Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pendant 3-4 jours ça a été ça.

Témoignage d'internaute trouvé sur jeux_video_com - 22/07/11 | Mis en ligne le 11/07/12
Mail  
| 44 lectures | ratingStar_274116_1ratingStar_274116_2ratingStar_274116_3ratingStar_274116_4
J'étais brisé, mais vite la colère de savoir qu'elle avait juste joué avec moi m'a envahi, et je lui ai bien fait savoir. Elle est du genre sensible, le fait de savoir ce que je pensais d'elle l'a mise au bord des larmes. Pendant 3-4 jours ça a été ça. Puis la colère est partit, je ne sais plus comment. Les deux derniers jours ce sont plutôt bien passés malgré tout. Le samedi soir je lui envoi un SMS juste pour parler, je sentais qu'elle n'en avait pas trop envi. Elle finit par me dire qu'elle est avec son copain et qu'il aime pas qu'elle soit sur son téléphone. Ce que j'ai ressentis à ce moment là fut le sentiment le plus horrible qui ne m'est jamais traversé. Comme une impulsion partant du c'ur, déferlant tout le corps, suivit de frissons. Ce soir là, fut la première fois que j'ai pleuré pour elle. J'ai compris qu'il fallait que je coupe les pont avec elle pour aller mieux, pour qu'on soit juste ami. Dur a faire quand aucun de nous deux arrive vraiment à s'enpêcher de parler à l'autre. Noel passe, j'ai du mettre le nez dehors 3 fois en 2 semaines, et j'ai perdu pres de 5kg. Elle et moi on se reparle normalement, enfin on "flirt" durant le mois de janvier. On s'est embrassé quelques fois encore, l'espoir renaissait. Je suis partis en stage pendant une semaine, elle n'avait plus de portable pendant ce moment et je n'avais pas accès à internet. Aucun moyen de se parler alors qu'on commençais à s'éloigner peu à peu avant cela. Je rentre de stage, je fais l'indifférent face à elle en pensant que a l'attirerait vers moi. Je ne me doutais pas de ce qui allait se passer… Un soir elle m'envoie un SMS en me disant que c'est impossible entre nous, je fais style de rien et je réplique e disant que je mettais bien fais à l'idée. En passant je lui demande pour elle me dit ça. Elle avait quitté son copain, et voulait sortir avec un gars du lycée. J'ai du resté 3 bonnes minutes en tenant mon téléphone en me demandant si c'était vrai… Elle me dit que si je ne veux pas, elle ne sortira as avec lui. Moi, amoureux et ne voulant que son bonheur je lui dis que je n'ai pas le droit de lui interdire, que ça serait trop égoïste. J'ai prétendu être malade pour ne pas aller au lycée. En 2 semaines j'ai du aller au lycée 3-4 jours en tout. Sachant que je considère mon lycée comme mon 1er lieux de résidence (interna) , autant dire qui remettre les pieds n'a pas était facile. Pendant cinq semaines mon amour pour elle est resté, au point ou je l'a consolé quand le mec du bahu l'a planté la première fois (oui ils se sont remit ensemble). Pendant ces cinq semaines je me forçais à la haïr, me disant que la colère était plus facile à supporter que le chagrin. Mis rien ni fessait. Jusqu'à ce mercredi, je me souviens même de l'heure exact : 11h54. Je les ai vu se courant après, comme elle fessait avec moi. Et voir ça, m'a fait bouillonner à l'intérieure. Une haine si intense, d'un coup comme ça. J'ai passé l'après-midi seul à errer en ville et au alentour. De mon point de vu j'ai raison, la colère était plus simple à gérer, moins compliqué, laissant de la place à d'autres pensés. On ne s'est pas parlé pendant cinq mois, je suis resté célibataire tous ce temps et colère était toujours là, agrandi même. Elle n'était plus avec le mec du bahu, mais elle a eu d'autres histoires mais je ne voulais pas le savoir. J'ai sus qu'au final, elle est retourner auprès de son mec initial. Lorsqu'on était dans la même pièce je mettais mes écouteurs et je m'isoler. En générale je ne restais pas longtemps près d'elle. Pas parce que ça me fessait mal, mais parce que je savais que si je lui parlais je lui lancerai sans cesse des piques, et pas dans le genre pour taquiner mais vraiment pour lui faire mal. Je ne voulais pas devenir ce genre de personne, qui aime faire mal comme ça, même à elle. (Courage c'est bientôt fini ). Donc 5 mois sans lui parler, pis je suis repartit en stage pendant 2 mois. Loin de chez moi, loin d'elle. Après 1 mois de stage, je pense qu'à elle. A tous ce qui s'est passé, tous ce que j'ai ressentis. La colère était partit, il n'y avait que du vide, la solitude. Même si la solitude était là avant elle, c'était dur d'y retourner, dur de me sentir si vide. Elle m'avait sortit de la bulle par la quel j'observais le monde extérieur et m'en protéger, et je n'arrivais pas à mis réhabituer. Deux semaines après, j'accepte ce vide. Mais cette histoire reste dans ma tête. Je décide de lui envoyer un message sur FaceBook, lui disant. Que je n'étais plus en colère, que je ne lui en voulais plus pour tout ça. (Courage plus qu'un paragraphe ! ). On a reprit contacte après ça, on parle de temps en temps. Il y a quelques jours on a reparlé de tout ça, elle voulait me dire qu'elle n'avait pas joué avec moi, que c'était sincère. Je lui ai dis que je savais tout ça, que c'était juste qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait et que de toute façon je n'aurai pas du faire quoique ce soit vu qu'elle avait un copain. A un moment elle me dit : "faut pas que ça recommence" Je lui répond : "Tu penses que ça va recommencer ? " Elle : - Dieu seul le sait. On a continué à parler, mais bon vous voyer un peu le genre. Je ne ressens plus d'amour pour elle, mais je me demande encore si j'avais l'occasion de recommencer (euh de commencer tout court en faite ) , est-ce que je refuserai ou est-ce que j'irai avec elle. Et surtout est-ce que j'irai avec elle pour me venger ou pas… Voila c'était mon histoire ! PS : Désolé pour les fautes, il est tard et sur ce pc toute les touches ne marchent pas bien… Et désolé pour ce pavé en cette heure tardive ;
  Lire la suite de la discussion sur jeuxvideo.com


274116
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages