Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Suis-je condamné à être célibataire à vie?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 10/05/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 66 lectures | ratingStar_237634_1ratingStar_237634_2ratingStar_237634_3ratingStar_237634_4
Puisque OVS est évoqué plus haut, je pense que c'est un bon tremplin, ça dépend en fait de la façon de l'utiliser. Personnellement, j'y vois une possibilité de faire des activités très variées, le fait d'avoir un "rendez-vous" évite de se dire à la dernière minute, boh, il pleut, j'ai de la lessive à étendre, du boulot en retard… Sur la région parisienne, il y a un choix phénoménal en fonction de ses pôles d'intérêt, On a accès à la liste des participants, ce qui permet de voir si les âges sont en rapport (par exemple j'évite si je vois que tous les autres ont dix ans de plus ou dix ans de moins). Évidemment, il a parfois des "noyaux constitués" quand on arrive dans un groupe, mais aussi, la plupart du temps, suffisamment d'électrons libres accessibles. J'ai trouvé ça en tout cas beaucoup plus simple que d'approcher des gens dans un club de sport, par exemple, où les gens qui se connaissent entre eux discutent entre eux et t'ignorent au point que tu te demandes si tu n'as pas enfilé par erreur la cape d'invisibilité de Harry Potter à la place de ton jogging. Il ne faut pas hésiter à entamer la conversation, que ce soit avec un/des hommes ou une/des femmes, c'est une "preuve de sociabilité" aux yeux des autres, comme un "bon point pour toi", même à tes propres yeux. En te fixant de petits objectifs, peu à peu, ça peut évoluer. C'est un excellent entraînement, aucun jugement à redouter de ces personnes (c'est souvent notre problème à nous timides) , sur Paris tu peux ne jamais les revoir tellement il y a de membres, et si au contraire il y a des gens que tu aimerais revoir, alors même que tu n'as pas encore osé leur demander leurs coordonnées, il y a aussi une fonction pour voir leur agenda… et tiens, aller aux mêmes sorties… Ce qu'il faut parait-il éviter (je répète ce qu'on m'a dit car je n'ai pas expérimenté) , c'est d'aller aux "soirées OVS", surtout seul. C'est déjà pas trop mon genre d'activité, mais en plus si on arrive seul au milieu de groupes déjà constitués, on reste seul, d'autant qu'il y a plusieurs centaines de personnes. Les petits groupes, c'est toujours mieux quand on est timide. A part ça, je trouve qu'il y a un créneau très porteur pour rencontrer des gens, c'est l'associatif : j'ai monté moi-même une association avec une vocation partiellement sociale, il y a obligatoirement un dialogue qui se crée pour la faire vivre et fonctionner, on échange sur des choses qui tiennent à coeur, donc on n'a plus à se creuser les méninges pour se demander de quoi on va bien pouvoir parler. Deuxième point positif (pardon si ça en chagrine certains) on a plus de chance de tomber là sur une fille avec un peu de plomb dans la cervelle et de coeur que sur le dancefloor d'une boite à la mode… (Vous avez le droit de me dire que je fonctionne sur des clichés… je ne mets pas les pieds en boite… ). De toute façon, tu ne perds pas grand-chose à aller voir… hop… à ton moteur de recherche… Have fun !!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


237634
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages