Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari vient de la ddass, ça n'a pas été facile pour lui.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 02/04/11 | Mis en ligne le 01/08/12
Mail  
| 108 lectures | ratingStar_284080_1ratingStar_284080_2ratingStar_284080_3ratingStar_284080_4
Citation : Perso, j'ai eu une enfance super avec un père prof de math, et ma mère à la maison. Mon mari vient de la DDASS, ça n'a pas été facile pour lui. Ok, ça expliquerait cette descente aux enfers… Il n'a jamais eu d'aide ? Même pour arrêter la drogue ? Citation : J'ai 2 garçons un de 21 ans et un de 16 ans. Pour ce qui est de la thérapie, je n'ai pas voulu en faire une, parce que je suis réfractaire et mon époux aussi. Mon éducation y est malheureusement pour quelque chose. Tu veux dire que tu es réfractaire à la thérapie à cause de ton éducation ? Pourquoi ? . (pas obligée de répondre…). Citation : Le mensonge, je l'ai connu aussi pour sa liaison et la drogue et je préfère pas fouiller parce que je pense malheureusement que j'en découvrirai d'autres. Sous l'emprise de ces merdes, tu perds tout contrôle donc tu finis par faire des choses que tu ne te souviens plus. Lorsqu'il sortait il était sous l'emprise de cette drogue mais de l'alcool, donc c'était un mélange dangereux et destructeur. Tu comprends la suite, il a eu des pertes de mémoire au point de ne pas savoir avec qui il était. Il se détruisait effectivement… Comment va t-il maintenant ? Citation : Non pas d'aide psychologique, j'en étais fortement incapable. Et maintenant, tu t'y sentirai prête ? Qu'est-ce qui te fait peur dans la thérapie ? Citation : Après, ça a été le début de la découverte pour mon mari de son addiction à la drogue, donc il me mentait depuis longtemps puisqu'il en prenait depuis des années. Et tu ne le voyais pas ? Citation : Hélas, on a le même parcours ! Oui, des similitudes… de la souffrance… et ne pas savoir comment exprimer la souffrance. Il parait que l'on ne se rencontre jamais par hasard. Citation : J'ai eu il y a quelques jours un retour d'une infame personne que j'ai traité à sa juste valeur, et comme il se doit. Ok donc ce n'est pas fini… Citation : C'est exactement ce que je me suis dis, la maîtresse était son exutoire et l'aboutissement de cette merde qu'il prennait ! Il avait peut-être conscience de sa descente aux enfers et n'était pas capable de se montrer sous ce jour devant toi. Citation : Elle, ça a duré 5 mois parce que je l'ai découvert mais la drogue, ça a duré des années. Citation : Donc, il a fallu faire vite et aussi bien pour cette garce qui nous emmerdait toutes les deux minutes que pour cette drogue de peur qu'il rechute, il était en période de sevrage et c'est le moment le plus difficile pour eux (des maux de ventre, tremblements,…). La partie drogue a été cachée à mes enfants. Je suis perplexe sur le fait que les enfants n'aient rien vu pour la drogue… Citation : Par contre, l'argent j'imagine où il le prenait d'où la perte de son boulot ! Tu perds totalement la raison dans ces moments là et tous repères et c'est moi qui ai dû lui réinculquer comme un gamin à qui tu fais l'éducation. Mais tu n'es pas sa mère, tu n'as pas à jouer ce rôle là, j'arrête pas de le répéter au mien. Citation : Je découvre que ton parcours a été aussi pénible que le mien et malgrè nos souffrances, j'espère que tu es mieux ! Nous allons mieux, le couple, je veux dire. Sinon, moi, je trinque pas mal encore. Mais ça s'atténue, disons que je défends mon bout de gras, je suis devenue peut-être féroce alors qu'avant je passais tout, je mets des limites au respect. Citation : Non mais la drogue explique une partie de son écart. Il a replongé ? Il a déjà touché aux produits illicites plus jeune ? Citation : J'ai un homme différent, mais je suis aussi différente. Je suis beaucoup plus confiante, sûre de moi, je me fais même peur, parce que je n'ai peur de rien voire je suis même inconsciente, un peu casse cou, au point de dire MERDE à la plus grosse racaille qui tourne autour de ma famille. Oui, alors, sois prudente car tu n'es pas invincible je te le redis protège-toi. Citation : Maintenant, c'est à moi de me reconstruire, je le surveille de peur qu'il recommence mais je me dis que son avenir est entre ses mains et ce que j'ai fait je ne recommencerai pas, parce que c'est trop lourd à porter et trop dur à vivre. Tu n'as pas à revivre cela surtout pas. Citation : Oui, maintenant il faut que je souffle comme toi. J'essaie ça et là de prendre sur ce forum un peu de force pour ma reconstruction et j'y parviens mais quelques fois j'ai du mal à comprendre certaines personnes de ce forum, j'ai beaucoup de mal, je ne les comprends pas ! Va vers ce qui te fait du bien. Quand tu ressens un malaise, sors de la discussion. Je sais ça parait simpliste car on aime bien défendre son point de vue. Mais à la longue, on se protège ici aussi. Citation : Je te remercie de ton réconfort et je vois que nous avons le même parcours et que tu portes un lourd fardeau comme moi. Je suis une battante de 1m53, mon époux mesure 1m 83 tu imagines la battante. Je suis une vraie garce lorsque l'on touche à un des miens et comme toi tu t'es battue avec tes armes, tu as remonté la pente petit à petit et ça c'est bien. Tu dois avoir du caractère et ça c'est super, c'est ce qui nous permet aujourd'hui de témoigner. Je suis aussi une louve quand on touche à mes enfants surtout. Mon homme j'estime qu'il est assez grand pour se débrouiller seul. Lorsque le mari jaloux est passé à la maison, pour lui casser la figure, je n'ai rien ressenti. Cet homme souffrait aussi. Ils n'avaient qu'à régler ça entre hommes. Je sortais de l'hôpital car j'avais attenté à mes jours et ce plusieurs fois biensûr. Je ne voyais à l'époque plus aucune raison de vivre. Donc, ce qui pouvait se passer à l'époque, ça m'était bien égal ! Depuis, j'ai redressé la tête. Parfois je sombre encore. Mais le meilleur est devant je pense. Je m'y efforce. Je me bats dans ce sens. La sérénité. Je t'embrasse Ninou. Prends soin de toi. Ysambre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


284080
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages