Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Qu'es ce que le bonheur?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/02/10 | Mis en ligne le 24/05/12
Mail  
| 79 lectures | ratingStar_258607_1ratingStar_258607_2ratingStar_258607_3ratingStar_258607_4
Citation : Personnellement je suis dans une phase où je me pose justement cette question ? Qu'est ce que le Bonheur, qu'est ce qui fait Mon Bonheur… ? Ma fille bien sur mon comble et je l'aime plus que tout, mais malgré cela le vide est la, il me manque quelque chose, je me sens "vide" et que la vie passe sans que je sois montée dans le train… Je crois qu'il faut faire la différence entre bonheur et être heureux. Dans la vie on a de multitudes moments de joie, de plaisir, de tristesse, de contemplation, d'épreuves de souffrances, etc… la vie est faites de cela, et pour tout le monde. Ce sont des états momentanés. On est heureux parce notre fille a réussi son examen. On est content parce qu'on a gagné un voyage, On est joyeux parce qu'on passe un bon moment avec des gens qu'on aime, On est triste parce qu'on vient de perdre un être cher, On est contemplatif devant un magnifique paysage et cela procure un apaisement… Puis, il y a le bonheur assez indescriptible dans sa représentation, car cela voudrait peut être signifier qu'il doit être quelque chose que l'on ressent de façon permanente et nous astreint à ne plus vivre des choses pénibles ou douloureuses ? Or ça n'existe pas ? Ça me parait impossible. C'est un paradoxe. Le vide ne vient il pas de là, l'espérance de croire que les choses changent un jour, soient meilleurs pour nous et qu'elle le reste à jamais jusqu'à la fin de nos jours ? C'est tout de même utopique ? Nous nous créons beaucoup de besoins dans une société matérialiste, de consommation ou le perfectionnisme prime alors le manque ou le fait de ne pas faire comme il faut ou ne pas être comme il faut, nous nuit. Cela peut créer un vide car ce que l'on possède un jour, qui nous a rendu tant heureux de l'avoir ou de le posséder, devient lassitude ou se détériore avec le temps, et nous nous sentons obligés de combler ou nous procurer autre chose qui nous satisfait à nouveau et ainsi de suite… ainsi de suite. Ou bien tout simplement, ne pas posséder ce que l'on aimerait tant. La question est plutôt une réflexion ? Ne devrions nous pas justement savoir lâcher prise, prendre du recul sur nous même pour prendre conscience que tout cela n'est qu'éphémère. Vivre avec plus de simplicité et de relativisme, que tout ce que nous possédons (matériel) , n'est que du scintillant et qu'au final un jour disparaitra ? C'est pour cela que le bonheur dans sa réflexion, c'est peut-être vivre tout en étant détaché et conscient de tout ce qui nous entoure pour accepter simplement ce qui est, aujourd'hui et maintenant ? Vivre dans un certain état d'esprit de se dire simplement que les choses et les gens changent et évoluent et qu'ils sont ce qu'ils sont dans l'acceptation que la vie est ainsi… nous rendrait peut-être plus sage et plus serein face à l'adversité avec des valeurs plus authentiques ? Le bonheur pour moi semble s'y rapprocher dans cet vision là, maintenant le bonheur est difficilement descriptible, je le reconnais ? C'est un bien "grand" et "beau" mot ou chacun doit lui-même trouver sa propre signification afin d'évoluer dans son chemin de vie et donner un sens propre à son existence. Rompre un système de croyances pour accéder à une vision différente de ce qui est, pour nous apporter plus de sérénité ! Car la sérénité je crois est un état qui lui en revanche peut perdurer dans le temps quelque soit les impondérables ? Marine.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


258607
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages