Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand un mensonge de gamine déclenche tout sa...=(

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 10/10/10 | Mis en ligne le 29/04/12
Mail  
| 119 lectures | ratingStar_248370_1ratingStar_248370_2ratingStar_248370_3ratingStar_248370_4
Bonjour. Si je me suis inscrite ici c'est a cause d'une histoire comme qui dirait assez spéciale =/ . Je souhaiterais que ce topic ne soit pas déplacé dans la catégorie love car certains garçons que je connais et qui le conaissent lui fréquentent cette catégorie et tout le monde s'en mêlerait. Mais j'ai vraiment besoin d'aide, besoin qu'on me dises quoi faire parce que là, j'ai vraiment de quoi péter les plombs. Je ne peux pas résumer car on ne comprendrait rien et je pense que pour comprendre le pourquoi du comment et savoir quoi faire on a besoin de details mais je vais résumer les choses résumables et compréhensibles. (et là vous devinez que la version non résumé du tout a la taille d'un roman ! ). Mais même si je résume un peu c'est super super super super long , vraiment pire que désolée, j'aurai largement préféré que ce soit une histoire courte et simple plutôt qu'une histoire comme celle-ci =/ . Ce dont j'ai besoin ce n'est pas de commentaires du style " pouaaa trop long ton texte" mais d'aide, vraiment besoin d'aide sur mon histoire pas commune du tout. Je suis tomber amoureuse de lui milieu 6eme, il l'as su et il m'aimait pas et avait une petite-amie. Il tenait a moi malgré tout et cherchait a se rapprocher de moi mais c'était très dur étant donné que j'étais pire que très très très timide. Tout le collège était au courant et me harcelait avec ça. Fin 6eme, j'en ai eu très marre, j'ai pété les plombs et dis que je ne l'aimais plus, il le sait, me demande si c'est vrai, je réponds oui même si je suis vraiment incapable de l'oublier, je me convainc de l'oublier mais tout sa n'était qu'un mensonge . (mentir est la chose que je n'aurai jamais dû faire vu tout ce qui s'est enchaîner par la suite) ! Il semble content et cherche encore plus a se rapprocher de moi et reste avec sa petite-amie. Pendant les grandes vacances, sa chérie le plaque. L'année d'après on est plus dans la même classe, plus dans la même "catégorie" de gens. Je me retrouve dans une classe nul avec qu'une seule amie qui me laisse complètement tomber. Au début, il venait me voir et s'inquiétait pour moi. Puis il a fini par totalement m'ignorer sans vraiment m'ignorer (du genre, quand il ressort avec une fille il me regarde quelques secondes dans les yeux avant de l'embrasser d'un air presque triste). Bref, je vais pas m'eterniser mais continuer d'essayer de résumer un minimum version pire qu'express vu tout ce que j'aurai a raconter si je ne résumais pas ! Durant l'année de 5eme j'ai rencontrer ma meilleure amie , j'étais toute seule et quand je l'ai rencontrer, elle cherchait a s'eloigner de sa bande d'amies car un " idiot" l'avait intégrer et elle ne le supportait pas. Je vous laisse devinez qui s'est avéré être cette idiot, je lui ai raconter mon histoire, je l'aimais encore en secret, elle le détestait. Mais malgré ça, nous sommes devenus très vite amies et complices malgré le faite qu'on ne soit pas dans la même classe. Durant les grandes vacances avant la quatrième, je me suis faite a l'idée que j'avais plus rien a espérer et j'étais comme parée a l'oublier. Je voulais juste être dans la classe de ma meilleure amie. A la rentrée 4eme, je me retrouve dans une classe pire que génial dont ma meilleure amie et… lui. Le premier jour, on se calculait même pas. On souriait chacun de notre côté. Le lendemain dans la salle où il avait appris des années plus tôt que je l'aimais, il m'as demander si je me souvenais de la 6eme… J'ai rien répondu, sauf qu'il l'as redemander a moitié en criant, j'ai fais celle qui en avait plus rien a foutre. Mais ça m'as étonnée qu'il s'en souvienne et me dise que j'avais changée depuis le temps et tout. Je voulais l'oublier et n'esperait vraiment rien. Sauf que lui, moi et deux autres gens on est obligés d'avoir étude après manger a cause du faite qu'on soit demi-pensionnaires et n'ayons pas pris une certaine option. Chaque heure d'étude, il venait vers moi, me posait des questions sur les devoirs pour ensuite me donner la réponse et tout. Puis un jour alors que son meilleur ami était vers lui avant d'aller en étude (son meilleur ami me détestait) il a commencer a être blessant, me dire des choses dont je me serais largement passer. Je l'ai rembarrer, l'heure d'etude je n'allais pas bien… Il me regardait en semblant regretter et est venu me voir après l'etude pour me poser une question d'une voix vraiment très douce. Bref pour faire court, un coup il était super sympa, l'autre super blessant (devant ces amies qui me détestaient). Il s'est passer vraiment pleins de choses (mais bon déjà la longueur du résumé [… ]!). Il est sortit avec une fille et ça n'as durer que quelques jours, tout le monde me comparait a elle, et nous taquinait comme quoi on se ressemblaient (alors qu'a vu d'oeil trimestriellement et physiquemment on se ressemble pas du tout). Il y a même un pote a lui qui m'avait sortit " Et en plus vous êtes toutes les deux la chérie de truc"… Ya aussi eu la rumeur comme quoi lui et moi on sortaient ensemble qui s'est répandu dans tout le collège, je m'enervais sur cette rumeur mais lui l'as prenait avec beaucoup d'humour et faisait croire en quelques sortes aux gens que c'était vrai, il semblait fier que tout le monde croit ça. Bref le voir tous les jours, jamais savoir comment il va être avec moi en étude où on est si peu, un coup je l'adorais, l'autre je le détestais mais au fond de moi je l'aimais encore mais seulement c'était en secret. Ça a fini par faire 2 ans que je l'aimais, j'en avais marre, je souffrais trop alors j'ai tout envoyer en l'air et me suis promise de l'oublier pour toujours. Ça faisait deux ans que je l'aimais durant les vacances de noël, a la rentrée je m'étais jurée de l'oublier pour de bon cette fois-ci. Mais plus les jours passaient, plus sa voix, son sourire, son humour, sa façon d'être m'énervait… Je savais même pas pourquoi mais j'étais persuadé que j'avais raison d'être énerver à cause de sa façon d'être lui quand j'ai carrément fini par ne plus pouvoir le voir du tout. Je le haïssais, mais d'une haine incontrôlable et très très intense. C'était trop intense pour le garder pour moi, mais vraiment trop. Alors j'ai commencer par le rabaisser, l'insulter, le casser, le mépriser et cela tous les jours. J'essayai de me contrôler mais je pouvais pas. Quant a lui alors que c'est quelqu'un qui sait se défendre, il ne me disait jamais rien. Alors je continuais et continuais… ça a durer un mois, un jour j'ai vu que je l'avais vraiment blesser rien qu'a la façon qu'il a eu de baisser la tête et les yeux d'un air pire que triste et puis je me suis rendu compte que si je le haissais autant c'était parce-que je l'aimais et que ça me faisait du mal. J'avais jamais autant aimer et haie une personne a la fois. Donc j'ai de suite arrêter d'être un peste et me suis dis que le mieux était l'indifférente totale. Mais vraiment totale, que plus jamais je l'aimerai, plus jamais je ne le regarderai, plus jamais je l'apprecierais. Chose que j'ai su faire, des jours et des jours et je l'oubliais vraiment cette fois-ci de plus en plus. Puis j'ai remarquer qu'il me regardait de plus en plus en cours (il me regardait quelques fois en cours depuis le tout début de l'année) , qu'il parlait souvent de la 6eme, qu'il était différent, il recommencait a redevenir le mec duquel j'étais tomber amoureuse en 6eme et non pas le mec qui change d'attitudes tous les 2 jours. Je m'en foutais, je me disais que c'était juste une de ses passes périodiques. Seulement ironie du sort, il a fini par tout le temps me regarder, toujours parler de moi et de la 6eme a ses amis et dés que je disais " en 6eme" tous ses amis se retournaient et me fixaient d'un air attentif (ça m'as marquer ^^) , il était vraiment très gentil et me rendait pire qu'enormément de services. Je m'en foutais toujours, je faisais comme ci je l'avais pas remarquer et j'étais vraiment accrocher a ma promesse de toujours l'ignorer et toujours continuer de l'oublier. Mais plus les mois passaient, plus c'était un truc de tarée. Ma meilleure amie s'est carrément mise a bien l'aimer (elle qui s'était jurée de le détester a vie) , les gens a me dire que je formerais un beau couple avec. Je l'entendais dire a ses amis qu'il m'aimait, je le voiais me regarder avec ces tonnes d'étoiles dans les yeux, mais je faisais ma naive (j'ai plutôt été naive de faire comme ci de rien n'était) … La chose de laquel j'avais le plus rêvé se réalisait sous mes yeux, en dix fois mieux que dans mes rêves mais quand je ne voulais plus que sa se réalise. Quand a force d'entendre les gens m'en parler si bien, ma meilleure amie me faire des sous-entendu, le voir me regarder, redevenir comme avant… J'ai craquer. Ça faisait 4 mois qu'il était amoureux de moi et on étaient deux semaines avant les grandes vacances. J'ai commencer a me rapprocher de lui et c'était vraiment un mec formidable. Je lui avais fait passer le message que je l'aimais bien (mais pas celui que je l'aimais encore tout court). Puis j'ai appris qu'a cause d'une fille il croiait que j'aimais un de ces amis avec lequel je m'entendais très bien (il était au courant que j'aimais celui dont je vous parle depuis le début en même tems) , j'ai nier mais il avait l'air convaincu et il y avait trop de monde autour pour que je lui avoue être amoureuse de lui donc j'ai rien répondu. Apres on s'est vraiment beaucoup rapprocher et il n'en était plus a me blesser devant ses amis qui ne m'aimait pas mais a me défendre , je crois que ça a été la période où j'ai été la plus proche de lui dans toute cette foutue histoire. Puis d'un coup j'ai commencer a le sentir distant mais toujours proche. Mais par exemple, en maths a cause ou grace au génie de ma meilleure amie on s'est retrouver seule à seul lui et moi et a un moment quand je me suis retourner pour le regarder dans les yeux et lui sourire il a eu un léger mouvement de recul. Puis d'un coup il était passer d'un peu distant a assez distant mais il gardait toujours ces étoiles dans ses yeux et sa façon de me défendre. Quand il était devenu distant, on a regarder un film pour le dernier cours dans une certaine matière et un homme veut retenir une fille, il lui dit très très très hésitant " Je…Je… Je… t'ai… me" et a ce moment-là il m'as bien fixer une minute entière. Quand j'ai vu que c'était la fin d'année, qu'il m'aimait et tout, je me suis dis " oh putain faut que je me bouges ! " donc j'étais préparée a lui dire " je t'aime encore ! " sauf que je me suis dis ça la veille du dernier jours de cours. Ce jour-là il n'est pas venu en cours. Le lendemain la première heure, il n'était pas là et quand je l'ai vu et qu'il m'as vu a l'inter-cours il est devenu tout rouge et a pousser son pote super vite en lui disant d'avancer d'un air énerver. Il m'as éviter comme ça toute la matinée. Sur les photos facebook il a l'air agaçée et enerver, quant a moi triste, déçu et aussi énerver. Bref j'ai pas pu lui dire à cause de cela et de plus je mangeais a la cantine et lui non. Après ça, ça a été la fin d'année. Après sa, j'ai pleurer et pleurer des jours, la raison ? Ma bande d'amies partait (2 au lycée, ma meilleure amie qui déménage) , j'avais louper la chance d'être avec le mec que j'aimais depuis plus de deux ans alors que j'avais eu 4 mois pour la saisir, plus d'heures d'études a mourrir de rire parfois, mais surtout et encore lui de A a Z. J'avais mal, pire que mal. Je me haissais. Mais je n'arrivais pas a aller mieux, alors j'ai décidée de lui dire la vérité, que c'était idiot d'avoir mentit, que tout sa était idiot, que ce jeu du chat et de la souris était pire que con. Je voulais lui dire en face mais je ne pouvais pas le voir alors je lui ai dis a l'écrit. Que je n'aimais pas son pote, que j'avais mentit en 6eme, que je ne m'attendais a rien et que ce serait bien si il pouvait éviter de mettre toute la population au courant. Je m'attendais a une réaction de sa part, juste un " ok désolée mais je t'aime pas" un truc dans le genre. Mais il a jamais rien répondu. Je l'ai croiser trois fois durant les grandes vacances, une fois où lui ne m'as pas vu, une autre où une amie criait " oh mon amour " et qu'il mas regarder vraiment très enerver et une autre où j'étais dans ma voiture en attendant mes parents en face d'un arrêt et qu'un bus où il était s'est arrêter et c'était peut être deux jours avant la rentrée, je me suis cacher la tête dans les mains en tournant la tête, quand j'ai relever la tête j'ai vu qu'il m'avait regarder et reconnu. A la rentrée 3eme, je savais qu'on allaient pas être dans la même classe et ça me rassurait car ils avaient dit qu'il allaient explosés toutes les classes de l'an dernier vu comment on a foutus le bordel. Sauf qu'a la rentrée sans mes amies mais avec que des personnes que je connais bien, je me suis retrouver dans sa classe. Au début a chaque fois que je passais devant lui, j'étais mal a l'aise et je regardais mes pieds (suis toujours timide malheureusement, même si c'est dix fois moins qu'avant…) et j'osais même pas lui adresser un regard ou une parole. Quant a lui, ça se voyait qu'il avait lu le message, il était super sympa avec moi et semblait avoir pitié de moi (chose qui m'as fait très mal evidemment). J'avais envie de le butter tellement il était sympa et de lui éclater sa foutue pitié. Mais ça n'as durer que deux jours. J'ai réussi a arrêter d'être aussi mal a l'aise et tout mais de toute façon on se parlaient pas, ni rien. Puis il est venu vers moi et a chercher a rire avec moi, sauf que je l'ai insulter et envoyer bouler (je sais, je suis stupide pas besoin qu'on me le rappelle). Il a rien dit et a continuer de sourire d'un air gênée et a dit une réplique sympa mais il avait l'air de comprendre pourquoi je lui en voulais cette fois-ci. Après sa, j'ai réussi a accrocher a d'autres garçon en dehors du collège, a penser a autre chose et a me changer les idées. Et pour la première fois depuis des années, on a réussi a s'ignorer en même temps.On s'en foutait l'un de l'autre, j'avais vraiment l'impression que toute cette histoire était fini. J'étais bien, mais vraiment trop bien. Ça n'as pas durer bien longtemps malheureusement. Une certaine prof qu'on avaient a l'époque où cette histoire commençait et était encore clair, est revenue. Et elle plaçait un garçon et une fille à côté par ordre alphabétique (le pire c'est qu'en 6eme, j'avais rêver éveillée d'être à côté de lui grâce à cette prof). Donc elles avaient placés tout le monde a côtés (alors qu'on étaient même pas les derniers de l'alphabet) et a fini par nous placer à côté (alors qu'on est même pas tout a fait à côté dans l'alphabet). Quand elles nous a dit de nous mettre a côtés devant toute la classe a leurs place, toute la classe a exploser de rire ou alors faisait un sourire moqueur. J'ai rien dis et j'ai fais une grimace agaçé en soupirant, quant a lui il les a ignorés, est passer en baisser la tête pour ne pas avoir a les voir et m'as dit de venir. Mais je m'en foutais toujours de sa tronche en fait, fin je réussissais toujours a étouffer mes sentiments. C'était des tables de quatres, j'étais au bout avec lui à côté, qui est lui-même à côté de son pote qui est lui-même à côté d'une autre fille qui sait mettre l'ambiance. La première heure, ça allait… Je l'ignorais et il faisait de même mais quelques fois il jettait quelques petits regards puis, il a lu un SMS qu'il avait reçu a son pote, mais sa voix était bizzare, on aurait dit que ça le gênait de lire ça devant moi. Le SMS disait " Je t'aime, tu me manques…" . Ça m'as rien fait sur le coup.Sur le coup.L'heure n'est pas passer des masses vites, on étaient un peu mal a l'aise tous les deux. Autant l'un que l'autre. Et le lendemain ça a été le pire.Parce-que je m'étais dis qu'une semaine passerait sans avoir cette matière et que d'ici là, on serait plus a l'aise. Mais on commençait par cette matière. On est arriver, c'était des tables de 2 cette fois-ci. Il est arriver l'air tendu mais semblait s'être dit pareil que moi que cette fois-ci on seraient plus a l'aise. Mais on a commençés a être très mal a l'aise tous les deux, mais vraiment. On étaient crispés, gênés (pourtant lui il est pas des masses timide) , pire que mal a l'aise. On en étaient a bouger dans tous les sens, faux raclements de gorge, jouer nerveusement avec son stylo… ça passait a deux a l'heure. Le pire c'est que les gens se retournaient des fois et certains nous regardaient d'un air moqueur. Cette heure a fait revenir mes sentiments. Parce qu'être à côté de lui, le sentir mal a l'aise qu'il soit à côté de moi et que je le sois et tout ça… Je n'ai parler du faite qu'on soit mal a l'aise après sa a personne et il a fait de même. Mais il a recommencer comme l'an dernier a me regarder de temps en temps. Bref en gros après sa, j'ai remarquer qu'un gars qu'il fréquentait pas plus que ça mais avec lequel il s'entendait bien me regardait très souvent en cours et que ça faisait soupirer le mec dont je vous parle depuis le début, son meilleur ami qui avant me détestait est bizzare.Il m'invite en amie sur facebook, fait de grands sourire quand il me voit passer genre un poil moqueur. Et donc en gros, le mec dont je vous parle depuis le début, a une petite amie (je les ai vu main dans la main par hasard un jour où j'étais de super bonne humeur… mais eux ne m'ont pas vu mais aie ça fait mal de les voir = () , me regarde assez souvent en cours et est plutôt sympa avec moi mais comme qui dirait un poil gêné, et me regarde pas mal en cours mais d'un air très insistant, comme si il voulait absolument que je le remarque, et semble jaloux si je regarde ou quoique ce soit le mec qui me regarde souvent en cours et tout. Bon j'ai reeu la matière où on est à côté et il a trouvé le moyen de remettre la table de 4 quand on est censé avoir une table de 2 , il me taquine un peu mais pas des masses et parle de sa chérie a son pote plus du tout d'un air gêné. Mais le truc c'est qu'il y a quelques jours, je me suis mise a totalement l'ignorer, il m'as inviter en amie sur facebook. Il a attendu que j'accepte pour mettre qu'il était en couple alors que ses amis ont commentés en disant " depuis le temps, pourquoi tu le mets que maintenant… ! Et quand la prof m'as demander de lui apporter un truc (non mais franchement ces profs cette année ^^) et que j'ai répondu "ouais" d'un air il s'est mis a rire tout seul mais vraiment le rire forcé. Depuis que je l'ai sur facebook il met des photos de ses amis filles avec des coeurs ou des truc du genre. Et j'ai l'impression qu'on joue au jeu du chat et de la souris même pas facebook, par exemple, je me connecte, je voies qu'il s'est déconnecter donc je me déconnecte, je me reconnecte et je voies qu'il s'était reconnecter mais déconnecter pour je ne sais quel raison. Seulement, au collège il sourit d'un air super heureux et tout, montre bien qu'il est super-heureux et me regarde a la fois, il me regarde et si j'ai le malheur de le remarquer dans la cour par exemple il tourne vite la tête. Après sa, j'étais enerver car franchement le coup de m'inviter en amie sur facebook et de mettre qu'il est en couple dés que j'accepte comme pour me faire du mal ça m'as foutue pas mal la rage… Mais je m'obligeais a ne pas l'insulter ni rien car bon, maintenant je pense qu'il a piger que la haine est de l'amour. Mais hier, j'allais pas très bien mais ne le montrait pas, il était différent. Genre, on devait courrir et il osait pas se mettre devant moi du coup il était à côté mais d'un air vraiment gêné. Et quand j'ai regarder le mec qui me regarde souvent en cours il avait l'air triste. Et quand son deuxième meilleur ami qui lui me haie toujours (franchement ça fait bizzare que sa bande de garçons ne me déteste plus autant, que ma bande d'amies ne soit plus au collège pour me rappeller a quel point elle le déteste) a fait une remarque du genre qu'il voulait m'envoyer une porte dans la gueule et celui dont je vous parle depuis le début l'as de suite stopper. Bon j'ai pas tout dit mais on va s'arrêter là. Je sais plus quoi faire avec lui. Je sais bien qu'il joue et qu'on joue depuis le début mais ce jeu ne veut plus s'arrêter et plus je l'ignore, plus il me regarde. J'ai l'impression qu'il veut pas de moi mais qu'il veux pas perdre a la fois. Je comprends plus rien, des fois je voies qu'il me regarde d'un air triste, enfin peut-être une impression . S'il vous plait, vraiment besoin d'aide. Qu'est-ce que je dois faire ? A savoir que dans quelques mois, ce sera la fin de nos années collèges et qu'on ne se verra plus mais qu'on habitera toujours dans notre minuscule ville et qu'on a énormément de chance de se recroiser dans la rue et je sais que ça me fera du mal donc bon… Merci d'avoir lu et de m'aider.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


248370
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages