Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sans compter que c'est une étape importante dans le deuil.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 10/06/10 | Mis en ligne le 22/07/12
Mail  
| 58 lectures | ratingStar_279351_1ratingStar_279351_2ratingStar_279351_3ratingStar_279351_4
Sonia, Tu n'auras pas peur et tu ne réagiras pas mal en voyant ta fille, par contre si tu ne le fais pas, est ce tu ne vas pas regretter après ? Je pense (mais c'est ma propre opinion) qu'on a besoin de voir son enfant à l'accouchement. Sans compter que c'est une étape importante dans le deuil. Pourquoi ça serait choquant de prendre des photos ou avoir des photos. Ton bébé va naitre normalement comme tout bébé qui nait. C'est un être à part entière, un enfant. Ton bébé est totalement formé (bien entendu les organes ne sont pas encore matures) , mais ton bébé est formé et il est votre bébé. Il vous ressemble, votre bébé a vos traits ; il est le fruit de l'maour de votre couple ; votre bébé a vos genes. Ce n'est pas un foetus, ce n'est pas un embryon, ni une "chose". Donc des personnes qui te donennt leur avis et qui n'ont aps vécu ce que nosu avons vecu, tu ne dois pa sen tenir compte. Il n'y a rien de choquant ; c'est votre enfant. Et si vous souhaitez le voir, si vous souhaitez prendre une photo, si vous souhaitez l'habiller ou lui donner un petit doudou ou un nounours ; il faut le faire. Je sais parfaitement que tout ça est dur, mais pour l'après IMG, c'est hyper important. Il ne faut pas regretter, aucunes devos décisions. Faites comem VOUS VOUS LE SOUHAITEZ. Et ne prenez en compte que VOS DECISIONS à vous 2. Ne te laisse pas influencer. Pour ma part, HEUREUSEMENT que j'ai maintenu ma décision pour voir mon bébé, heureusemnet que j'ai insisté auprès de la SF pour qu'ils prenent plusieurs photos et qu'ils les laissent dans mon dossier, heursuement que j'ai récupéré ses affaires. Ce sont les choses qui me reste de mon fils + les souvenirs et la douleur. C'est une importance capitale, donc heureusement que je n'ai pas écouté les gens autour de moi, qui n'en savent rien. Il faut vraiment que tu fasses comme toi tu le sens. Pour voir votre bébé, ton mari voudra peut être la voir et toi non ; ou inversement ; ou vous ferez le choix de la voir ensemble. Mon mari, a souhaité d'abord voir notre bébé, avant moi. J'ai accepté sa demande et tout c'est fait naturellement ; le bébé est né, mon mari a vu notre enfant (pendant ce temps j'attendais que le placenta descende) et il est arrivé avec le bébé en pleure. C'est un accouchement, ça reste comme un moment magique malgrè les circonstances, c'est la rencontre avec ton enfant, le face à face comme je dis. Nous avons longuement reflechi aux obsèques. En réalité avant l'accouchemnet je souhaitais que l'hopital s'en charge. Mais lorsque j'ai vu mon bébé en vie, puis décédé, nous avons demandé à nous retracter (notamment à cause des papiers que nous avions signé pour l'hopital). Comme on nous disait que nous devions faire nous mêmes les obsèques parce que notre fils était né vivant, et d'autres personnes de l'hopital nous disaient que ce n'était pas obligatoire puisque dans le cadre d'une IMG ; nous étions totalement paumé et nous n'arretions pas de pleurer tous les 2. La psy nous a beaucoup aidé à ce niveau là également. Nous avions 10j après l'accouchement pour nous décider. ET puis en rentrant à la maison, en visitant les cimétières, en parlant avec les pompes funebres, sans parler des couts financiers ; nous avons opté pour la crémation. Attention, que tu fasses enterrer ou que tu optes pour la crémation, tous les bébés de moins 1 an de vie, n'ont aucun cendres. Il n'y pas non plus de cérémonie lorsque l'hopital s'en charge. Ou habites tu ? C'est dingue, car moi aussi j'ai appris que dans la famille (très proche) il y avait eu un bébé décédé dans les 3 semaines après sa naissance. Ce qui explique que ces personnes n'étaient pas très présents pendant et après mon accouchement (ça m'a fait énormement de mal sur le coup et quand j'ai appris la triste vérité de ces personnes, j'ai appris et compris que la douleur pour eux d'il y a 40 ans, refaisait surface et était intolorable). Mon congès maternité va juqu'au 4 août mais je souhaite écourter mon congès mater. J'ai contacté la sécu, ma boite, ma mutuelle (complémentaire santé) et la pmi (enfin la pmi c'est eux qui m'ont contacté) pour reprendre la semaine prochaine. A priori j'ai eu tous les accords, sauf de ma boite argh encore des siennes de mon patron. Donc pour l'instant je suis toujours en congès maternité, à la maison. Mais à la maison c'est dur, je tourne en rond, j'ai passé 1 mois au cimetière (j'y allais tous les jours quasiment) , je pleurais énormément, je passais des heures dans mon journal intime, je ne m'occupais pas très bien de ma fille et je detestais tout le monde. Donc j'ai decidé qu'il fallait y que je reprenne le boulot. Je trouve que je vais mieux par rapport au mois dernier, un tout petit peu mieux ; mais au moindre déclencheur (et Jess - Motarde - te le diras, je cours sur son post dès que ça ça pas pour me défouler et avoir leur soutien) , je vais de nouveau mal : une voisine qui me sort une sale phrase ; un cousin qui appelle et qui ne demande aucunes nouvelles, une femme enceinte qui a un grand sourire sur les levres, recevoir la prime de naissance de la caf… Le quotidien est vraiment difficile et je pense que retravailler même avec un sale patron et des collègues qui comprennent que dal, pourra me tirer vers le haut. Si ça va pas, je me ferais arreter (ce que m'a proposé la psychiatre de l'hopital). Je rencontre la medecine du travail avant la reprise, je verrais avec eux également, ce qu'ils en pensent. Il est vrai que je suis vraiment à fleur de peau. Mais j'ai la sensation que je peux aller mieux en travaillant qu'en restant à la maison à ruminer et à pleurer la mort de mon fils. Il faut qu'on se batte pour nos enfants, Sonia. Voilà je pense que je vais un peu mieux et que je peux retravailler mais dans la pratique j'en sais rien du tout et malgré tout, ça m'effraye énormement. Comment ça se passe avec ton mari à la maison ? Vous arrivez à parler tous les 2 ? Ta mère a l'air d'être très affectée aussi ; elle t'aidera. C'est bien. Sonia, tu n'oublieras pas ta petite puce. Quel joli prénom. Vous comptez l'inscrire dans le livret de famille ? Jet'embrasse, courage. ON EST LA. Bisous. Clara.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


279351
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages