Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Peut-on se retrouver après une telle épreuve?

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 32 ans
Mail  
| 365 lectures | ratingStar_71548_1ratingStar_71548_2ratingStar_71548_3ratingStar_71548_4

Après trois mois de doutes, d'espoirs, d'examens en tous genre, voilà que nous avons pris une terrible décision, bien que sans doute la "moins mauvaise" possible pour notre famille : interrompre ma troisième grossesse.Je dois passer demain matin à l'hôpital pour remplir les formalités administratives et programmer tout cela. Grâce (ou plutôt à cause  ) de vous, je sais un peu ce qui va se passer maintenant, même si je n'arrive pas encore à réaliser.Depuis mardi, atroce jour où nous avons pris cette décision, je n'arrive plus à communiquer avec mon bébé, je le rejette. Déjà, je ne sais pas si c'est une fille ou un garçon, c'est difficile pour lui parler personnellement. Et puis, c'est comme si je lui en voulait d'être encore là alors qu'il ne vivra pas… C'est un peu pour "me forcer" à garder un contact et lui faire sentir que je l'aime quand même que j'ai maintenu la séance d'hapto de demain, tout en prévenant d'ores et déjà la SF qui nous prépare. Elle dit que cette séance nous aidera peut-être à vivre plus sereinement le "départ" de notre bébé.Aujourd'hui, j'ai rangé le transat, le couffin et autres articles de puériculture qui trainaient un peu partout dans la maison. Tous ces indices d'un bonheur promis et maintenant anéantis étaient trop douloureux, et mes filles réalisaient trop matériellement l'arrivée du nouveau bébé. J'ai soigneusement emballé le tout et tout descendu à la cave. Je ne suis pas sûre que nous utiliserons tout cela à nouveau un jour… Depuis deux nuits, je dors très mal, mes nausées ont redoublé d'intensité, et j'ai de  grosses crises de vertige. Tout cela est sans doute lié à mon état d'angoisse, mais cela devient dangereux pour mon équilibre mental. J'ai l'impression de "péter les plombs" avec mes filles, et je me fais peur. Je hurle, hier j'ai même fait pleurer de peur mes amours à cause d'une crise d'hystérie pendant laquelle j'ai balancé tous leurs jouets à travers la chambre. J'ai terriblement honte mais je n'arrive pas à me contrôler… si vous saviez comme je me suis haïs quand j'ai lu la terreur dans les yeux de mes filles, prostrées l'une contre l'autre dans un coin de la chambre… j'ai eu beau m'excuser et leur expliquer après coup, je sais que de tels épisodes resteront dans leurs petites têtes.Je suis lasse… je voudrai m'endormir et ne plus me réveiller… même mes filles "m'encombrent" en ce moment, je ne suis plus du tout disponible pour elles, je ne supporte plus rien… je ne me reconnais plus et cette nouvelle personne que je suis en train de devenir ne me plait pas du tout. Peut-on se retrouver après une telle épreuve ?
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


71548
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages