Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Personnellement, je n'arrive pas à croire à l'enfant mauvais par nature.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 62 lectures | ratingStar_276314_1ratingStar_276314_2ratingStar_276314_3ratingStar_276314_4
Ce que tu racontes là m'a fait réfléchir hier au soir parce que ça va à l'encontre de ce que je crois intimement, même si, heureusement on n'est pas le pur produit de son éducation, comme tu le dis. Personnellement, je n'arrive pas à croire à l'enfant mauvais par nature. Je suis convaincu que si un petit enfant (3 ans) adopte un comportement tel que celui que tu décris, c'est qu'il a un manque profond quelque part. Ses parents sont peut-être tels que tu les décris, je n'ai aucune raison d'en douter mais leur enfant a peut-être besoin de plus ou d'autre chose qui lui manque cruellement. Ce peut-être un truc oublié, genre un accouchement qui s'est mal passé et un violent sentiment d'abandon que l'enfant a imprimé et qui est totalement indépendant de ce que sont et font ses parents aujourd'hui pour lui mais je suis convaincue qu'un enfant bien portant dans un environnement sain ne se comporte pas comme ça. En revanche, je crois que chez nous, en France, on demande beaucoup trop aux enfants et d'une manière assez incohérente parfois (je te parle de ce que j'observe, soyons d'accord) : on voudrait des enfants à la fois plein de vie mais sages comme des images dans les lieux publics, par exemple. Est ce que c'est à leur portée ? Encore une fois, personnellement, je ne pense pas. Je n'emmène pas mon fils avec moi quand je sais que je vais devoir patienter longtemps quelque part. Si il a rendez-vous chez le médecin, je le prépare avant, on prend des bouquins qu'il aime bien pour patienter. En fait, j'évite de lui mettre la pression et en général ça se passe plutôt bien. En grandissant, il est devenu assez roots et s'adapte bien à des environnements différents mais j'ai conscience que pour certains, il est insupportable, exactement comme je l'étais pour mes parents quand j'étais gamine : pas parce que j'étais insupportable dans l'absolu, mais qu'ils étaient incapables de supporter mes traits de caractère, notamment ma propension à dire tout haut ce qu'ils pensaient tout bas. Et je suis sure aussi que les enfants, surtout quand ils sont comme le tien, d'une grande intelligence -et certainement d'une grande sensibilité- font preuve d'une adaptation énorme. Voilà, tu voulais du perso, c'est du perso En espérant ne pas t'avoir trop barbée avec mon style mièvre et sans intérêt.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276314
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages