Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand c'est un choix

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 22/07/10 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 100 lectures | ratingStar_251430_1ratingStar_251430_2ratingStar_251430_3ratingStar_251430_4
Je lis souvent des reflexions du style "c'est inconscient d'avoir un bébé si jeune… Sauf si c'est un accident ! " Ou bien "oui mais toi t'es courageuse, tu as gardé ton bébé alors qu'il n'était pas voulu" Avoir un bébé très jeune c'est donc une tare…Sauf si ce bébé n'était pas désiré ? J'ai un peu de mal à comprendre ce raisonnement. Soit c'est irresponsable d'avoir un béé à 16-17ans, et dans ce cas, c'est tout aussi irresponsable de le garder en cas d'accident, soit on peut penser qu'on peut "assumer" un bébé, même (et surtout) si cet enfant est un choix, non ? Quand j'ai eu mes enfants, je n'attendais pas d'eux plus que ce qu'ils me donnent : le bonheur d'être là. Au final je trouve cela plus sain qu'une femme qui fait des enfants par pression sociale, parceque c'est la suite logique d'un mariage, ou parce que l'horloge biologique l'inquiète. Pour moi, procréer a toujours été quelque chose de viscéral et je sais que je ne m'arrêterai pas à 4enfants, parce que tout simplement, je suis faite pour être maman. Après, je comprends parfaitement celles qui ne se voient pas dans ce rôle ou qui ne se sentent elle-même qu'en se projetant dans une carrière. Bref, je n'ai pas honte d'avoir eu mon premier à 17ans, même si j'ai pu être aux yeux de la masse "inconsciente". Au contraire, j'étais très consciente de ce que signifiait enfanter, bien plus que celles qui font un enfant parce que "c'est comme ça". Je n'ai pas honte non plus d'être maman au foyer, même si certains pensent que cela signifie se tourner les pouces (je les invite cordialement à faire ce que je fais, pas sûre qu'ils en pensent autant après). Je n'ai pas honte de "vivre au crochet de mon mari" comme on a pu me le reprocher. D'ailleurs je n'en ai pas peur non plus, quand on est capable de s'occuper de quatre petits à plein temps, on est capable de s'adapter à maintes situations délicates. Tout cela pour dire que l'on peut choisir d'être maman très jeune, sans que cela signifie que l'on est complètement inconsciente, immature, à côté de la plaque ou que notre enfant finira à la DDASS. Ce n'est pas parce que la majorité ne comprend pas et ne souhaite pas avoir cette vie, qu'elle est n'est pas respectable. On est pas une pute parce qu'on a un enfant tôt. On est pas demeuré non plus. Non, on ne compte pas juste sur l'Etat, et non, cela ne signifie pas non plus que nous sommes des cas sociaux.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


251430
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire