Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pourquoi avoir un "look" ?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 111 lectures | ratingStar_265231_1ratingStar_265231_2ratingStar_265231_3ratingStar_265231_4
Bon alors j'ai clairement un look punk, et mon copain a deux crêtes + le look qui va avec -enfin c'est pas non plus une quincaillerie ambulante, mais bon-. 1) Concernant ce que tu dis au sujet de l'intolérance, je suis entièrement d'accord. Je vais parler du mouvement punk parce que je le connais bien. On a les anciens qui sont super chiants pour la plupart, parce que "c'est plus ce que c'était". On a les jeunots qui connaissent rien à l'histoire du mouvement et qui se défoncent et portent la crête pour faire cool, qui insultent les emos dans la rue, ceux-là se font en général démonter rapidement, parce que leur look c'est du vent. On fait très peu de concerts, pour notre part, parce que si mon copain débarque avec la crête dressée, et moi avec une tenue un peu élaborée, qui ne prends aucune drogue et ne fume pas, ben on se prend des réflexions, parce qu'un punk ça doit être crade et défoncé. Ce qui est totalement faux, quand on regarde les origines du mouvement. Donc je suis d'accord, la plupart des gens ont oublié l'origine de leur look pour s'enfermer dans des codes/stéréotypes stériles, ce qui gâche tout. Cependant ça c'est très spécifique à la France, j'ai voyagé un peu et mon copain aussi, et dans les autres pays ce n'est pas du tout la même chose, les gens du mouvement sont très sympas, plus ouverts, plus lookés… Je me souviens d'un festival antifasciste en Suisse, il y avait de tout, des gens ""normaux"", des hippies, des punks, des skins… Et personne n'a rien dit. En France, tu rentres dans une salle, on te zieute de haut en bas et on te range direct dans une catégorie. Mais attention, il y a aussi des gens cools en France, faut savoir les trouver, c'est tout. 2) Pourquoi avoir un "look" particulier… Personnellement je n'ai jamais aimé les gens, la foule, l'intolérance et la connerie de la masse. Ce n'est pas une façon de me dire rebelle ou je ne sais quel truc idiot du même genre (de toute façon c'est toujours ceux qui se disent le plus rebelles qui le sont le moins…) , c'est juste que j'en ai pas mal pris dans la tronche quand j'étais ado, pour aucune raison, on ne me voyait pas et j'étais quand même la tête de turc de service. Ce look, c'est une revanche. Déjà, c'est m'assumer, avoir le courage de ce que je suis. Montrer, porter mes convictions, ma musique, ma façon de penser, ce que je suis en somme, l'imposer aux autres, montrer qu'on peut se fringuer avec 20€, montrer qu'on peut se trimballer avec une jupe courte sans être une pute, montrer que des gens sont profondément antifascistes et prêts à se battre pour ça. J'ai toujours trouvé que les gens qui prônent le plus le respect sont ceux qui en ont le moins. Je crois aussi que, le côté plus "sombre" de la chose, c'est que c'est une façon de déverser ma haine, ma colère, je suis une grande énervée, j'ai eu une enfance pas évidente, faut croire que ça vient de là. Si quelqu'un me regarde d'une façon hautaine, lubrique, je balance le plus noir des regards que j'ai en stock, ou je passe carrément aux mots. On m'a tellement écrasée que je ne supporte plus le moindre manque de respect. J'insulte les gens qui me sifflent ou me matent lourdement dans la rue, je ne rentre plus chez moi en ayant ce sentiment de m'être fait baiser -vous me passerez l'expression- Le look ça fait une sélection. Les cons ne t'approcheront pas, ou te regarderont en tiquant, les gens réellement intelligents et ouverts te regarderont avec un sourire, viendront te faire un compliment, te parler. Si on a un look c'est aussi et surtout pour avoir la paix, parce qu'avoir l'air sûr de soi ça empêche la plupart des gens de venir t'emmerder. Et c'est vrai, en majorité. Après, c'est sûr que il y a des lourds. Mais ça on l'assume. Les gens sont mille fois plus intolérants que nous. Qu'est-ce que ça peut leur foutre que j'aie des bas troués ? Franchement ? Mes fringues m'exposent et me protègent à la fois, c'est assez étrange. Ça dit un peu "venez, osez vous frotter à moi, mais vous allez prendre". Pour les gens c'est tentant, les réflexions débiles on les compte plus. Ça ne m'empêche pas de travailler comme nourrice, pour une famille de bourgeois, et ce depuis deux ans. Parce que les gens intelligents savent voir au-delà. Perso je n'ai aucun souci avec les gens curieux, interrogés mais polis, respectueux. Les autres sont des cons, je les emmerde et je le leur montre. Je pense également que quand on a des convictions particulières, il faut les arborer, parce que c'est aussi ça qui fait changer la société, la façon de voir des autres. Les gens se rendent compte que tout le monde n'écoute pas forcément Florent Pagny et ne se fringue pas chez Zara. Moi j'aime être polie, je laisse ma place aux gens dans le bus, c'est aussi ça qui fait évoluer les mentalités. 3) Pour ce qui est d'être fermés aux autres, c'est faux. C'est plus les gens qui se posent des barrières tous seuls, "Oh mon dieu elle a tous ces tattoos, je vais pas aller lui causer elle doit pas être sympa"… Eh faut arrêter de regarder TF1. Après c'est clair qu'on est très très radicaux. J'ai des idées, je m'y tiens, point. Y'a certains points sur lesquels il n'y a pas de discussion possible. C'est tout. On a des tas de potes qui ne sont pas du tout lookés, il y a aucun souci. D'ailleurs je m'habille très régulièrement en pin up (aussi souvent que je sors mes docs-résilles) , talons de 10 cm, bas couture et jupe foureau, et je ne vois pas où est le problème. J'aime et je suis les deux, alors je le montre. Pour finir, porter les fringues que je porte, arborer mes tattoos, mes piercings, mes slogans, ma musiqe, ce n'est pas ce qui fait ce que je suis, c'est juste une façon d'exprimer ce que je suis. Et je n'ai jamais rien connu de plus libérateur. Ce message a été modifié par -Carmen- - 11 février 2009 - 12:33.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


265231
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages