Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Personalité et genetique

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/04/10 | Mis en ligne le 25/05/12
Mail  
| 75 lectures | ratingStar_258975_1ratingStar_258975_2ratingStar_258975_3ratingStar_258975_4
Le milieu et les copains… Pour Harris, ce sont surtout les autres enfants qui forment la personalité des enfants. Moi Je reste un peu sceptique sur la repartition 10/40% qu'elle fait, après tout les copains disponibles sont souvent aussi definis par les choix des parents de nous mettre dans telle école et non telle autre (moi j'étais dans le privé pour ne pas être avec la racaille ! ) , de nous faire faire de la danse classique ou du roller, d'habiter dans tel quartier ou tel autre, en ville ou à la campagne, etc etc… C'est vrai qu'à l'adolescence on échappe un peu à tout ça, mais puisqu'il paraît que tout est joué avant 6 ans (pas selon Harris mais selon des tas d'autres) , eh bien désolée mais avant 6 ans ce sont encore les parents qui comptent le plus… D'autant qu'ils s'appuient sur leurs propres genes… M'enfin bon, son idée à elle c'est que les copains ont une importance primordiale, et ce basé sur entre autres le fait qu'elle a beaucoup démenagé enfant et qu'une fois ils sont arrivés dans une ville où toutes les petites filles étaient très très feminines et préoccupées de leurs dentelles et leurs poupées, que elle étant garcon manquée, s'est fait rejeter durant tout leur séjour de je ne sais plus combien d'années, et que malgré sa famille qui était restée la même, sa personalité a changé d'espiegle, ouverte, et joyeuse, à solitaire et silencieuse. De par mon experience par contre, je doute fortement que les copains de l'ecole aient eu une quelconque influence sur moi… Dès la maternelle, la maîtresse avait noté "tres independante"… Citation : Moi, j'ai certainement "hérité" de mon père : grande gueule, franche, rebelle, non conformiste… sans compter ses muscles mais ça compte pas dans la personnalité… Qui sait… quand on a des muscles, on ose peut-être plus que quand on ressemble à un oiseau maigrichon… Citation : Et ça ne me dérange pas plus que ça… au contraire… par contre, à l'inverse de lui qui s'est toujours imposé tel qu'il était, j'essaie de mettre de l'eau dans mon vin… comme quoi, on a beau hériter de quelque chose, on peut aussi en faire ce qu'on veut… en faire ce qu'on veut, ou ce qu'on est bien obligé d'en faire… D'abord tu as aussi 50% de genes de ta mère, puis toi tu as grandi dans un autre milieu qui t'a peut-être montré qu'il valait mieux se la fermer parfois… Alors que ton pere aura probablement appris qu'une bonne bagarre c'était bon pour sa réputation.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


258975
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages