'à la diffusion du premier épisode de MasterChef, je ne savais pas non plus qu'il portait des lunettes ! Mais, à défaut d'âge précis, nous savions à quelle tranche d'âge ce candidat appartient. Grâce aux autres informations inscrites sur l'écran à chacune de ses interventions et surtout aux confidences faites aux membres du jury, il devenait possible de l'identifier dès la première émission dont malheureusement les vidéos (enregistrement intégral et vidéos annexes) semblent avoir disparu. Vous pouvez cependant découvrir dans celles de la deuxième son air intrigué (voire perplexe ? ) à l'annonce de l'épreuve de dégustation, mais très vite on voit que ses petites cellules grises vont entrer en action ! Avotboncoeur Posté le 01-09-2010 à 2321. Héhéhéhé. Il m'a l'air bien ce petit gars, on sent tout de suite qu'il va aller très loin. Ps : pour le boeuf, y'avait certes des ingrédients rajoutés mais aussi pas mal enlevés de la recette tradi comme les carottes par exemple… Mr Hulot Posté le 02-09-2010 à 0850. Et bien calme, bien sage, bien posé, bien lisse, étonnant, non ? A ce propos, les commentaires lus ça et là qui s'étonnent de l'absence de carottes dans un bourguignon sont ambigus. On ne sait pas s'il est fait allusion aux carottes (en petite quantité) de la garniture aromatique de la sauce, filtrée par la suite ; ou aux carottes d'une éventuelle marinade (à noter d'ailleurs qu'Yves Camdeborde, dans la sienne, en a utilisé "2 pièces") ; ou plutôt aux carottes coupées en rondelles qui, à leur place dans un boeuf mode dont elles sont une des caractéristiques essentielles, seraient totalement incongrues dans un boeuf bourguignon, mais la confusion est fréquente : 3.fr/france3/b [… ] htm#t17786. 3.fr/france3/b [… ] 3272_3.htm. L'absence de ces carottes n'est donc pas une entorse à la recette traditionnelle du boeuf bourguignon. Avotboncoeur Posté le 03-09-2010 à 0918. La seule chose que je sais, c'est que si t'avais mis "carotte", t'avais pas de point car c'était pas sur la liste (t'imagine bien que c'est une sombre stagiaire qui s'est tartée la vérification des 60 questionnaires…). Avotboncoeur Posté le 03-09-2010 à 0904. Attends, attends. Sinon, oui, dès qu'il y avait une caméra, je faisais tout pour l'éviter mais plus ça se ressere, plus c'est difficile, that's why tu ne m'as pratiquement pas vu sur les 2 premières émissions, y'en avait tant qui ne revait que de ça… Mr Hulot Posté le 03-09-2010 à 0951. 1.fr/masterchef/es [… ] 54429.html. A la fin de l'épreuve, une "tuerie" de plus. Avotboncoeur Posté le 03-09-2010 à 0916. Mr Hulot m'a TUER. Mr Hulot Posté le 03-09-2010 à 0940. Ce qui m'a TUER, moi, c'est qu'Audrey soit encore là ! Il faut dire que, lors de l'entretien final, elle a assuré avoir les épaules suffisantes pour tenir un restaurant… Argument suffisant pour être retenue malgré les plats ratés ! La plus nulle de tous pourtant, d'après ce que nous avons pu voir de ses prestations depuis le début de MasterChef. N'en faisant qu'à sa tête, qu'elle a charmante certes, essayant de réparer les dégâts par des initiatives insensées qui ne risquaient pas, contrairement aux dires de Frédéric Anton, de lui permettre de "retomber sur ses pattes". Aucune base. Pour avoir déclaré à Yves Camdeborde, avec son aplomb habituel, "Mettre la farine d'un coup, c'est normal que ça fasse des grumeaux" , il fallait qu'elle n'ait jamais fait de pâte à choux de sa vie. Alors, après la qualification inqualifiable d'une candidate incompétente (et comédienne de surcroît, jouant de ses larmes et mettant toujours en avant ses "pétages de plombs") , entendre le jury justifier l'élimination de deux candidats autrement méritants, Marlène et Romain (le Vosgien) , par "On a pris les vingt meilleurs", il y avait de quoi descendre dans la rue ! Je ne vois qu'une seule explication à son maintien : éviter tout incident diplomatique avec la Belgique. Bon, mais moi aussi, j'ai un marché à faire ! Luculus1 Posté le 03-09-2010 à 1334. ''Tuerie'' C'est ce qui m'a fait découvert, que Thomas était notre ami…une expression qu'il utilise souvent, avant je le confondait avec Julien, qui ne cessait de vanter les produits qu'il utilisait, vinaigre de chez machin, huile de chez truc… etc… ce que fait souvent Thomas d' ailleurs, ce qui énervait le jury ! J'ai bien cru… qu'avec Romain le petit gars du sud, les deux allaient passer à la trappe… mais après réflexion du Jury en mettant toujours en exergue le fameux râble de lapin ou le désossage apprit sur le web (Chef Simon) les deux lascars sont passés… Bravo ! Par contre notre ami Barman ex-champion de France des cocktails à les dents qui rayent le parquet, vu les accrochages assez violents avec le Jury, il est toujours là…c'est étonnant ! [1] Luculus1 Posté le 03-09-2010 à 1348. Oui Audrey qui ne savait pas pourquoi, elle n'avait pas choisi la cuisine au départ de son existence professionnelle, pour apprendre disait-elle, ailleurs, dans d'autres pays… des langues… alors qu'elle est serveuse et qu'en principe, la salle… ce n'est jamais très loin d'une cuisine ! Qui avant avez déjà avoué qu'elle ne se trouvait bien qu'en salle ''contact clientèle'', pour finalement en revirement spectaculaire au moment d' être éliminée, sa vocation était devenue la cuisine ! Le seul endroit où elle se trouve bien c'est en se tortillant sur une musique dans une boîte avec un verre à la main, un bras en l'air en faisant hou… hou… hou… très important le hou… hou… pour l'ambiance casse noix ! Une miss bisous de première… qui après avoir promis au jury de ne plus pleurer à tous propos…fond en larmes dans les bras de son "ami" ! [1] A ajoutant la prétention de la poissonnière qui en fait manipulait des caisses sur le marché (ce n'est pas la même chose… je crois ! ) qui avait soutenu à F. Anton que ses gambas étaient fraîches parce qu'elles étaient stockées à 0% qui disait aussi qu'elle savait tout faire avant le début de l'épreuve…> c'est assez surréaliste ! Bien qu'éléminée elle ouvrira quand même son restaurant, parcequ'elle sait faire à t-elle ajouté… Pourtant en dehors de quelques un (e) s qui souhaitent être prof de cuisine ou conseillers culinaires, la plus grande partie des candidats, à la question du jury que voulez-vous faire après…réponse : Ouvrir mon restaurant… De toute manière c'est un sentiment assez répandu dans la société en général…je fais à manger ou je sais faire à manger donc…je peux ouvrir un restaurant… Moi je sais peindre la porte de ma maison et même changer la tapisserie, mais il ne me viendrait jamais à l'idée de créer mon entreprise de peinture et ainsi de suite pour les autres professions… Concours d'amateurs moi je veux bien…mais certains ne le sont pas vraiment, bien qu'éliminé Cuisinierenligne. Était-il un pur amateur ? Bernadettedm Posté le 03-09-2010 à 1453. Courage, Thomas, tu iras loin et je regrette de ne pas avoir cette émission ! Avotboncoeur Posté le 03-09-2010 à 1726. Si tu dis pas ça, t'es viré direct et être cuisinier dans une brigade et avoir son restaurant, il y a un monde d'écart, surtout qu'un restaurant, ça peut être aussi une table d'hote, tranquille. Mr Hulot Posté le 03-09-2010 à 2106. Allez, on va se faire un petit plaisir ! Bernadettedm Posté le 04-09-2010 à 0916. Ce que Thomas est timide ! Avotboncoeur Posté le 05-09-2010 à 2103. Elles est tres drole cette vidéo : D : D : D. [… ] ivjf_.html. Luculus1 Posté le 10-09-2010 à 2021. -restauratio [… ] erchef. Jpg. : Oui et ça continue… une caille complétement ratée… elle était malade et en larmes, quesque ça pleure ! Pourtant toutes les pleureuses qui pleurent pour rien ou presque rien… sont les premières à la grande rigolade dés qu'il y a matière à faire la noumba ou la ''teuf'' ! Notre Audrey …était guérie dès qu'il s'agissait d'aller profiter du gueuleton ! Je n'ai pas bien interprété le fait qu'après ''l'épreuve du poulet'' avec des fiascos flagrants…personne ne fut éliminé… [1] étonnant non ! Demorand le journaleux mondain, n'est pas cuisinier dit-il… il n'empêche qu'il ''pompe'' l'air aux candidats pendant l'épreuve ! Ces interventions sont stériles, inutiles et font perdrent du temps aux candidats ! Les Chefs …c'est normal … bien que même s'il faut prendre absolument un sautoir pour faire une sauce, on peut faire une sauce dans une poêle, elle peut même être même aussi bonne, voire meilleure que celle de Camdeborde… C'est complètement possible… mais bon …il faut bien justifier son statut ! Après …tous ont répétés encore et encore nominée par ici nominé par là … ! Je pensais qu'il fallait sélectionner ou nommer, sans doute me suis-je trompé… Les uns après les autres comme aux Molières ou au festival de Cannes… il est de rigueur de dire N. O.M. I.N. E … La Poissonnière restante est comme sa copine éliminée… elle sait tout…elle le proclame…avec conviction et certitude ! C'est effrayant ! Autant d'aplomb et de culot dans l'ignorance ! Mr Hulot Posté le 11-09-2010 à 2158. Un des meilleurs candidats, félicité à plusieurs reprises depuis le début de la compétition, éliminé par un mode d'élimination inacceptable ; des nullités, qui auraient dû disparaître de la compétition dès le début, encore en lice pour avoir fait partie de l'équipe gagnante qui n'aurait pas dû gagner ; des chefs qui ont la mémoire courte, on aura tout vu jeudi soir. Le spectacle d'Agathe, la poissonnière, d'Audrey et de Baïa a de quoi rendre misogyne ! La première, insupportable, jouant au petit chef au sein de son équipe où elle a semé le foutoir, "la seule qui ne sait pas dresser" (Frédéric Anton) mais elle se mêle de tout. La deuxième, toujours égale à elle-même dans la comédie et l'incompétence, justifiant à chaque épreuve cette appréciation du 2 septembre "Vous étiez à deux doigts de vous louper, vous étiez même en plein dedans" du même Frédéric Anton qui, une fois de plus, l'a cependant aidée, lui apprenant à désosser un poulet. La troisième, dont chaque semaine on s'étonne qu'elle soit encore là comme de l'aide qui lui est souvent apportée (cette fois, pour les calamars et la pièce montée) alors que, selon les propres dires des membres du jury, elle "n'en fait qu'à sa tête, ne lit pas la recette, n'écoute pas, oublie beaucoup de choses", qui, entre autres échecs, a fait de son poulet "un plat bâclé, un plat de fainéant". C'est elle qui avait été jugée "le degré zéro de la cuisine". Eh ben, les trois faisant partie de l'équipe rouge victorieuse ont le droit de continuer "la grande aventure culinaire et humaine" qu'est Masterchef. Humaine, ils rigolent ? Jérôme, un des grands favoris à juste titre, est éliminé. Eliminé pour quelle raison ? Pour un bout de ficelle déjà responsable (la double peine appliquée à Masterchef ! ) de l'injuste défaite de l'équipe bleue qui aurait dû gagner : lors de la dégustation, appréciations élogieuses du jury sur deux des trois plats imposés, ainsi que de la part du charcutier et du boucher, moins avares de paroles d'ailleurs que les trois autres, plus précis dans leurs appréciations ("Bien relevé, goûteux, réussi, moelleux" ou "fondant, bien assaisonné" pour le pied de porc, "Plus moelleuse que la 1ère goûtée" pour la saucisse) ; exécutés par l'équipe rouge, ils avaient été baptisés de "plats qui font cantine" pour leur dressage à l'esthétique défaillante. Et cohésion du groupe contrairement à l'équipe rouge dont les prestations cafouillantes et bruyantes firent sortir de ses gonds Yves Camdeborde : "On dirait que tout le monde s'occupe de tout ! Vous avez chacun un rôle, gardez votre rôle et faites confiance aux autres ! Y a un chef d'équipe appelé Joël", un Joël bien défaillant, lui qui se flattait d'avoir une longue expérience du management (il faut dire qu'une brigade de cuisine, c'est autre chose à gérer qu'une boutique de fringues). Défaite d'autant plus injuste que l'équipe était handicapée au départ par un nombre inférieur d'équipiers et, pour Jérôme, par un retard de 15 minutes dû à sa blessure provoquée par un maître-boucher bien peu maître de ses gestes ! Eliminé comment ? Par une règle du jeu stupide à laquelle il y a de quoi s'étonner que les candidats aient accepté de se plier. Par un mode d'élimination fréquent paraît-il dans les émissions de télé-réalité, de quoi signer une pétition pour demander leur interdiction : D Bon sang, s'il fallait éliminer un membre de l'équipe perdante, il y avait un moyen équitable : imposer une épreuve éliminatoire. Ou, encore plus simple, prendre en compte les résultats de l'épreuve de la boîte mystère, cette épreuve prétendue capitale et qui pourtant n'a servi à rien ! Mais, pour désigner l'exclu, faire appel à un vote de ses co-équipiers, c'est lamentable. Comme je l'ai lu sur le forum de Masterchef, ce mode d'élimination "va à contrario de cet esprit d'équipe que nous vantent les chefs en cuisine : on ne peut pas exiger cet esprit d'équipe en cuisine et exiger ensuite de cette même équipe qu'elle sacrifie l'un des siens, c'est totalement incohérent." De quoi vraiment rendre son tablier de téléspectateur égaré pour la première fois sur TF1 et dans la télé-réalité. Pour la première et dernière fois. A moins d'y retourner pour assister à l'élimination de chacune des trois affligeantes bonnes femmes… ou, on ne sait jamais dans ce type d'aventure, à la victoire de l'une d'entre elles : D. Avotboncoeur Posté le 12-09-2010 à 2326. La télé ne montre pas les multiples kouilles de jérome pendant cette épreuve et il a laissé sécher la selle d'agneau, erreur monumentale de cuisson et en plus, dressage bidon + ficelle, pas de doute, il devait être nominé avec a mon avis steve qui n'a quasi rien fait sur cette épreuve et qui lui était associé. Malheureusement, les amis de jérome ont l'esprit assez tordus et globalement ne sont pas ma tasse de thé et ont monté une stratégie initiée par jérome qui s'est retournée contre eux : jérome malgré son talent, puisque steve n'a pas été nomé, mérite largement de partir. J'aime bien ce fred, il est très clair dans ses explications : D : D : D. 1.fr/masterchef/th [… ] 63663.html. Mr Hulot Posté le 13-09-2010 à 0625. C'est bien ça les limites de ce type d'émission. Puisqu'on ne nous montre pas tout, les multiples kouilles de Jérôme comme celles des autres, qu'on ne nous montre rien ! Quant à la malencontreuse ficelle (dont le même oubli n'avait pas fait éliminer Romain lors d'une épreuve antérieure) , il est difficile de concevoir qu'aucun autre membre de l'équipe ne l'ait remarquée, même dans l'urgence. Un esprit devenu tordu pour avoir fréquenté la télé-réalité quatre jeudis de suite ne pourrait-il pas penser que, par statégie, certains ont fermé les yeux, assurés ainsi de l'élimination du responsable du plat, un concurrent dangereux ? Quant au choix de l'éliminé par le jury, je viens d'en lire le motif : les deux "chefs" faisant parti du jury ont ils eu peur de la concurrence dans quelques années de Jérôme ? t1cable : t1cable : t1cable. Avotboncoeur Posté le 13-09-2010 à 0940. Sincerement, là on entre dans la 4eme dimension. Jérome est bon mais c'est un nain à côté de pro qui sont MOF + 3 étoiles chacun (je rappelle que camdeborde tenait avec constant le crillon). Ça va tres vite, t'as pas le temps de vérifier chaque plat et c'est au chef d'équipe a le faire : aucune autre stratégie que celle de gagner n'est possible, ça t'assure l'immunité. Si quelqu'un avait vu la ficelle, il l'aurait immédiatement enlevé mais elle était sous le morceau je crois ou recouverte de sauce donc pas facilement détectable. Sinon, dans le privé, ça s'appelle des congés sans soldes et le soir avec le blackberry + pc connecté, on peut assurer un minimum quand on a comme julien et moi des role de direction. Mr Hulot Posté le 13-09-2010 à 0924. D'où mes t1cable : t1cable : t1cable : qui ne figurent pas dans la citation alors qu'ils expriment bien ce que je pense du commentaire stupide relevé sur le forum de Masterchef ! Autrement dit, Philippe, en tant que chef d'équipe, aurait dû faire partie des "nominés" au même titre que Jérôme, chef de poste. Pour les départager, les autres épreuves du 4ème épisode. Jérôme, un des trois meilleurs poulets + un assemblage de la pièce montée tellement réussi qu'il lui vaut un stage chez Christophe Michalak. Bernadettedm Posté le 13-09-2010 à 1027. Ma question est du type télé réalité : Il me semble qu'on montre en play off les gens qui vent être éliminés. Ce qui évidemment touche le téléspectateur. Donc ceux qu'on a vu le plus seraient-ils les prochains éliminés ? Luculus1 Posté le 13-09-2010 à 1257. [quotemsg=28328,253,3735842][quote]certains ont fermé les yeux, assurés ainsi de l'élimination du responsable du plat, un concurrent dangereux ? Quant au choix de l'éliminé par le jury, je viens d'en lire le motif : les deux "chefs" faisant parti du jury ont ils eu peur de la concurrence dans quelques années de Jérôme ? t1cable : t1cable : t1cable :
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


250472
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages