Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Qu'est-ce que la conscience?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 92 lectures | ratingStar_263130_1ratingStar_263130_2ratingStar_263130_3ratingStar_263130_4
Citation : Bonjour Armor, Pour bien terminer l'année, je donnerais ma manière de percevoir la conscience. Elle se situerait pour moi dans l'enchevêtrement de toutes les questions que j'ai posé dans ce poste : La conscience innée, je la vois comme l'inconscient collectif Junguien et un potentiel énergétique apte à ressentir et capter des informations intérieures et extérieure à notre organisme. La conscience acquise étant pour moi liée au discours de l'autre conscient ou inconscient. Elle peut-être individuelle ou collective. Elle peut faire l'objet d'un conditionnement idéologique. Au niveau de la perception du réel, elle ne représente selon moi, qu'une hypothèse donnant un sens plus ou moins précis à notre perception de ce réel. Elle est imaginaire, dans le sens où elle nous est transmise par la pensée de l'être-humain (de son imagination). Elle est symbolique, car transmise via le langage par des signes, symboles, croix… Enfin, elle appartient à lafois au corps et à la pensée qui agissent en interaction dans l'intérêt de chaque individu. Tout "ça" nous laisse une grande place pour notre inconscient. Bonjour dede . Je trouve que tu poses là quelque chose de très clair et qui me convient aussi pour décrire la conscience . Je vais revenir sur ma réponse de hier car elle croise un peu la tienne. En général je réponds à ma sauce mais là j'ai fait un peu exprès de copier un texte de Lacan, car pour moi nous sommes faits des autres, que nous les digérions de diverses manières ou que nous les copions tous crus. C'est pourquoi notre "conscience" est à mon avis notre et pas notre à la fois . Il y a parfois sur ces forums de sortes d'injonctions à être personnels, à avoir une parole authentique, peronnelle, à ne pas se faire juste le porte parole de Jung, freud, Lacan ou de quelconque lecture comportementaliste par exemple. Or celà peut-être aussi très narcissique de ne pas se reconnaître une dette, dette qu'on peut peut-être nommer "symbolique" .A partir de cette "reconnaissance de dette" il me semble qu'en effet notre parole puisse et doivent même se dérouler dans sa personnalité propre. Voilà our en revenir à "notre" conscience ou à "la conscience" : il y a science, donc savoir, et "con" qui signifie avec ..notre savoir est liée aux autres, à tous les autres, il n'est pas isolé comme une étoile qui brillerait seule dans l'espace, son étoffe est autant faite des autres que de nous mêmes. Notre inconscient là dedans ? Ça me semble être un savoir que nous écartons, que nous refusons, ce n'est pas un organe ni un lieu, un coin du cerveau. Bien à toi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


263130
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages