Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Récits d'accouchement

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 08/12/10 | Mis en ligne le 21/05/12
Mail  
| 48 lectures | ratingStar_257850_1ratingStar_257850_2ratingStar_257850_3ratingStar_257850_4
[#63009b]Coucou tout le monde ! Je suis toute nouvelle sur le forum et toute jeune maman ! Ma grossesse s'est bien passée dans l'ensemble et l'accouchement pas trop mal bien que très long… Le terme était prévu pour le 9 octobre 2010 mais ma belette n'avait pas l'air pressé de sortir et quelques semaines avant déjà, je commençais à m'impatienter, surtout que je n'avais aucun signe d'un accouchement imminent à part le col qui était éffacé… Bref, dans la nuit du 2 au 3 octobre, alors que je regardais sagement Desperate Housewives en attendant que mon homme rentre du boulot (ce qui veut dire pas avant 2 ou 3h du mat') j'ai eu une énième envie de faire pipi. Je vais donc pour m'accroupir au dessus de ma bassine (bah oui, ras le bol de traverser le couloir sans arrêt pour aller aux chiottes…). Une fois fini, je me redresse et là ploc ploc ploc, ça coule encore ! Je me dis "tiens, je deviens vraiment incontinente là ! " Je regarde, c'est bizarre, on dirait pas du pipi, c'est tout transparent et pis nan, c'est pas comme d'habitude, je marche et ça continue de couler, parfois en plus grande quantité (la moquette a été arrosée oups ! ) Après longue période de questionnement et de légère angoisse je me dis : "Ho ho ! Je crois bien que c'est le grand jour !! " Il était 2h30. J'étais zen mais dans ma tête ça tournait très vite ! Je tente d'appeler mon homme mais cette saloperie ne répond pas. J'essaye encore et encore, toujours le répondeur, je me décide à laisser un message : "Oui choupi c'est moi, ben c'est pour te dire qu'il me semble que je perds les eaux, donc SI TU POUVAIS TE MAGNER LE CUL S'IL TE PLAIIIIIIIIIT !!! " Bon ça c'est fait. Allez hop ! Vite une douche !! Pas question de mettre au monde ma princesse en ayant le cheveux gras et du poil aux pattes !! Et ailleurs… hihi Ah ça non ! Mais pas facile de se raser en temps record quand on a un gros bidou de bibendum et qu'on ne voit pas ce qu'on fait ! Quand je sors de la douche, mon homme est là, dans les escaliers, l'air niais : "Ben qu'est-ce tu fous à cette heure là dans la douche ? " "Quoi ? T'as pas eu mon message ? Ben j'accouche figure-toi ! Mais je suis coquette tout de même alors case douche obligatoire ! " Il a eu un gros coup de panique, son visage s'est liquéfié et émerveillé à la fois, il était perdu, me demandait ce qu'il devait faire, si mes sacs étaient prêts. Heureusement oui, il manquait juste la trousse de maquillage car utile jusqu'à la dernière seconde ! J'enfile une couche et allez hop, en voiture mémère, 15 mn de trajet à peine, des contractions non douloureuses que je ne comptais pas mais le bébé qui appuyait très fort sur mon col et qui me faisais assez mal quand même. On arrive peu avant 4h, la sage femme me dit que de toute façon, on me garde et on m'installe en salle de travail. Une fois allongée, une sage femme vient m'ausculter, ça m'a fait mal car elle allait chercher loin mon col qui était effacé alors que j'ai déjà un utérus assez en arrière… J'étais à 1cm. Je sentais à peine mes contractions. Vers 8h, une nouvelle s-f arrive et re-belotte, le toucher me fait encore plus mal, j'en pleure même, je tremble de partout et mon chéri est là, à côté, triste de me voir comme ça. Elle s'excuse et me dit qu'elle me laisse tranquille jusqu'à la péri. Je suis à 2cm et elle décide donc de me poser une perf pour accélérer les contractions car en attendant, ma princesse n'est plus protégée et il y a des risques. Alors on aide la nature. Elle pique une première fois dans mon poignet, elle me rate (ça fait genre super mal en plus) et elle pique alors dans la main Aieeeeu ! C'est mon plus mauvais souvenir. Elle nous laisse. Je commence à bien sentir mes contractions maintenant, qui se rapprochent de plus en plus. J'essaie de bien respirer comme j'ai appris. Au début ça le fait mais plus c'est douloureux et plus j'ai du mal. La sage femme est passée me demander 2 fois si je voulais la péri tout de suite. Je disais non, que c'était supportable. J'avais le petit espoir de m'en passer mais plus le temps passait et plus je gémissais quand elles venaient et au bout d'un moment, c'était presque sans repos. J'en peux pluuuuuuus !!!!! Je veux ma péridurale ! VIIITE ! Mon homme appelle et l'anesthésiste arrive super vite, c'est posé en 2-2, même pas mal d'abord ! Il me dit que ça fait effet en 10mn 1/4h. J'ai regardé l'horloge et ça a mis plus de temps pour agir mais après, plus rien. Le néant. On regardais le monito qui se déchaînait carrément, ça montait à plus de 130 facile et moi, je rigolais, finger in the nose ! Bon là je fais la maline mais quand même sur le coup, c'était pas drôle et le temps était trèèèèès long… Choupi pensait qu'à midi, notre puce serait dehors, je lui ai dis qu'il pouvait toujours rêver ! Je recevais des textos de félicitations de mes amies, de ma mère qui hallucinait que j'avais toujours pas pondu mon oeuf. Hé ho ! C'est pas fini ! Laissez-moi le temps ! Ma chérie est une princesse, elle se fait désirer, se prépare pour faire une entrée nickelle dans ce monde de brutes. Mais stp bébé, oublie les talons aiguilles et le rouge à lèvres hein, tu feras ça plus tard ! Les heures passent, ça se dilate tranquillement mais la péri ne fait plus effet que d'un côté. Sympa ! Du coup, j'y vais à fond sur les doses. Résultat, je sens plus mes jambes mais toujours mal du côté gauche, gné ! Et pis moi, j'ai la dalle hein ! Pas mangé depuis hier soir quand même ! Vite sors de là que je puisse manger ! Vers 16h, je suis ouverte à 10, on me fais pousser pour voir (hééé je pousse super bien ! Cool ! ) sauf que pupuce n'est pas assez descendue. Il faut donc attendre encore un peu. Dans 1heure on me dit. La s-f me donne un thermomètre pour que je prenne ma température, super j'ai 37.5! Son visage prend une drôle d'allure. "Non, c'est pas bon, il faut rajouter 0.5, vous êtes donc à 38, donc fièvre, donc peut-être infection et risque pour moi et bébé. Oh bah mince ! "Vous êtes allergique à la pénicilline ? " "Euh… non ? " Piqure. Et là c'est le drame, 1mn après, une très soudaine envie de vomir ma bile. La s-f me voit, vite action réaction, elle choppe un haricot à vomito et ni une ni deux, je rends le peu que j'avais dans mon estomac. J'étais pieds sur les étriers, mon homme à côté, bonjour ma fierté ! Bon ça n'a pas duré longtemps, la s-f s'est à nouveau excusée, me dit qu'elle a injecté le produit trop vite et puis nous dit à dans 1h ! Les contractions revenaient de plus en plus à la charge. La tête de ma poupée appuyait quelque part, je ne sais où mais ça me faisait hyper mal. Bref, j'étais mal et les 17h n'en finissaient pas d'arriver. De nouveau la douleur devenait insupportable, mes tentatives de respirations restaient veines et je n'avais plus aucun répit. 17h10, la sage femme n'est pas revenue, bouton rouge vite, TRES VITE. Il faut qu'elle sorte là, c'est le moment, je le sens. La sage femme arrive très vite, suivie d'une autre et en tout dernier le gynéco. On me dit que le bébé est bien descendu, que tout est parfait. Y a plus qu'à. Je demande qu'on m'enlève le monito qui me gêne et c'est parti. Je pousse 2 fois, très fort. Elle arrive, elle arrive ! On nous demande à mon homme et moi si on veut toucher sa tête qui n'est pas encore sortie. Drôle de sensation ! C'est chaud, humide, un peu mou… Waouuuuh ! [#63009b] Je pousse encore 2 ou 3 fois et la voilà. J'avais demandé à finir de la sortir, ce qu'on me laisse faire avec plaisir. "Allez-y attrapez-la ! " Olalaaaaaa ! C'est trop intense, j'en reviens pas ! J'ai été un peu surprise en la voyant, toute rouge violacée, pleine de son vernix. Je la pose sur moi et on entend son premier cri, tout léger, normal, un cri de princesse. La s-f l'essuie un peu, puis le papa coupe le cordon, tout ému et moi aussi. On nous la pique pour les petits soins et la pesée. Mon placenta sort presque tout seul 10mn après, puis le gynéco me recoud, eh oui, petite déchirure quand même. Je me sens bien, toutes mes douleurs sont envolées, mon bébé est né. A 17h25, après 15 heures de travail. En parfaite santé. Elle est magnifique. 3k550 pour 50cm. Les s-f nous avaient dit qu'elle aurait peut-être la tête en "pain de sucre" car elle est restée longtemps dans mon bassin mais elles sont surprises de voir que ce n'est pas le cas, et nous très heureux. Heureux car notre nouvelle vie à 3 va enfin commencer.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


257850
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages