Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prendre sa place

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 26/05/10 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 117 lectures | ratingStar_257041_1ratingStar_257041_2ratingStar_257041_3ratingStar_257041_4
Citation : Tu sais Jeanine, globalement je ne suis pas mécontente non plus. J'ai deux ados qui ne se droguent pas, ne couchent pas à ma connaissance, rentrent à l'heure…et qui pour le moment tiennent le choc en classe malgré des notes parfois bien moyennes. C'est ce que je disais toujours moi aussi, je me disais que finalement même toute seule mon éducation n'était pas si mal puisque mes enfants ado, même en révolte (petite révolte…) , contre moi mais surtout contre le père…était des ados sympa finalement, qui comme les tiens respectaient les horaires ou me prévenaient d'un éventuel retard, et qui ne se droguaient pas (enfin je crois…) et ne couhaient pas non plus au moins pour mes filles, mais je pense que l'ado de mes filles étaient à une époque ou les filles savaient encore se faire respecter, et puis c'était une époque ou il y avait beaucoup de flirt mais rien de bien méchant… Il est vrai que j'avais beaucoup parlé avec elles de la sexualité de la femme, plus dur avec le garçon… mais j'ai essayé… , et je leur ai aussi bien expliqué les risques…je leur avais parlé des préservatifs, de la pilule de façon à ce qu'on puisse en parler quand elles se sentiraient prête à aller plus loin…Mais j'avoue que la première fois que je l'ai appris, cela m'a fait un choc quand même, mes bébés avaient grandies… Citation : Celui-là est l'enfant qui était "en moi" pendant la pire période de ma vie…pendant l'adultère de son père où j'ai complètement perdues les pédales… Il a poussé dans mon ventre sous anti-dépresseurs et anxiolitiques et à "subit" 2 tentatives de suicide. A sa naissance notre couple n'était pas reconstruit…son père sortait encore beaucoup et j'ai su plus tard qu'il n'avait pas réellement cessée sa liaison… Je comprends ce que tu peux ressentir même si mon histoire est différente. Pour moi guillaume n'était pas l'enfant du désir, j'avais deux filles, je travaillais, et j'avais bien décidé de m'arrêter là…Mais voilà, mon ex mari attendait un fils depuis le premier enfant et il a tellement insisté, il m'a tellement manipulé par la douceur que j'ai fini par accepter de faire un nouvel enfant. Et pour être sûr que j'allais avoir un garçon, il avait acheté un livre ou il fallait faire un régime trois mois avant et manger très salé (moi j'aime pas le sel…) et boire du coka (j'aime pas le coka) … et en plus faire la méthode de température pour faire l'amour pile poil le jour de l'ovulation… Tu comprends bien que cet enfant pour moi était plutôt programmé qu'autre chose… Et j'ai mal vécu ma grossesse, pour preuve je n'ai pris que 6 kg… Et à sa naissance quand on me l'a enlevé pour l'emmener loin de moi à l'hôpital pour faire des examens de son coeur, je me suis sentie coupable…et mon ex mari ne s'est pas gêné pour me culpabiliser encore plus, il avait enfin un fils, mais un fils malade… Alors quand je l'ai pris dans mes bras pour la première fois, une semaine après j'ai juré à ce petit bonhomme au coeur si fragile que je passerai ma vie à le protéger…Et j'ai passé 22 ans de ma vie à vivre avec lui et pour lui…mon mari m'a quitté incapable d'accepter la maladie de son fils, mais je n'étais pas triste, je n'avais pas besoin de lui pour prendre soin de mon bébé… Par contre, mon fils et moi avions créé des liens très fort, et jamais il ne m'a rendu coupable de ses malformations, et quand j'étais triste, à l'hôpital de voir les autres enfants jouer avec leur papa, il me disait toujours "t'inquiète pas maman, c'est toi la plus importante pour moi, tant que nous sommes ensemble tout va bien…" Citation : Je pense qu'ils sents et sait intérieurement ce qu'il représente pour moi. Bien sûr que ton fils ressent ce qu'il représente pour toi et il cherche à en profiter…Guillaume quand il était petit et qu'il faisait une bêtise me regardait et me disait "il faut pas me fâcher, ça fait mal à mon coeur"…Il avait déjà bien compris que sa maladie pouvait être un atout pour éviter de se faire gronder… Citation : Mais tu vois parfois, je me dis que faut être rudement forte et équilibrée et que j'ai intérêt à me bouger le cul pour aller bien…il y a pas ! J'ai pas le choix ! [/quotemsg] Il faut être équilibrée c'est sûr que c'est mieux pour éviter de se faire manipuler par nos momes…Forte pas nécessairement, il suffit juste de ne pas leur montrer que tu peux être trop faible…Mais ils faut aussi leur faire comprendre que c'est dur pour toi d'être seule à les élever, bien que ton ex mari soit très présent quand même c'est un bon atout pour toi, pour leur faire comprendre que par moment ils doivent te laisser tranquille et te laisser prendre du temps pour toi aussi. Je pense que nos enfants doivent savoir que la vie de couple et la vie de famille c'est pas facile et que quand ça ne marche pas et que papa et maman décident de vivre séparément, il faut que les enfants prennent conscience de cette différence aussi et qu'ils participent à la reconstruction de cette nouvelle famille monoparentale.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


257041
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages