Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Porter plainte contre un policier?

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 07/03/10 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 78 lectures | ratingStar_255512_1ratingStar_255512_2ratingStar_255512_3ratingStar_255512_4
Un rapport a déjà été envoyé à ma hiérarchie, j'ai demandé à être auditionné par l'I. G. P. N. : refusé par le Ministère de 'lIntérieur c'est d'ailleurs pour cela que j'essaie de me faire entendre ailleurs. Au début tout est resté interne comme vous dites, j'ai juste demandé à ne plus travailler dans ce commissariat vu des faits graves qui s'y sont déroulés (car ceux que je relate ne soint que la parties visible de l'iceberg). Je précise d'autre part que si je peux parler de cette affaire sans renier mon devoir de réserve c'est tout simplement parce que ma direction à préféré gérer cette affaire d'une façon toute personnelle et si aujourd'hui je peux en parler sans avoir peur d'enfeindre le devoir de réserve c'est bien grâce à ma direction et au ministère de l'intéreiur que je remercie d'ailleurs grandement. Puisque celui-ci voulait frapper fort et bien frappons. J'ai pourtant proposé bon nombre d'arrangement "amiable" et je précise tout de même que cette affaire dure depuis plus de 3 ans ! J'estime avoir fait preuve de patience, de beaucoup de patience. Je n'ai pas encore obtenu l'autorisation de parler de mon affaire personnelle puisque celle-ci est en attente d'instruction mais je peux sans aucun problème apporter mon témoignage sur ce que j'ai vu. L'administration d'ailleurs m'y a poussée et ne peux s'en prendre qu'à elle même, elle n'a aussi émis aucun refus à ce que mes propos deviennent public, elle est tellement persuadée d'être intouchable. Mais je ne me fais aucun souci pour mon administration, elle est puissante et sait faire taire les "empêcheurs de tourner en rond" ceux qui ne "rentre pas dans le moule". Ceci dit j'assume et s'il le faut j'apporterai mon témoignage aux autres médias. Je ne renierai pas mes valeurs même pour un métier que j'aime. De toute façon, je ne me fais aucune illusion, je ne changerai pas la Police à moi toute seule mais hors de question que j'accepte tout sous pretexte d'être solidaire. Je le redis : je suis fonctionnaire de police et fière de l'être mais pas à n'importe quel prix, certainement pas ! Merci à tous de prendre la peine de me lire et surtout n'hésitez pas à me faire par de vos commentaires même s'il ne sont pas positif pour moi, je survivrai. Je remercie Leg0 pour son commentaire qui est tout à fait exact. C'est en discutant avec les autres qu'on avance, qu'on apprends… Bonne soirée à tous.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


255512
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages