Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes experiences

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados
Mail  
| 209 lectures | ratingStar_259636_1ratingStar_259636_2ratingStar_259636_3ratingStar_259636_4
Voilà je suis nouveau sur le forum, je suis pas un consommateur régulier de drogue, mais j'ai fais quelques experiences assez forte, peut-être ceci sera utile à certains jeunes, par contre c'est long à lire !!! Je précise que je suis d'humeur calme que j'aime faire la fête pour moi et dans ma tête mais pas tout retourner et faire chier les gens, et être et bien délirer avec mes potes, à part parfois sous alcool, drogue qui ne me va pas dont j'ai l'impression de pas être moi même et ou je peux dire ou faire des conneries. MES Expériences : LSD 1ere fois [novembre 2007 - age 18ans] - Effets extremement forts - mauvaise conditions mentale - expérience " " J'ai prit du LSD il y a 2ans, j'étais dans un mauvaise état psychologique, sans situation scolaire et faché avec les parents, de plus je venais de faire la fête 2 jours de suite,3éme jour à boire de l'alcool, mais cette fois ci une connaissance d'un de mes amies avait de drole de papier buvard à nous proposer, d'abord je refuse,1 heure plus tard tout le monde est défoncé ou commence à l'être, ils rigolent et je ne comprends pas pourquoi, je teste donc la moitié d'un et ça été d'abord le paradis, puis un gro badtrip (c'était dans un studio, à 5 à parler en rigolant (1h) ,découvrant les effets, à un moment on entends tous le "son d'erreur de windows 98" lorsque que l'on tapote sur la télévison, on prends le rebords de fenetre pour un 'canapé cuircenter à 999€) ,là j'aime tellement que j'en redemande un moitié de carton alors que j'ai prit le premier il y a 1h 15 ,ensuite on passa notre temps à rigoler non stop pendant 1h30 heures, là plus aucun dialogue cohérent à la fin, presque pas d'hallucination mais persuadé d'être au bout milieu de l'espace, tout les effets du voyage furent calé sur la perception mentale (sur les pensées). Pendant 1/2 heure je découvre la philosophie tout seul en pensant, je tourne et retourne, essai de me contredire, à chaque pensé je pense comme une personne différente et je pense plus vite que speedygonzales ou beepbeep ,j'essaie d'émettre des hypothèses sur le fonctionnement de ce monde ,tout le monde est entrain de parler sans s'arreter et sans écouter personne, un vrai bordel oral ! L'une des 5 personne à 15 ans de plus que nous, il est un habitué du LSD et des rave-party, fait des blagues d'une humour douteuse, mais ce n'est que des blagues, je le prends autrement, je flippe, je commence à me sentir mal, dans mon corps je passe du très chaud au très froid très rapidement, j'ai des suées, je deviens méfiant, angoissé, je n'ai absolument plus conscience de ou je suis, l'impression que je vais pas pouvoir sortir d'ici, que je suis dans un mauvais cauchemar devenu réalité, c'est très dur à vivre, j'ai plus toute ma tête, je comprends plus grand chose. J'essaie de m'endormir sur un lit dans la pièce à coté, impossible de dormir avec ces centaines de point lumineux qui remplace l'habituel noir de mes pré-sommeils, tout le monde vient dans la 2eme piece, les dialogues sont toujours n'importe quoi, encore des blagues douteuse, je flippe encore plus, je tourne 50 fois autour d'une table en cherchant mon sac que j'ai déjà mit sur mon dos, je fini par m'en rendre compte et jme barre en courant, me vla dans la rue, je sais pas ou je suis, je sais à pêne qui je suis, le temps ne veut absolument plus rien dire, en bref je suis au stade du voyage ou je suis le plus défoncé, de plus j'ai rien bu depuis 7-8 heures et le lsd donne soif, ça fait une belle jambe à 4h du mat au beau milieu de nul part, à oui et bien sur j'entends dans ma tête pleins de voies de la soirée d'ou je viens de sortir + "fear factory remixé techno hardcore" que l'on a écouté en boucle toute la soirée, je comprends plus rien, j'ai une hallucination qui me fait terriblement peur je vois un homme se balader avec son chien 50 mètres derrière moi,2 secondes plus tard il n'est plus là, je souffre comme je n'ai jamais souffert ,j'ai peur de devenir fou, de perde la mémoire, de ne plus savoir qui je suis, j'ai envie de me suicider pour que cette affreuse douleur s'estompe ,15min plus tard j'appelle mon père qui vient me chercher sur place, avec grands effort j'ai su me rappeler dans quelle ville j'étais, une petite ville de province dans le 59,pas très loin de chez moi) ,rentré chez moi je bois 1 littre d'eau en moins de 10 minutes, je prends une douche, j'ai l'impression d'avoir une deuxième peau qui tombe au sol à force d'être sous la douche, les effets s'estamperont complètement 12 heures plus tard environ (oui c'est persistant un badtrip !! ). => points positif = arrêt total de l'alcool qui commençait à devenir une réel addiction pour moi, intérêt nouveau pour la littérature, la philosophie, la sagesse,+ 8 mois sans faire la fête. MDMA 1ere fois (ecstasy) [Mai 2008 - age 18ans] - Effets très forts - Bonne conditions mentale - expérience " " -Assez bref comme expérience, la 1er fois fut dans une discothèque belge, réputé pour la drogue en quantité et en diversité que l'on y trouve, et pour un mort en 2006 du à la consommation de drogue, ce vendredi c'était vraiment pleins de monde et la musique était du hardstyle. Un copain avec qui j'étais me conseille d'en prendre alors que j'avais refusé mainte et mainte fois depuis 4-5 mois, je fis le prudent en prenant seulement 1 demi ecstasy, puis 1 heure plus tard idem, l'effet fut très très plaisant et très efficace, une exstase divine, j'étais trop bien à un tel point que je n'avais pas idée que l'on pouvait se sentir aussi relaxé, une grande extase, un intense bonheur, une relaxation, mais pas d'envie de danser, et pas énormément d'énergie en plus, une certaine peur de mal agir avec un inconnue, on partit vers 6 heures à peu près, en rentrant chez moi je n'avais pas sommeil mais j'ai pu lire paisiblement un livre. MDMA 2eme fois (ecstasy) [Mai 2008 - age 18ans] - Effets très forts - Bonne conditions mentale - expérience " " -Une semaine plus tard je suis chez moi avec 4 potes, on se décide de s'improviser une soirée ecstasy, on a ça dans la tête, l'un d'eux a un contact, il revient avec 28 pillules les 50€ (des mercedes blanche) ,j'en prends une plus tard que tout le monde environ 45 minutes après eux et 40 minutes après que j'en ai prit toujours pas d'effet pour moi, eux sont tous en pleins dedans depuis un bon moment, j'en reprends donc un 2eme puis 20 minutes après une 3eme. On sort on se balade dans le village,30-40 minutes plus tard, on finit par tomber sur le frère de l'un d'entre eux il nous propose d'aller dans un bar, on lui passe des ecsta, et moi j'en prends un 4éme, il prends des petites routes de campagne qui tourne dans tout les sens, moi je suis complètement perché tel un zombie, mon corps se balance dans la voiture, la techno-hardcore dans la voiture n'arrange pas les choses, et tout le monde fait bien le pitre dans la bagnole, je fini par me taper un arrêt sur image (j'ai une image fixe de ce qui se déroulait juste avant et ça pendant 3-4 secondes). On arrive au bar un copain à moi peut pas rentrer il est mineur, moi je m'assoie sur un rebord en bois je commence à me sentir mal, je sais pas ou je suis, je sens arriver le bad, je veux tout d'un cout rentrer chez moi, je me pose bien tranquille et 30 secondes après ça va mieux, tout le reste de la soirée, je fut du genre absent et faisant des tête de cinglé avec ma mâchoire et ma paille avec plein de trou que je prends pour une sucette. Le lendemain (samedi) je ne dormit pas, impossible j'avais trop chaud, et je ne fermais pas l'oeil, la descente fus longue, je dormit à partir de samedi soir, tard, pour jouer au foot toute la journée le dimanche) un tournoi, le dimanche soir fut le grande bad, je me sent pas bien, les 3 personnes avec fit la soirée de vendredi sont là chez moi, on jouent à la console, et ont fument un joint, c'est là que tout est parti mal dans ma tête, j'ai besoin d'aller me reposer dans mon lit je me sens très mal, et là j'ai entendu comme des bruits d'armes à feu ou un truc dans ce style, je me suis réveillé le lendemain avec un mal de crane pas possible, et la tête complètement à l'ouest, je n'ai rien fais de la journée. MDMA 3eme fois (ecstasy) [Aout 2008 - age 18ans] - Effets absent - Bonne conditions mentale - expérience " " -la 3éme fois eu lieu trois mois plus tard, et elle étaient de bien piètre qualité, quasiment aucune extase et pas tellement de motivation, une légère relaxation. EN BREF pour moi ecstasy déception et emmerdes, car suit les insomnies, les irritations, les passages à vide, confusion, plus envie de contacts sociaux… LSD 2eme fois [juillet 2009 - age 20ans] - Effets très forts - Bonne conditions mentale - experience " " J'arrive avec quelques potes (8-9 personnes) dans le camping d'un petit festival (3000-4000 personnes) dans le 59,on a déjà fais la fête hier et demain il y after chez une copine, pour l'occasion il y a deux soundsystem de techno hardcore ce soir assez tard vers 2 heures du matin selon l'affiche, on a pas réussi à choper d'ecstasy, ce que l'on voulait pour ce festival, ça fait très longtemps que personne dans le groupe n'en a prit, à 21h on tombe sur quelqu'un qui vends du LSD, on les gobent, pas de chance c'est du pauvre papier sans rien dessus. La soirée passe mes potes boivent on se baladent dans le festival, je n'ai toujours rien bu, je fini par rentrer dans le festival avec un pote, ça commence à être la fin des groupes de rock, il doit être 00h30,on mange un sandwich, on parle avec quelques personnes, on boit un verre et on retourne au camping, on va sous une tente on est 4 (dont 2 personnes que je connais pas, on se fait une bouteille de martini à 2 (avec mon pote) et un peu de speed de moyenne qualité, et on se fume à 4 un joint, mon pote est pas motivé à retourner au festival maintenant, et j'y vais donc tout seul (je ne le vu plus de la soirée, car il se coucha peu après). Il est 1h30 est la techno-hardcore ça commence déjà, ravi je vais voir, il y a déjà au moins 80 personnes sous cette très grande tonnelle, L'alcool, le pétard et le speed font leur effets je suis bien, mais pas trop défoncé quand même, je vois un groupe de teufeur hollandais, l'une d'entre elle est déjà bien défoncé, elle saute et dance avec énergie, beaucoup trop d'énergie pour quelqu'un qui a pas consommé, je demande donc à l'un d'entre eux (en anglais) si il a de la drogue, je précise MDMA (ecstasy) ,il en a pas mais il a du LSD, va pour du LSD, je luis précise 10€,10 minutes plus tard il revient avec 2 cartons (en papier buvard) de LSD à séparer, j'en prends 1 et met l'autre n'importe comment dans mon porte feuille, il resta coincé dans un coin du portefeuille tout la soirée, je ne le retrouvai que le lendemain. Je suis déjà bien avec mon mélange de la tente donc, et je danse beaucoup, j'adore la musique qui passe,30 minutes plus tard ma danse est moins speed mais plus bizarre, je vois plusieurs copains que j'avais pas vu depuis un bon bout de temps, l'un d'eux remarque que je suis pas normal, il me demande ce que j'ai prit, LSD je lui réponds il me demande par la même occasion si j'en ai, lui est complètement défoncé à l'ecstasy et à l'alcool, je cherche le deuxième cartons dans mon portefeuille et pas moyen de le retrouver. Il est 2h30 le lsd commence à faire effet je danse encore comme ça durant 3/4 d'heure, je bois beaucoup d'eau sur la bouteille à mon copain, il fini par ne plus en avoir, on va faire un tour au bar, il y a 30 mètres à faire sur ce terrain de tire à l'arc, pour aller jusqu'au bar, entre deux il y a la sécurité avec des bergers allemands immense ,puis la croix rouge, l'info drogues ,et le bar, je demande à mon copain si il peut aller me chercher une bouteille d'eau au bar, il est tellement défoncé qu'il comprends pas, bref je laisse tomber, je demande une bouteille au bar, il me disent que je doit payer pour une bouteille, par contre les verres d'eau c'est gratuit, il ne me vint pas à l'idée de la soirée de demander 2€ à quelqu'un je fis à chaque fois l'aller retour pour mes verres d'eau, je parle un bon 20 minutes avec quelques potes et même quelque gens que je connais pas, mais pas trop comme souvent j'ai peur d'emmerder les gens, bref je retourne au son. Je précise que ensuite j'allai que quelques minutes sous la tonnelle, et préférai rester derrière car ayant du mal avec le son assez fort, et niveau hallucinations j'ai été servi, les visages prenaient 30ans de rides en quelques secondes pour redevenir normal juste après, les spots lumineux à l'endroit du concert transformèrent ma vision en sorte de kaléidoscope tournoyant dans tous les sens et en accort avec la musique et les spots, des points de lumières bien clair à percevoir corespondant aux couleurs des spots donc bien fluorescent, au bout d'une heure c'était vraiment le grand spectacle ça tournait super vite, c'était magnifique de couleurs, je vais souvent au bar me chercher des verres d'eau, j'ai très soif, à un moment je vois comme des milliers de perles scintiller, sur le terrain d'herbe, ensuite ayant vu des détritus style papiers, bouteilles… j'en vois partout encore des centaines ou des milliers, j'eu à un moment l'impression que ma vision fut la copie succesive d'une tranche de ma vision (en gro prenez un logiciel image selectionner 1/8 de l'image et copiez 7 fois) ,les gens qui sont en mouvement je les vois trainer sur des mètres et des mètres, vers 5h15 je commence à être vraiment très défoncé, je n'apprecie plus tellement le son qui est maintenant non pas de la techno-hardcore masi du speedcore-terrorcore (beaucoup plus dure) ,de plus au bar plus personne n'assure le service, les gens sont soit complétement bourré ou soit complétement défoncé, comme tout le monde je me sert un verre, et repart en direction du son (des tonnelles) ,mais j'ai un doute qui me trotte dans la tête, ai-je halluciné sur les gens bourrés au bar ? Enfin je me dit peu importe ! Je suis donc au son, comme une bonne partit de la soirée je reste derrière les tonnelles, le son est trop fort pour moi, je suis en lotus par terre ou sur une chaise tranquille, le petit matin arrive, les effets du lsd sont magnifique le ciel fait des transitions d'intensité des couleurs, de haut en bas, de gauche à droite, mais je suis un peu confus dans ma tête, jdois être en pleins milieu de mon trip, et je vois plus personne que je connais et quand je les vois je fais pas tellement gaffe à eux. Je repart au camping et je croise un ami et me demande de venir au concert, je refuse j'ai envi de me reposer, je vais dans la tente du pote de début de soirée ou j'ai but la bouteille de martini, dans la tente ça pas était super, au début rien de bien méchant, bien défoncé je ferme les yeux régulièrement, ensuite le temps passe 10-15 minutes le temps me parai interminable, en fermant les yeux je vois un tunnel psychédélique, posé à même le sol ça me dérange pas trop mais bon quand même un peu, le temps est trop long, il est 7h (initialement prévu de s'arrêter à 6h) et la techno ne s'est toujours pas arrêté dans le festival,20 minutes plus tard il doit commencé à faire un peu jour et je peux plus lire l'heure je perçois les lettres de l'écran qui fondent immédiatement, j'entends tout ce que dit tout le monde autour de moi, je suis à l'écoute sur tout et en plus de ça les voies que j'entends ce répercute et se répète plusieurs fois par moment. Je sort de la tente, j'en peux plus, quelle chance le pote que j'ai croisé arrive avec sa copine, ils veulent aller se coucher, ils sont crevé, je les supplie de rester, je vais me sentir très mal si je reste seul, on fait un tour autour du festival, on s'arrête à une chapelle et on voit 2 gars passer, ils nous demandent si on a pas vu 3 gars passer, bien sur que non, puis suivent 6-7 personnes encore, ils font 400 mètres à notre gauche et là grosse baston, moi qui est sur écoute phénoménale avec le lsd, j'entends tous même les couts, les bons effets visuels sont là au moins, des milliers d'oiseaux imaginaires passent en cout de vent dans le ciel, suivit d'une trainée orangé très coloré, jusqu'au midi on est resta dans le camping parlant avec des perchés gentil, d'autres parfois très chiant, cherche des embrouilles pour un briquet, fait chier une meuf, cherche la bagarre, impose sont autorité je vois la terre bouillir comme un ragout et les épis de mais qui dansent la salsa et lui il fait chier avec le briquet de mon pote ,tout le monde se réveille au fur et à mesure, je raconte que je suis encore perché à l'un des mes potes de début de soirée qui prit les buvards sans lsd, et je lui dit que je trouve plus le 2eme, il me demande de bien chercher, et qu'est ce que je trouve prés la de fermeture prêt à tomber, le 2eme morceau de buvard ,en passant je vois de la fumée autour de toute les tentes, la première je croyais vraiment qu'elle était entrain de cramer ,à un moment tout une troupe de motards et de quad passent à fond la caisse sur des chemins pas loins à 50 mettres, un teufeur qui traine là se prends l'avant dernière motocross pas de bol, j'ai pas été voir comment il allait mais il devait pas être bien en point, l'un des teufeurs encore perché avec qui je parle est vachement dessus, il n'en revient pas que je part, ou il me demande, et pourquoi tu restes pas ? Pylocybe truffe mexicana 1ere fois [aout 2009 - age 20ans] - Effets moyen - Bonne conditions mentale - expérience " " Je suis à amsterdam avec 2 potes au zeeburg camping, c'est n'est que le premier jour à amsterdam, il est 22h00 et en parlant avec des gens sous "champignons truffes = assez légér" mes 2 potes veulent les prendre maintenant alors que l'on vient de manger comme des affamés de première et que les champignons sont prévu pour demain, ils insistent, malgré qu'ils ont fait des folies en achetant pleins de haschich et de marie-jeanne, plus les space-cake qeu l'on s'est mangé l'après-midis midi qui on été redoutablement efficace est d'un effet très long, bon c'est ok on mange chacun 10g de champignon. 1h30 plus tard, on est au bar et je commence à avoir le sourire et à rigoler pour un rien, je peux pas m'empêcher de matter ce poisson lumineux de décoration en néon vert, on passe à la cour arriere il y a beaucoup plus d'arbres et des buissons, j'ai d'abord une période on ça n'a rien d'exceptionnelle, c'est la monté je réfléchie pas mal à ma mise en question à comment être psychologiquement, c'est ma première fois donc pas forcement facile, comme le LSD je me dit profite tu le verra pas 30 fois dans ta vie . Peu après je me sens m'enfoncer dans mon fauteuil, j'ai l'impression qu'un cochon se dessine dans les buissons, j'explose de rire, mes potes me demandent ce qui se passe, je leur dit que ça doit commencer à faire son effet, eux sont un peu dég, ils ne ressentent quasiment rien, je propose à un d'eux de venir prendre ma place et de matter les buissons, je prends la sienne de place et je vois le mur de la façade qui est peint d'un sorte de petit bois à la sauce le petit chaperon rouge, et un fonds verts pour le sol et bleu pour le ciel, c'est très jolie, surtout que ces arbres se mettent à gonfler, et ce petit bois me parait maintenant être très long, le bar gonfle et se dégonfle comme ci c'était du chewing-gum, je sirote tranquille ma boisson au cola, et finit par aller au toilette, là je me crois dans une des toilettes dans un petit bateau par tempête de mer tellement ça tangue là dedans. On repart dans le camping tout me parai féérique, les bungalows de couleurs variés (orange, vert, rouge, bleu, rose, violet, cyan) y sont surement pour quelque chose, je ne marche plus tellement droit, je tangue, j'ai l'impression de voir des visages sur les tentes, les arbres, les buissons, ça me parai très drôle, on monte enfin sur la buté du camping qui s'élève à une bonne dizaine de mettres, et je vois le ciel qui se sépare de tout le reste que je peux voir, et c'est à toute cette partie de tanguer (pour bien vous imaginer la scène, sur un logiciel image découper le ciel du reste de la photo, et c'est ce reste terrestre dans ma vision qui tangue) ,pour finir je me couchai assez tard (5h - 5h30) et je ne dormi pas beaucoup. Pylocybe truffe mexicana 2eme fois [aout 2009 - age 20ans] - Effets forts - conditions mentale moyenne - expérience " " Toujours à Amsterdam à pêne le lendemain, mes potes n'ont pas eu d'effet ils veulent recommencer mais cette fois ci avec 15grammes et ventre vide, on les mange avec un yaourt dans Amsterdam sur un banc, plus tard on part à vélo au zoo, puis on voit le prix 18€/personne, hum… dommage, les truffes montent, on commence à rigoler pour rien. On arrive dans le Oosterpark que seul j'arrive à trouver sans trop de problèmes car mes 2 potes se retrouverez pas dans une ville de 50000 habitants, enfin n'empêche je suis toujours avec ma carte, on arrive au park et là les embrouilles commence l'un d'eux est devant on roule pendant au moins 2 minutes dans le park, on voit pleins d'endroit bien confortable, mais on roule on roule et mon pote choisi un endroit ou il y a des canards, mais c'est inconfortable et pas tranquille du tout, je lui demande pourquoi il a choisit ici en particulier, pour les canards il me réponds c'est drôle mais n'empêche que l'endroit est vraiment à chier et qu'il a pas choisit pour nous 3 mais pour lui, bon on change d'endroit pour rester une vingtaine de minutes, ça monte bien les champis, et ils me posent des questions sur ce que je vois, qu'est ce que je ressent, ils me disent à moi je vois ci et ça "oh les gars, lourd quoi, surtout que j'ai quasiment pas dormi",les effets partez assez bien, un arbre en face de moi que je vois grossir, grandir, s'élever en intensité de couleurs, puis à la suite des blabla de mes potes, des insectes me font chier, je sais pas si ils sont réellement là, hum mauvaise question, puis j'oublie cet arbre, je vois toute les lignes de ma peau comme je les ai jamais vu (exactement comme celle que tout le monde a sur le dessus de la main, puis j'ai je vois mes poiles comme je les ai jamais vu, des poiles d'animaux presque, pas agréable tout ça, et un des mes potes veut aller par là et l'autre un coté différent du park ,l'un veut faire un tour tout seul dans le park et il veut revenir après ? Après quand ? Ils insistent pour bouger, bons on fait un tour dans le park on passe n'importe ou, ils savent pas ce qu'ils font, et hop on s'arrête à un endroit encore plus merdique, il y a trop de monde, on est en pleins soleil, c'est pas du tout confortable l'herbe, et moi ça monte de plus en plus, les arbres et l'étendue d'eau qui se déforment, quand je ferme les yeux c'est des visions semblable au lsd que j'ai prit en juillet (couloir psychédélique de couleurs) ,mes potes sont défoncés mais ils ont pas l'air de s'en rendre compte puisque ça n'a pas grand chose de visuel pour eux, l'un veut déjà bouger, sorts des idées nul, genre faut se trouver des trucs plus forts au quartier rouge, faut qu'on cherche de la cock ,de plus celui qui a cette idée agit n'importe comment il prends la carte dans son sac, il essaie de chercher ou aller, comment s'y repérer, il l'a remet dans le sac il y comprends rien, puis il change d'avis il revient sur cette avis, puis faut bouger, je veux rester là, mais ils me soulent à toujours agirent selon leur pulsions, et lui veut donc partir tout seul, il a la carte dans son sac, il s'est pas s'en servir, il va se perdre en 5 minutes chrono dans la ville (les rues d'amsterdam se ressemblent énormement, sans carte on se perds très facilement) ,super idée !!! ,alors il me sort que je pense qu'a moi, je lui dit que je suis raide défoncé, que j'ai pleins d'hallucinations, il me croit pas, je lui dit que si on va en ville je vais pas savoir me repérer sur ma carte, bref on finit par partir alors que ça fait 40 minutes que l'on est dans le park et je suis encore en pleine montée… ma vision est trouble à vélo à certain moment je rase une poubelle dans le park je la voyais en 2-3 fois de plus je perçois mal les distance dans ma tête j'avance de 0.5 mètre par 0.5 mètre et à certain moment de 1 mètre par 1 mètre, dans ces conditions c'est du pilotage de vélo . On arrive à la sortie du park, on avance les voitures et les cyclistes laissent des trainées derrière eux en avançant,2 minutes plus tard on se pose en terrasse au "happy people" c'est vraiment tranquille je peux enfin souffler, rien que de mettre les cadenas à vélo est un grand effort, les effets sont toujours là, la rue qui sétire et qui redevient normal, les bâtiments qui gonflent, ça me fais un peu sourire, mais le trip est mal parti et il y a beaucoup trop de circulation ou on est pour bien tripper. On retourne au camping, on arrive 15 minutes plus tard, là grande confusion j'ai l'impression d'être salle comme je sais pas quoi, de faire vraiment n'importe quoi, je galère pour ranger mon vélo, et j'en parle pas pour mettre mon cadenas c'est interminable, on va à la tente et là je suis encore et toujours défoncé, je m'allonge, j'essaie de dormir mais pas possible, le cadre du camping la journée en été est vraiment pas jolie, car il y a une autoroute juste à coté (80 mètres) et une route à 30 mètres, et assez souvent dans la journée, des bateaux sur le plan d'eau, au final j'ai finit par pas triper terrible une pair d'heures, rien de tellement chiant, mais je me sentait pas super. Speed 2eme fois + ecstasy 4eme fois [septembre 2009 - age 20ans] - Effets moyen - Bonne conditions mentale - expérience " " J'allai dans une discothèque belge, avec une très bonne ambiance, avant d'arriver on prit du speed par voie orale, on but quelques bières aussi, puis là-bas j'achète quelques ecstasy, c'est cher, l'un m'en donne 5 pour 20€,un autre 3 pour 10€,pas moyen de négocier, j'en prends d'abord 1/2 ecstasy,1h plus tard rien, j'en prends une complète,1 heure plus tard légère crispation de mâchoire et légère motivation, rien de plus j'en reprends une 3eme, suivit d'une quatrième juste 20 minutes après, et déception total, mais bon je me suis bien amusé dans la boite mais je suis quasiment sur que seul le speed a agit, on arriva assez tôt 00h30 sur le parking de la discotheque mais on est entré à l'interieur à 1h30 pour s'en aller à 5h30,à la sortie un de mes 2 potes me file une ecstasy qu'il a eu à un gars bien déchiré dans la boite, je prends 1 demie, et 40 minutes plus tard je commence à avoir de pas bonne hallu, genre j'ai cru voir un lapin sur le bas coté de l'autoroute, mais ça n'a durée que 1/2 seconde, arrivé chez moi je vois au loins une plante qui bouge j'ai l'impression qu'il y a quelqu'un à coté, personne ,dans ma chambre c'est la misère j'ai une légère impression que ma grande armoire à vêtement se met à grandir, un peu comme le frigo de la vielle dans "requiem for a dream" mais léger mais dans le même esprit, pareil avec ma lampe au plafond, elle me rassure pas du tout à grossir et à rapetisser sans arrêt, j'ai essayé de dormir tant bien que mal, dans ma tête je me suis vraiment pas senti bien prise de conscience sur ma vie qui est pas grand chose. Bon sinon au final je conseille à qui conque essai la drogue, de s'informer avant à fond dessus (wikipedia est notre ami) , -si consommation de drogue addictive => doit être anecdotique , -si consommation d'hallucinogène doit être anecdotique => risques de problèmes mentaux important ! -si consommation très fréquente de drogues douce peut avoir autant de conséquences que la consommation anecdotique de drogue dure, même si les conséquences sont différentes. Donc un bon conseil, consommer de temps en temps, le weekend mais pas tout les weekend, et faite gaffe toute les drogues consommés trop souvent deviennent une vrai saloperie (ce que tu possèdes, fini par te posséder).
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


259636
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages