Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Merci dédé, j'avoue franchement que ça ne va pas fort…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 14/08/11 | Mis en ligne le 18/07/12
Mail  
| 55 lectures | ratingStar_277075_1ratingStar_277075_2ratingStar_277075_3ratingStar_277075_4
Citation : Merci Dédé, j'avoue franchement que ça ne va pas fort… depuis si longtemps, et dans ma position actuelle, tu peux imaginer que je n'ai pas intérêt à tomber malade… mais je ne fais pas ce qu'il faut pour cela… c'est là déjà un grand combat… Je pense que tu devrais arrêter de te battre contre des fantômes. Les fantômes du passé appartiennent au passé. Bien qu'il faille analiser notre passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs, nous devons regarder les choses en faces telles qu'elles sont et essayer de trouver des solutions. Certes, elles ne seront jamais idéales car l'idéal est une utopie. Citation : Ma question : quel genre d'aide puis je demander ? Auprès de qui ? De toute part, médecins y compris, c'est vers les enfants qu'on te renvoie… ce n'est pas que ne ne m'entends vraiment pas avec mon fils, puisqu'on s'adore… en fait on ne se connaît pas, et j'ai trop laissé entrevoir ma fragilité… ça, les enfants n'aiment pas… Bon dimanche Dédé. Oui, il existe plusieurs sortes d'aide : Affectives, financières, psychologiques… Je pense que tout être-humain a besoin, en fonction de ce qu'il vit, d'un de ces éléments, voire des trois. Si ton fils et toi vous adorez, il y aura toujours moyen de vous comprendre et vous entendre pour trouver les meilleures solutions qui vous satisfairont tous. Mais cela ne pourra se faire qu'en mettant tout à plat et expliquer les raisons de ceci ou de celà. Les enfants sont loin d'être bêtes et même s'ils mettent parfois du temps, ils arriveront toujours à nous comprendre. Bien sûr que les enfants n'aiment pas et n'acceptent pas nos faiblesses ! Ils nous ont par le passé connu forts. Puis acceptons-nous nous-mêmes que nos enfants soient faibles ? Je pense que tout ça s'arrangera avec le temps et la patiente : laisser le temps au temps. Ma mère disait : "la chatte frileuse fait des enfants aveugles". Une fable dit aussi : "rien ne sert de courrir, il faut partir à point". Courage et tout s'arrangera.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277075
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages