Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mère imparfaite

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/01/10 | Mis en ligne le 25/04/12
Mail  
| 86 lectures | ratingStar_246348_1ratingStar_246348_2ratingStar_246348_3ratingStar_246348_4
Citation : Je voudrais que mes filles sentent toujours que je suis heureuse d'être avec elles… Et pas que j'ai la tête à d'autres tâches qui attendent, des tâches qui s'accumulent. Je ne voudrais pas qu'elles ressentent parfois ma lassitude quand je préfèrerais faire autre chose, toutes ces choses que je n'ai plus le temps d'envisager faire . Je ne voudrais pas les rendre coupables de ces pensées, tu comprends ? Qu'est ce qui te fait croire qu'elles vont se rendre coupables de ces pensées ? Moi j'adore mes enfants, mais des fois j'ai envie qu'ils me fichent la paix ! Quand on rentre le soir j'ai des trucs à faire, je veux qu'ils s'occupent dans leur coin pour faire ma vaisselle et le repas. J'essaie d'instaurer des routines pour que le rythme se prenne, qu'ils sachent qu'à tel moment j'ai besoin d'être tranquille, mais qu'une fois fini ça je viens jouer avec eux. Ça ne peut pas toujours se faire, mais l'idée est là. Je ne vois pas l'intérêt d'aller jouer avec eux alors que j'ai 46000 autres choses à faire et que je suis impatiente donc pas dans le jeu ni agréable. Donc je ne culpabilise pas de prendre le temps dont j'ai besoin, je sais pourquoi je choisis de faire le travail avant le jeu. Pour l'aîné je peux lui expliquer, pour le petit il veut bien aller jouer 5 minutes mais il revient me chercher rapidement. Il a passé la journée loin de moi, il a besoin d'être avec moi, je culpabilise parfois de le renvoyer mais c'est comme ça, j'ai des trucs à faire et je serai plus disponible pour lui une fois ça expedié. Je pense que les enfants voient bien que je suis occupée, et je ne crois pas qu'ils vont penser que je fais tout ça pour ne pas être avec eux… Citation : Est-ce que ça arrive aux autres mamans d'avoir envie de s'évader, de ne pas être disponibles à 100% pour leurs enfants, de se montrer parfois désagréables à cause de toutes ces choses à faire qu'on a jamais le temps de faire, à cause de cette impression de courir sans arrêt et de tout faire à moitié ? Ben oui, tu vois. Citation : Tout me pèse. Aller au travail et laisser mes filles malades chez la nounou, ça me pèse. Ne plus être opérationnelle à 100% au travail, ça me pèse. En fait, j'ai l'impression de ne rien faire correctement . Et si tu t'accordais de ne pas tout faire à la fois ? Fais des listes de priorités et laisse tomber ce qui n'est pas absolument necessaire ! Le menage, piou ! Un peu de poussière n'a jamais tué personne. Tu le feras la semaine prochaine ! Ou mieux, tu instaures un jour de ménage où toute la famille participe, le papa et les enfants aussi ! Citation : Les doutes quant à l'éducation de mes filles aussi. Est-ce que je saurai leur transmettre assez de joie de vivre, moi qui suis si pessimiste et trop souvent négative ? Tes filles n'ont pas que toi dans leur vie. Elles ont d'autres modeles sur qui elles sauront trouver ce qui leur convient. Moi avec ma mère depressive, anxieuse, critique, à toujours penser catastrophe, peureuse, conventionnelle jusqu'au cou, etc etc… j'ai bien réussi à être completement le contraire et j'ai pas copié sur mon père non plus… Citation : J'aimerais parfois rencontrer des personnes qui ont des doutes et qui n'ont pas peur d'en parler .si toutes tes amies sont sûres d'elles, change de cremerie, essaie de rencontrer d'autres gens, dans d'autres milieux… Les copines de tes filles ont sûrement des mamans très sympas ! Citation : Alors je ne sais pas, toutes ces copines qui me disent toujours que tout va bien (le travail ça va bien, elles ne sont pas fatiguées, leurs enfants dorment toujours bien, ne font pas de colère, elles arrivent à sortir avec leur mari régulièrement, à avoir une super famille qui s'occupe super bien de leurs enfants, une vie sociale foisonnante, toujours souriantes et bien apprêtées…) Alors je me dis, est-ce qu'elles me disent la vérité ou alors est-ce qu'elles arrivent particulièrement bien à faire bonne figure ? Peut-être tout simplement qu'elles ont de la chance, puis surtout, qu'elles arrivent, malgré les soucis qu'elles ont forcément, à focaliser sur ce qui va bien. Moi aussi j'ai des jours où c'est la crise avec l'un ou l'autre de mes enfants ou les deux, mais si on me demande, pour moi ça va toujours très bien avec eux et j'ai de la chance, je les trouve globalement faciles à vivre, en bonne santé, etc… Mais chez nous aussi il y a des rhumes, des bosses, des disputes, des soirs où ça n'en finit pas pour les coucher… Citation : Parce qu'à chaque fois que je leur parle, je culpabilise puissance 10 et je me sens encore plus nulle. Et je me sens encore plus seule. C 'est comme si elles te renvoyait leur perfection et ta propre imperfection en pleine figure. Et si au lieu de leur parler de tes problèmes, tu leur demandais comment elles font quand elles ont ci ou ça ? Non seulement elles te raconteraient leur experience et leurs solutions, mais en plus tu verrais bien qu'elles aussi sont confrontées aux mêmes choses que toi parfois. Pour ce qui est des problèmes avec les parents par contre là c'est plus délicat : les gens qui s'entendent bien avec leurs parents ne supportent pas d'entendre quelqu'un qui ne s'entend pas avec les siens et te sortent à tout bout de champs des "c'est ta mère quand même"… A éviter. T'as le forum, tu sais où trouver des gens dans ton cas. Citation : Merci nisse, j'ai le bourdon aujourd'hui, ça ira mieux demain… bah oui tu vois, c'est qu'un passage à vide, mais ça passe… Et tout le monde en a, des passages à vide. Couche toi tôt ce soir, ça ira mieux.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246348
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages