Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Où je raconte mes rêves. où vous pouvez en faire autant.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/03/10 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 103 lectures | ratingStar_246768_1ratingStar_246768_2ratingStar_246768_3ratingStar_246768_4
Bonjour, Je n'ai pas vu de post "générique" où les internautes pouvaient raconter et analyser leurs rêves (et ceux des autres) à la suite les uns des autres, donc je le crée. Car faire un post par rêve c'est un peu… fastidieux, et pas forcément pratique. Je trouve que c'est une bonne idée de poster son rêve et ses propres interprétations dans le même sujet que celui où on analyse les rêves des autres ! Je me lance donc pour le premier récit. Ames sensibles s'abstenir, mes rêves sont très très étranges et un peu glauques, mais bon, l'intérêt quand on parle de rêves est de tout raconter afin de pouvoir analyser plus finement. Même si c'est gênant ! Bon, je me lance (bis) : J'ai rêvé que j'étais une Roumaine monosourciléenne à la Frida Kahlo qui vendait son corps au plus pour tomber enceinte. En effet, mon mari, un jeune délinquant serbe, ne pouvait pas me donner d'héritier. Je recevais des hommes pendant quelques mois dans ma chambre grise avant de tomber enceinte. L'heureux élu était un prêtre perse (contradiction ici : le prêtre me semblait… Musulman ! ) d'une soixantaine d'années. Je me souviens qu'une vieille femme est entrée dans la chambre avant la "conception" et a lavé le sexe du prêtre, puis le mien !!! Je ne trouvais rien de toute l'histoire glauque ou bizarre, pour moi c'était une façon parfaitement naturelle d'avoir un enfant. C'était "comme ça qu'on faisait": recevoir des hommes divers et variés jusqu'à ce que l'un d'entre eux vous fasse un enfant. Par contre le côté "rétribution" m'échappe complètement : l'argent ne m'étais pas destiné et d'ailleurs je m'en fichais, j'étais seulement désireuse d'être mère. Je crois que l'argent était pour la vieille femme… Ma mère, on s'en doute à se stade ! Aïe, aïe. Donc je tombe enceinte et je l'annonçe le plus sereinement du monde à mon mari. Tout se passe bien. Je suis très satisfaite. Nous allons enfin former "une famille normale". Tu parles d'une famille normale !!!! Quelques mois plus tard j'accouche dans un hôpital suisse. Entre temps je suis devenue une jeune femme blonde, grande et mince alors que j'étais petite et très brune (ce qui se rapproche plus de ce à quoi je ressemble). Je suis dorénavant une citoyenne suisse recherchée par la police, mais je ne sais pas pourquoi. Peut-être à cause du mari délinquant serbe ? Et pourquoi ce changement d'identité, de nationalité, d'apparence physique à la naissance de mon bébé ? Alors qu'à l'intérieur je suis restée exactement la même personne. Mon enfant est une petite fille trisomique que j'aime de tout mon coeur. C'est un bébé très souriant et vivant. Elle a le monosourcil de sa mère la Roumaine . Je me sens vraiment mère, et ce dans l'esprit : "Ma fille ma bataille". Elle est tout pour moi, c'est mon trésor, c'est ma merveille, aussi "imparfaite" soit-elle. Mais une menace plane sur moi : je dois sans cesse me déplacer, passer d'un logement glauque à un autre parce que je suis recherchée. J'ai l'impression qu'on veut m'enlever mon bébé mais je ne suis pas sûre. Il me semble que mon mari, qui a une autre compagne, veut récupérer sa fille (qui n'est pas la sienne si vous suivez bien) alors qu'il est visiblement dérouté, dégoûté et effrayé que ma petite fille soit aussi lourdement handicapée. Je me rends compte en écrivant que ma fille porte le même prénom qu'une ado en difficulté que j'ai aidé le mieux possible hier dans le cadre de mon travail. Tiens tiens ! J'ai également vu le film "Precious" il y a quelques jours dans lequel une jeune fille victime d'inceste de la part de son père donne naissance a une petite fille trisomique… C'est un film magnifique mais très dur, très marquant. Assez traumatisant, mais vraiment nécessaire et… plein d'espoir. Je pense qu'il a beaucoup joué dans mon rêve, avec cette petite fille qui est le résultat plutôt "contre nature" de l'union d'un prêtre de 60 ans et d'une jeune femme de 30 ans. D'un "Père" avec une femme qui a l'âge d'être sa fille… Je ne me rappelle pas bien comment fini le rêve. Juste que je semble louer une chambre décente dans laquelle ma fille a un berceau et moi un lit. Chacune à sa place ! Je me sens fière. Je semble aussi être sortie de mes problèmes avec la police, et mon mari ne représente plus une menace pour moi. J'ai l'impression qu'un autre homme est là, mais il n'est qu'une ombre bienveillante et réconfortante. Il est plus âgé. Suis-je éprise de lui ? Je ne sais pas. Nous ne vivons pas ensemble c'est sûr, la minuscule chambre que je loue est la mienne (je ressens cela très fort) et il y a juste assez de place pour mon bébé et moi. Pas pour un homme, aussi bienveillant soit-il ! Et surtout pas pour une ombre !!! Bon là ça ressemble beaucoup à ma vie actuelle . C'est Moi et Mini-Moi qui vivent enfin dans leur propre appart (c'est mon cas, je vis seule depuis peu pour la première fois de ma vie). Et l'Ombre ressemble fort à un homme avec qui j'ai une "histoire" plutôt compliquée, en pointillés disons, et dont je ne sais que penser (de l'histoire, pas de l'homme, de lui je sais ). Whaouh, ça fait bizarre de se raconter comme ça ! J'ai vraiment l'impression qu'un rêve peut révéler bien plus de choses sur nous que n'importe quel autre témoignage…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246768
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages