Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Passé difficile à gérer

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 14/04/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 78 lectures | ratingStar_237581_1ratingStar_237581_2ratingStar_237581_3ratingStar_237581_4
Bonjour à tous, Il y a 9 mois, j'ai débuté une relation avec un homme qui aujourd'hui me pose beaucoup de questions. Au départ, cette relation était presque exclusivement basée sur le sexe, bien que nous nous appelions pratiquement tout les jours pour discuter de tout et de rien (il vit à plus de 300 km mais ce n'est pas un problème en soi vu nos fréquents déplacements). Je ne voulais pas plus de mon coté car je sortais à peine d'une histoire qui avait duré 5 ans et qui m'avait totalement dégoutée de la notion même de "couple". Il faut aussi savoir que j'ai toujours été infidèle au cours de toutes mes histoires précédentes, l'engagement est quelque chose qui me fait peur et j'ai toujours voulu préserver mon indépendance et ma liberté, y compris celle d'aller voir ailleurs. Bref, il y a 9 mois je rencontre cet homme chez des amis communs et le courant est passé automatiquement, on se trouve des tas de points communs, notamment au niveau de notre style de vie. La fidélité et l'engagement c'est pas du tout son truc non plus, il n'est pas du genre à avoir des sentiments et vis avant tout pour lui. Vu l'attirance que nous avions l'un pour l'autre on fini par vite dérapper et on commence donc une espèce de relation "sex friend". Tout se passe très bien, chacun voit d'autres personnes de son coté et ça va durer 2 ou 3 mois comme ça. Mais avec le temps, des sentiments se sont installés de son coté et il a décidé qu'il ne voulait plus voir d'autres filles tout en me laissant la liberté de voir qui je voulais de mon coté, ses demandes de nous considérer comme un couple n'ont cesser d'augmenter alors que de mon coté je refusais toujours cette idée. Je me sentais pourtant incapable d'arrêter là la relation et j'ai fini par comprendre que je m'étais réellement attachée à lui. Quelques temps plus tard, j'ai décidé à mon tour de ne plus voir d'autres personnes, je n'en ressentais plus le besoin et le seul dont j'avais envie, c'était lui. J'ai eu du mal à accepter cette idée, mais j'ai fini par m'y faire. Lui s'était retrouvé dans la même situation, il ne comprennait pas ce qu'il lui arrivait et à même voulu fuir à plusieurs reprises (mais il ne tennait pas plus de 24 heures ). Je suis très heureuse avec lui, on a une relation presque parfaite, on s'entend bien, on partage des tas de choses, on discute énormément, il fait tout pour me voir sourire chaque jour et nos sentiments sont fort. Il n'y a pas un jour ou il ne me prouve pas à quel point il tient à moi et est plus que présent malgré la distance qui nous éloigne le plupart du temps. Il y a pourtant un problème, nos passés respectifs. Ça nous pose problème à tout les deux, plus à moi qu'à lui pourtant. Lui croit en notre relation sur le long terme, il nous voit ensemble plusieurs années et fait des projets. Moi j'ai plus de mal, j'ai la quasi certitude que ce passé finira par nous rattraper et qu'il finira par me tromper, ou que je finirais par le faire même si aujourd'hui je n'en ai ni le besoin, ni l'envie. Je deviens jalouse alors qu'il n'y a aucune raison, je sais qu'il ne me cache rien, je sais quand il sort et avec qui, je n'ai même pas besoin de lui demander et dès qu'il rentre du boulot il m'appelle jusqu'au moment ou on va se coucher. On passe les week end ensemble, il m'a présenter à sa famille et voudrait que l'un de nous deux déménage pour qu'on puisse au moins se rapprocher puisqu'une cohabitation est hors de question pour moi. Bref, absolument rien ne devrait me faire douter et pourtant, je n'arrête pas. C'est un peu comme si tout ça était trop beau et trop parfait pour être réel et que je suis en attente du jour où tout se cassera la gueule suite à une infidélité. Et pourtant on en discute beaucoup et il ne s'énerve jamais, il me rassure du mieux qu'il peut mais rien n'y fait… Je me contrôle la plupart du temps, je ne fais pas de crises ni quoi que ce soit car je ne veux pas briser tout ça mais ça me ronge pratiquement tout les jours. Si vous pouviez me donner vos avis sur le pourquoi de mes réactions…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


237581
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages