Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Peur de sortir seule?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/04/11 | Mis en ligne le 27/03/12
Mail  
| 60 lectures | ratingStar_233127_1ratingStar_233127_2ratingStar_233127_3ratingStar_233127_4
Triskell (bretonne ? ) et coucou à Mérilles (c'est Olive ) , J'ai longtemps eu peur du dehors, c'est ma mère qui me l'avait filée et je m'étais totalement imprégnée de la terreur du dehors. Quand je voulais m'émanciper, elle me disait que je risquais de me faire violer, tu vois un peu l'image des hommes qu'elle m'a filée et j'en passe. Disons que depuis j'ai fait mon expérience moi-même et j'ai remarqué que la peur attire les ennuis… mais peut-être que des fois l'un n'a rien à voir avec l'autre. Je n'ai pas peur de sortir la nuit. J'ai été à une époque paumée de ma vie dans des quartiers déserts de Paris et pour cause, il était super tard dans la nuit… Je n'ai jamais ressenti, autant que je m'en souvienne, de peur. As-tu peur, toi ? Si c'est le cas, sais-tu dire d'où te vient cette appréhension et si elle est "raisonnable". Ma mère axait tout sur le regard des hommes qui ne pensaient qu'à tirer leur coup alors j'ai longtemps flippé dans la ville de ma naissance, sur ces regards, même à midi, même en fin de journée, l'été, quand il ne faisait pas encore nuit. A Paris, bien sûr il y a des quartiers moins peuplés, mais je trouve toujours du monde, ce qui n'est pas forcément un signe de sécurité car il n'est pas toujours facile d'aller à la rescousse d'une victime de gens armés… Je n'ai pas peur, je sais pas comment te dire autrement. Disons que je me fie à mon ressenti. Quand je sens pas certaines personnes dans une rame de métro, je change de rame ou j'attends le prochain train. Maintenant, en t'en parlant, j'allais presque dire que c'était même "bizarre" comme je me sens en sécurité la nuit particulièrement… Peut-être que pour diminuer, il est bon d'affronter, tenter des sorties, accompagnée puis plus, plus ou moins longues… etc. Perso je ne regarde pas les faits divers et pas des émissions comme Faites entrer l'accusé… mon petit frère adore et quelquefois je regarde avec lui mais je passe un sale quart d'heure au moment d'aller me coucher. La télé, les médias axent sur des faits qui sont des points, Triskell et pas qui se produisent tout le temps etc… tu vois ce que je veux dire ? Comme on pourrait dire, on ne vit plus si on songe aux faits dits divers (ça m'a toujours choquée ce terme "divers" comme si la mort par assassinat c'était pas si brutal pour qu'on en fasse autre chose qu'une page en mêlant ce fait à d'autres.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


233127
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages