Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation assez ambigüe (attention, longue histoire)

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 96 lectures | ratingStar_272145_1ratingStar_272145_2ratingStar_272145_3ratingStar_272145_4
Bonjour à tous, J'ai pas l'habitude de poster des messages sur des forums, encore moins l'habitude de parler de mes problèmes à des gens (amis ou non). Mais là je me pose vraiment trop de questions, auxquelles je sais que la communauté internet s'empressera de répondre (je l'espère). Voilà mon histoire, me voilà moi, en toute sincérité (ça va être long, flemmards arrétez vous là) : Je suis quelqu'un de posé, je ne me prends pas la tête, je pense qu'il y a mieux a faire que ça. Je profite de chaques instants de ma vie pleinement et généralement je ne réfléchit qu'aux conséquences après (sauf sujet grave ou vraiment important). Je ne me trouve pas spécialement beau, ni spécialement moche, je suis bien dans ma peau, bien comme je suis. J'ai pourtant du succès auprès du beau sexe, allez savoir pourquoi. Je peux parfois être succeptible ne supportant pas les attaques et autres piques, je me renferme sur moi quand j'ai des soucis, impossible d'en parler, je peux parfois être colérique et parfois mes émotions me dépassent et me submergent, tout ça surement dû au passé difficile qui est le mien. Mais cela ne m'empeche en rien de profiter de la vie, la page a juste du mal à se tourner. Voilà pour moi. Maintenant mon "soucis". Je sors d'une relation qui a duré plusieures années, de longues années bien remplies. Je me réhabitue peu a peu à sortir avec des amis tous les week-end et même en semaine malgré le travail. Je profite et profite encore. Pas que je m'en foute de mon histoire d'amour, disons qu'on (je plus particulièrement) y étaient préparés, la page est tournée. Voilà que je recommence cette vie de célibat et de débauche que je rencontre quelqu'un en soirée. Sans sous entendus, on devient amis. Nous n'avons aucunes attirances physique à ce moment là je tiens à le dire. Ce n'est pas mon "type" de fille, je ne suis pas son "type" de mec. On devient assez vite vraiment proche. On discute de tout de rien, on profite . Les jours passent, on se voit plusieures fois, aucuns soucis. Puis vient un soir ou à cause d'un pari débile (et de l'alcool) indigne de personnes ayant dépassé largement la vaingtaine on s'embrasse. Bon bah tant mieux, c'était cool puis ça s'arrète là. Les jours suivant, on ressort en tête à tête, ciné, bars promenades nocturnes… Toujours sans sous entendus. Pourtant un soir, alors que nous étions posés elle se met à m'embrasser langoureusement. Bon bah encore une fois, cool tant mieux. Puis en rentrant chez moi après l'avoir raccompagnée des questions me viennent. Pourquoi a-t-elle fait ça ? Bon tant pis, je ne me prends pas la tête. Puis le soir suivant on va au cinéma, film comique américain, aucune raison de se rapprocher et nos rapports n'ont pas changés depuis le baisé de la veille. Pourtant il me vient une indéniable envie de l'embrasser sur le chemin du retour. Je lui dit, je suis quelqu'un de franc, que je ne sais pas d'ou ça vient. Bon bah je l'embrasse. Un baisé somme toute fort sympathique. Elle m'embrasse à nouveau, je la raccompagne chez elle et on se laisse sur un bisou (entendez smack par bisou). Bon bon, je commence vraiment à me poser des question une fois rentré et décide donc de l'appeler. Je lui demande ce qu'il y a entre nous et elle me répond que nous somme amis, qu'elle m'aime bien qu'elle ne veut pas que ça change et puis c'est tout. Bon bah ok, no prise de tête je le répète. Je décide donc que tant que cela est ambigü je vais calmer le jeu, plus d'embrassades. On ressort ensemble, il ne se passe rien, bonne soirée d'ailleur. Puis un jour passe et le suivant de nouveau nous sortons. Je ne me sentais pas très bien durant cette soirée car j'ai laissé échapper quelques mots sur des choses qui m'ont fait mal par le passé, croyant qu'elle était au courant. Je décide de boire un peu pour que la pillule passe mieux et voilà que je me retrouve "pompette" Je suis conscient de tout ce que je fais, mais ma langue se délie et je titube un peu. Elle m'assoit quelquepart. J'ai dû dire 2-3 conneries que j'ai l'habitude de dire quand je ne suis pas clean (du genre "tu as remarqué que cet arbre est plus grand que celui là"). Les minutes passent, je la sent se rapprocher de moi, effectivement, elle m'embrasse. Je me laisse faire. Mais reflexe idiot, je me lève d'un coup après et essaye de "fuir", pas bien loin vu mon état. Je m'allonge dans l'herbe juste 10m plus loin et elle vient me rejoindre. Elle pose ma tête sur ses genoux et m'embrasse à nouveau. J'ai dit a ce moment là "tu m'as embrassé hahaha". Quand j'y repense, quel idiot j'ai été. Je me "débiturise" peu à peu, c'était que de l'ivresse passagère et là c'est moi qui l'embrasse pendant une dizaine de minutes (oui c'est long). Il faut savoir que ce n'est pas de simple petits baisés, c'est le genre passionné, rare sont les femme que j'ai embrassées comme cela. La pluie se met ensuite à tomber, on va se protéger sous les arbres, je la regarde, elle me regarde. On s'embrasse à nouveau avec une telle fougue. C'était si bon, si doux, tel une brise tiède me carressant le visage faisant que mon corps est parcouru d'un frisson si exitant. Elle se blotit ensuite contre moi et laisse échapper "je suis bien avec toi", pensant avoir mal compris je lui dit "tu as dis quoi ? ". Sa réponse : "rien rien t'inquiètes pas". Peut être que je n'aurais simplement rien dû dire. Auourd"hui je peux dire qu'elle me plait, que je tiens à elle. De l'amour ? Je ne sais pas. Mais qu'en est-il d'elle qui dit que l'on est amis et qu'elle m'aime bien ? Ou cela va nous mener ? Je suis quelqu'un de très respectueux envers les femmes, je ne veux rien brusquer, rien casser ne rien laisser au hasard. Pour ceux qui sont allez jusqu'au bout, dernières questions. Que dois-je faire concrétement pour pas que cette relation se brise ? Pensez vous qu'elle profite juste de ces moments là sans se soucier de ce que je pourrais m'imaginer (bien que je ne m'imagine rien) ? Faut-il être clair ? Mettre des Barrières ? Aidez moi s'il vous plait, parceque là, je me prends la tête. Merci d'avance.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


272145
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages