Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Réflexions...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/01/10 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 94 lectures | ratingStar_253254_1ratingStar_253254_2ratingStar_253254_3ratingStar_253254_4
Post complètement hors-sujet. Rien à voir avec la séduction mais comme la plupart des forumers que je connais et apprécie se retrouvent essentiellement dans cette rubrique, comme à la terrasse d'un café, je livre ici certaines de mes réflexions. A noter toutefois que certaines n'ont rien à voir avec les autres ! Je m'interroge sur les personnes qui prétendent vouloir de l'aide, et qui, lorsqu'on leur soumet un avis, une suggestion, une hypothèse… réagissent de 2 manières différentes : - Celles qui, comme un ami il y a quelques temps, (j'en avais un peu parlé) disent "Oui oui, tu as raison" et font tout le contraire de ce sur quoi ils semblent pourtant d'accord. - Et celles qui, peut-être bien touchées à un point sensible, se sentent soudain à découvert, nues sans leur carapaces qu'elles voulaient pourtant maintenir entre elles et nous et qui, se sentant vulnérables sur ce point, réagissent sur la défensive, comme un fauve blessé, dos au mur, qui se sentirait menacé et qui se jetterait sur la personne en face. Je vous laisse apprécier ce qui selon moi est un assez bel exemple : [… ] _816_1.htm. Pour moi, quand on vient exposer un problème et poser une (ou des) question (s) , que ce soit sur le net ou en dehors, c'est que l'on attend des réponses ! Si un intervenant fait fausse route, la meilleure des marche à suivre est de lui dire "Non, tu n'a pas comprit, car sans doute ignore-tu que… " et ainsi donner à l'autre des informations qui lui permettront de mieux nous aider. Répondre à une remarque que l'on considère comme blessante en envoyant chier la personne, alors qu'elle ne fait que souligner que mère ou pas, on est tous des êtres humains (donc possibilité de ne pas dire toute la vérité, rien que la vérité) est à mon sens un signe assez éloquent montrant un point sensible. Peu importe, ceci n'est qu'un exemple mais vous et moi pouvons, j'en suis sûr, en trouver bien d'autres. Par ailleurs, je m'interroge sur ce que les gens peuvent avoir en tête et me demande bien où va le monde ! Ceci n'est qu'une question que je me pose, avec du recul, après avoir entendu de bien vilains propos dans le car entre Menton et Nice, ces derniers jours. Par exemple 2 femmes d'env. 55 ans qui discutent de leurs maris, et lorsqu'elles en viennent à parler des revenus de ceux-ci, l'une dit à l'autre "Eh ben, s'il ne te rapporte que ça, il aurait mieux valu que tu le tue ! Au moins, avec les biens, et s'il a une assurance-vie, tu te mets bien à ton aise et tu refais ta vie avec un autre homme." Je m'aventure peut-être un peu loin mais je ne peux m'empêcher de me demander si le suivant aurait lui aussi connu une fin prématurée Car je vous assure que le ton sur lequel ces mots étaient dits étaient on ne peut plus grave et sérieux ! Aujourd'hui, même car, 3 filles d'environ 15-16 ans, dont 2 métisses apparemment -vous comprendrez vite pourquoi ce détail- parlent et rigolent, quand un type (difficile d'estimer son age, je dirais env. 45 ans) leur dit de la mettre en veilleuse, sur quoi il ajoute qu'il en a "marre que ces… d'arabes foutent le merdier, qu'on n'a plus de français en France, que c'est comme ces foutus ritals", etc, etc… Bon, je me retenais jusque-là mais j'ai fini par lui dire de la fermer, parce que sur le moment ça me paraissait la seule manière de le calmer avant la violence physique. Alors, parce qu'il faut bien une conclusion à ce post, comment vous expliquez, vous, que l'humain pense d'avantage à écraser par tous les moyens possibles ses semblables ? Haine gratuite pour une origine différente, aucun scrupule de 2 mamies à éliminer un type pour une question de fric… Je serais tenté de dire que le monde est fou, mais il parait qu'on reconnait les fous à ce qu'ils prétendent que "tous les autres sont fous, mais pas eux". Alors suis-je fou ? Voila, si vous voulez donner vos avis là-dessus, je vous en prie, je vous lirais tous avec plaisir.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


253254
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages