Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation mére/fille (adulte...)

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/01/11 | Mis en ligne le 09/04/12
Mail  
| 90 lectures | ratingStar_239117_1ratingStar_239117_2ratingStar_239117_3ratingStar_239117_4
Gerry, je ne parle pas de dialoguer avec elle. Je parle de comment votre relation est construite. D'une facon ou d'une autre elle a été construite de facon à ce que ta mère te sonne et tu accoures ou culpabilises de ne pas le faire. Tu as en toi une réelle peur qu'il y ait du vrai dans ce qu'elle te dit, et c'est probablement ce qui te pousse à obtemperer. Ta mère sait sur quels boutons appuyer pour reveiller cette peur. Et cela, que tu t'opposes, que tu fasses le dos rond, que tu discutes ou que tu obéisses, ça ne change pas, ça reste votre facon de fonctionner l'une envers l'autre. Pour te donner un autre exemple moi j'étais restée une petite fille envers ma mère. Depuis très longtemps elle m'avait inculqué l'idée que je valais moins qu'elle, en tant qu'enfant, donc je devais me soumettre et m'adapter. Seulement, je ne le savais pas. Or cela se retrouvait dans TOUTES nos interactions. A 18 ans je lui disais de me lâcher, que j'étais adulte, qu'elle devait me respecter et cesser de vouloir diriger ma vie. Cependant simplement en lui demandant ça c'était encore la petite fille qui demande à maman de lui accorder le statut d'adulte et de "s'il-te-plaît-maman-chérie-que-j'aime-tant" être gentille de bien vouloir me laisser diriger ma vie toute seule s'teuplé… Quand on avait des conflits c'était "mais je suis comme ci, comme ça, à mon âge je ne vais pas changer, j'ai mon histoire, ma personalité, ma sensibilité, je peux pas changer" -discours de victime qui provoquait immediatement toujours la même réaction chez moi : assumer à sa place, prendre en charge, proteger… Elle pouvait pas changer la pauvre, donc forcément, pour que le conflit cesse c'était à moi de changer !! Mais ça, il est bien évident que je n'en étais pas du tout consciente, persuadée que j'étais d'agir avec mon libre arbitre et que c'était ma mère qui portait le problème… avec sa depression, sa tendance parano-victime-malheureuse, c'était forcément elle non ? Sans compter tous les autres gens qui avaient des problèmes avec elle… c'était pas de ma faute, moi je faisais ce qu'il fallait, c'était elle qui. Et un jour j'ai réalisé que non, il n'y avait pas qu'elle qui. Moi aussi je. C'était notre relation le problème, cette facon de réagir l'une envers l'autre qui n'avait pas changé depuis le berceau. Quand j'ai eu pris conscience de MA facon de réagir à ses mots, appels, attitudes, j'ai eu un déclic : moi aussi j'ai une histoire, des sentiments, et le reste. Je vaux autant qu'elle, si moi je peux changer elle aussi. Si elle ne le fait pas il n'y a aucune raison que je me casse le bonnet à le faire. Et j'ai arrêté. Et notre relation a évolué. Lentement, bien sûr, en passant par toutes les tentatives de ma mère pour m'obliger à revenir à mes anciens comportements. Colère, tentative de me faire peur, de me séduire, me culpabiliser, me ridiculiser, m'humilier. Rien n'y a fait, sauf que j'ai fini par lui dire que si c'est tout ce qu'elle avait à me proposer je preferais ne plus lui parler. Après 15 jours elle a craqué, elle a déposé les armes et on s'est enfin parlé honnêtement, sans jeux de pouvoir. Depuis ça va beaucoup mieux, je me pose en adulte et elle est obligée de me traiter comme telle. Si j'avais persisté à attendre que ce soit elle qui commence à me traiter en adulte, on y serait encore, parce qu'elle, ça lui plaisait bien de me garder sous sa coupe… Tout ça pour dire que la solution, c'est toi qui l'as, pas ta mère. Les regles du jeu se modifieront si l'une de vous refuse de les suivre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


239117
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages