Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Qu'il pense et ne se laisse pas penser ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 25/10/11 | Mis en ligne le 23/07/12
Mail  
| 70 lectures | ratingStar_279878_1ratingStar_279878_2ratingStar_279878_3ratingStar_279878_4
J'en profite pour rebondir sur cette phrase de Lacan sortie de la pensée d'Arémor pour revenir au sujet. QU'est-ce qui fait que l'homme pense justement ? Qu'il pense et ne se laisse pas penser ? De quoi méditer pour la journée, Je passe pour ramasser les copies ce soir, Voir demain matin si j'y pense… Ps : et il sera écrit sur sa plaque : "ci-gît pense plus" Bien vu catri net : enfin lui même ! Bon, on en n'est pas là, ni moi ni toi j'espère ! Courage ! Je réponds à ta question en te faisant la remarque que tu as quand même mis la réponse dans ta question au lieu de la laisser en suspens… Mais Catri net tu es et catri net du demeureras ou peut-être pas ! Je la retourne alors. Il ne se laisse pas penser l'homme ? Mais il n'arrête pas d'être pensé par l 'Autre, justement, des sa naissance, avant sa naissance, par l'arrière grand père etc… L'homme se laisse penser par l'autre et grâce à ça il existe, mais en se perdant dans l'Autre aussi, ou en tout cas en ne s'y retrouvant pas… Bien sur il y a une joke dans ma réponse, car mon se laisser penser n'est pas le tien… Mais toi tu proposes que "ça pense tout seul"… au lieu du petit vélo dans la tête, bien sur… Moi j'entends là l'inconscient, parce que là dedans ça pense tout seul, en effet. Mais ça pense tout seul avec les mots de l' Autre là dedans… puisqu'on nous a pensés avant que nous ayons l'illusion de le faire par nous mêmes… L'inconscient n'est pas la chair qui parle sa propre langue, c'est le social, c'est la culture, c'est le politique et c'est bien sur aussi la voix de la mère avec ce qui y est collé de satisfactions et notre chair, la vraie elle reste muette à jamais sauf à parler avec des mots d'emprunt et de ne jamais vraiment se satisfaire du résultat… Bref moi je ne pense pas ( ) que le clivage soit où tu le mets : penser /se laisser penser, mais dans l'embrayage entre le corps et la pensée, pensée qui quoi qu'on fasse emprunte toujours des mots qui ne sont pas les siens… Pour penser il faut sortir de l'être… Toi tu as l'air vu de mon côté du moins, de te donner à l'Autre comme ça en sacrifice… si j'arrête de penser, ça va penser en face et ce sera la bonne pensée . Pour moi franchement non : cet Autre n'existe pas… Pourquoi donc lui donner consistance ? Pour ne pas avoir à penser par soi même ? Mais nous avons à nous y retrouver là où "ça pense" tout seul… Dans le zen on constate aussi que les pensées viennent d'un lieu de non pensée. Mais on le laisse vide, ce lieu. On ne le remplit pas de ce qu'on en pense… Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279878
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages