Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon attente

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 07/11/10 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 247 lectures | ratingStar_245031_1ratingStar_245031_2ratingStar_245031_3ratingStar_245031_4
Voilà, si j'ai décider d'ouvrir un post, c'est dans l'attente d'un ++, dans l'attente où je psychote un max ou pas, dans mon désarroi, dans mon impatience. Et peut être après mon récit de grossesse… Pour celles qui ne me connaissent pas, j'ai 19 ans, en essais bb1, suite à des problèmes de santé qui se sont déclaré bien trop tôt, je dois me dépêcher (dixit mon gygy) si je veux au moins avoir un enfant. Cet enfant, je le désir plus que tout, je me bats chaque jour pour ne pas sombrer, la seule idée qui me tient la tête hors de l'eau à cause de ma situation, mon chômage, c'est l'idée d'avoir un minis nous. Peut être qu'avec la naissance d'un enfant, l'intérieur pourra plus ou moins se remettre, et peut être pourrais-je espérer en avoir un deuxième, mais on verra, le premier n'est toujours pas en route. Je ne me pencherais pas plus sur ma santé, c'est un chapitre déjà bien douloureux, et le seul but aujourd'hui c'est de voir un jour un ++. En accord avec mon homme, au début on voulait une fille, dans le sens ou si on ne pouvait en avoir qu'un, on voulait faire un peu notre " choix ". J'assume totalement. J'ai fait le régime fille, pendant 3 mois, quand les essais sont arriver mon homme à fait total blocage, il voulait plus en entendre parler, il a pris peur. J'ai arrêter le rf. J'en ai pas reparler. Jusqu'a ce que le désir se réveille bien plus fort. On a décider de reprendre les essais, fille ou garçon pour moi peut importe, du moment que j'arrive à avoir un enfant. Mon homme voudrais plus une fille, pour que ce soit sa petite princesse, pour satisfaire le besoin de sa (chère !!!!! ) mère. Si j'ouvre ce sujet, ce n'est pas forcément pour avoir des réponses, évidemment du soutien serait le bienvenue, mais j'ai besoin d'évacuer, de parler (hier j'ai essayer de parler à mon homme sur mon psychotage il n'a pas compris) , besoin de psychoter plus ou moins, de tenir un journal de bord, pour ne pas oublier si un jour je suis ++ Alors me voilà dans mon cycle 2, les autres ne comptant pas, étant donné les mauvais calculs, les blocages etc… Attention, dans mes signes constaté ce mois ci, je n'y crois pas, ce ne sont pas des symptômes à proprement dit, même si je ne sais pas encore le résultat vraiment, je reste persuadée qu'il sera négatif. Comme dit, ce sont des constations, des choses qui se passe chaque jour que je n'ai jamais (je peux être malade sans doutes ! ). 1-2-3 DPO ras. 3 DPO, 1 perte crémeuse rosée très pâle. 4 DPO, grosse crise de hoquet (ce qui dans notre famille annonce un ++ le plus souvent) 6 fois dans la journée. Pas de pertes, le désert (moi qui suis obligée de mettre des tampons h24 et toute l'année, me voilà bien heureuse ! 5 DPO, beaucoup d'éructations, ne digère rien ou met des plombes à digérer. Je rêve de nourriture, j'ai une dalle de fou mais quand je mange une bouchée j'ai plus faim et ça me dégoûte. 6 DPO, 1 pertes rosée. Encore des éructations, du mal à digérer. Pics (ou point de côté) constant à l'ovaire droit, ça ne me quitte pas jusqu'a ce que je m'endorme, quand je me réveille la nuit, et dès que je me relève le lendemain. 7 DPO, Mes seins ont grossit, le soutif est prêt à exploser, aucune douleur. Par contre toujours ce point mais cette fois si c'est une fois d'un côté une fois de l'autre… Je vérifie régulièrement, col bas dur, et entre ouvert (alors là c'est la grande question, il est TOUJOURS entre ouvert…). Plus d'éructations. Mauvaise humeur, mauvais pressentiment. 1 Perte marron très légère, très diluée, limite de l'eau. Point aux ovaires toujours ça ne me quitte plus, et un point au sein droit… mais seulement en fin de journée. Plus rien de rien, ni point aux ovaires ni rien dans la soirée jusqu'a ce que je me couche. Bcp de questions s'en suivent. 2 ème perte marron très diluée dans la nuit. Je m'inquiète, sens que quelque chose ne va pas comme il faudrais, n'espère rien. 8 DPO, je me réveille, j'ai fait le rêve ou j'avais donner naissance à une petite fille, avec des yeux bleus, que j'allaiter. Je vous passe les détails, la sage femme me dit, elle est naît le 34 (mouaiiiiis !! ) aout à 17H40. (moi qui fait toujours des rêves prémonitoire (si si je rêve souvent de la mort des gens ou autres qui s'avère quasi toujours vrai mais c'est un autre débat) , je me dis que si s'en est un alors c'est que ce sera pour le mois prochain, on se raccroche à tout ce qu'on peut hein, les mois défilent ) seins toujours grossit, il ont un peu changer de forme, certainement à l'approche des règles. Je n'espère rien du tout, sais que quelque chose s'est passé mais que mes rrr vont débarquer d'un jour à l'autre peut être avec des jours d'avance. Je regarde dans mon sous vêtement tôt ce matin, pertes marrons noire, on dirait de la pâte. Je m'inquiète, vais vérifier à l'intérieur, col entre ouvert (comme d'hab'… ) , du liquide marron comme de l'eau en dehors de mon utérus, à côté quoi. Ça ne venait pas de l'utérus mais à côté et plus haut (beurk je déteste aller vérifier…). Là ça se concrétise, je me dis les rrr sont pas loin. Je pense aux fêtes de noel dans la famille à mon homme ou tout le monde va me demander " alors alors, quand est ce que vous vous y mettez ? "… fais chi*r… La journée ce passe, et j'ai ressenti en fin d'après-midi un peu de point dans le bas ventre. Mes rr ne sont vraiment plus loin… Au soir les points de côté sont revenus crescendo, douleurs ++ au côté droit en fin de soirée… Dans mon lit grosse crise d'eczéma, certainement la contrariété inconsciente, j'en avais eu une la nuit d'avant aussi. J'avais oublier de dire que j'ai eu quelques bouffées de chaleur mais je sais plus quel jour. J'ai l'impression de bouillir de l'intérieur puis après c'est tout. 9 DPO, je réveille mon homme à 6H, j'arrive plus à me rendormir (ça m'arrive souvent mais je sais tout de même me rendormir) , j'entends le couvert claquer contre son bol, ça me rends dingue, je me lève, mange un peu, et va me recoucher. Quel erreur ! Pas moyen de dormir, je digère pas. Eructations dodo, je me relève et douleurs style quand j'ai mes règles et point de côté ovaire droit. Rien dans la journée, si ce n'est que j'ai pleurer pour tout et n'importe quoi, ce sont les hormones, parfois à l'arriver de mes règles je pleure pour rien, mais le plus souvent c'est l'humeur horrible. Pas de bol hier c'était les larmes… J'ai pleurer pour des choses débiles… 'fin j'étais ridicule. Après avoir discuter avec ma melly () , et lui avoir dit que je n'avais plus rien, le point aux ovaires s'est manifesté genre "n'oublie pas, tes "faux"signes sont toujours là pour te faire encore plus de mal au verdict négatif !! ", je l'ai eu une bonne partie de la soirée, c'est repartis tard dans la soirée. Pas de pertes, ni blanche, ni marron, ça c'est le pied si ça pouvait être tout les mois sans pertes je serais très contente !! Voilà pour la journée. 10 DPO, mes seins sont toujours un peu gros, plus gros que d'hab, ça déborde du soutif et ça ça m'enchante , mamelons un chouilla plus sensible mais j'ai jamais fait attention à l'approche des règles, c'est sans doutes ça. Le point aux ovaires est là, se fait discret, mais dès que j'éternue ou m'étire, je douille… Pas grand chose dans la journée, sauf le point au bas ventre, toujours là. Quelques pertes marrons très diluée, comme d'habitudes. J'ai manger au soir, très peu, alors que j'avais faim, mais j'avais fait un soufflé et c'est bourratif… du coup deux heures après j'avais faim !! Même si j'avais pas digéré mon soufflé, je l'ai digéré dans la nuit une horreur… J'ai remarquée que toutes les nuit depuis une semaine je me souviens de mes rêves (ça n'a rien à voir je sais : bounce : ). 11 DPO , j'aimerais que mes rr arrivent qu'on puisse reprendre les tps, pour que ça marche… ça fait long d'attendre ses rrr, puis enfin les tps… ce matin ou cette nuit, je sais pas, pertes noire de noire, on dirait de la pâte (ami de la poésie Bonjour : hello : !) , j'ai jamais eu ça de ma vie, on dirait vraiment de la pâte… toujours mal au bas ventre parfois des points au dessus du pubis. Mais encore une fois comme c'est le premier mois que je m'écoute, il y a des choses normales qui arrivent avec les rrr et que je ne sais pas distinguer (je pourrais comparer le mois prochain). Dans la journée toujours des point aux ovaires histoire de me rappeler que oui oui ils sont toujours là. Rien de plus. 12 DPO, pertes marrons très foncée voir noir. Dans la matinée, beaucoup de pertes marrons, obligé de mettre un tampons, ça coule quand même beaucoup. Toujours point aux ovaires + douleurs de règles. Pas de pertes le soir. 13 DPO, perte noire (encore…) , j'aimerais un peu quand même avoir mes rr histoire de voir que tout va bien. Je n'ai jamais eu de perte marron si tôt et de perte noir encore moins… si je n'ai pas mes rrr demain ou après demain, je vais commencer à m'inquiétée. Point aux ovaires (ils ne m'aurront donc pas quitté depuis mon ovu !!! Ce mois ci c'est l'anarchie ! Je comprends rien.). A suivre… 14 DPO, je me lève, une douleurs violente et aigüe, très aigüe dans le bas ventre… et ça coule ! Fort !!! Alors je cours au wc ça coule ça coule, puis voilà mes rr sont là. Pile à l'heure à 14 dpo. Pour une fois qu'elles sont là le bon jour ! Nouveau cycle commence alors… À suivre… Merci de m'avoir lue jusqu'au bout.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


245031
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages