Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand on perd ses illusions, la vie perd de sa magie…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 80 lectures | ratingStar_279786_1ratingStar_279786_2ratingStar_279786_3ratingStar_279786_4
Citation : En fait, pour reprendre ce que disait klam (j'aurais bien aimé qu'elle intervienne, c'est elle que j'ai lue et qui m'a fait tilt sur ce sujet) plus on "s'éveille" et moins on est romantique… Quand on perd ses illusions, la vie perd de sa magie… La vie n'en est pas moins belle, au contraire ! Au lieu de rêver sa vie c'est l'opportunité de vivre sa vie. La nuance est de taille ! Citation : Ce que je trouve hallucinant, c'est de constater à quel point nous sommes "conditionnés", "formatés"… Et que tout se joue durant nos premières années… J'irais encore plus loin. Nous sommes issus de deux lignées et nous sommes porteurs de traces de ces lignées. Nos ancêtres ont fait des projets pour les leurs, toujours pour leurs enfants, parfois pour les descendants suivants. C'est ce qu'on appelle les transmissions transgénérationnelles. Nous sommes imprégnés de ces transmissions puis en arrivant au monde, nous commençons nos expériences qui ne cesseront qu'à notre mort. J'ai choisi d'aborder ma vie de la manière suivante : je porte ce que mes ancêtres (mes parents compris) ont mis dans mon sac à dos. J'ai choisi de regarder dans ce sac afin de faire le tri : je garde ce qui me nourrit et me construit (par ex, la capacité de travail de mon père) et je me sépare de ce qui me fait souffrir ("les hommes abusent des femmes", transmis par ma mère) ou ce qui me gêne ("l'intérieur de la maison doit être nickel" ou ce qu je n'ai pas envie de garder ("tu as le droit de batifoler ailleurs mais en secret". En parrallèle, je crée ce qui me convient. C'est le plus dur, car cela me demande à être sacrément imaginative, à oser essayer, à essuyer des échecs, à accepter de m'être trompée, à avoir la force de continuer ma quête même après l'échec, à savourer ma réussite. Citation : Quel poids, sur mes épaules de maman… Je ne le vois pas ainsi. Je suis aux commandes de ma vie, mes enfants sont aux commandes de la leur. J'influence leur vie (inévitablement) et je leur fait confiance pour être capable de prendre le meilleur et se séparer de ce qui ne leur convient pas, tout cela dans une "ambiance globale" de bientraitance. Quand mon fils ronchonne car j'ai pris une mauvaise décision, je lui dit que n'étant pas parfaite, je lui donne ainsi l'opportunité de faire mieux que moi. Lapipelette.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279786
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages