Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Terrible choix

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 324 lectures | ratingStar_100600_1ratingStar_100600_2ratingStar_100600_3ratingStar_100600_4

Mon mari n'a pas d'enfant et nous avons 41 ans, on ne prend pas cette décision à la légère. Et même en ayant pesé le pour et le contre, j'ai toujours le doute qu'à la dernière minute… Mais voilà, il est atteint d'une maladie génétique grave, dont on ne peut pas guérir et des pathologies graves associées peuvent survenir à tout moment de la grossesse, causant son décès in utéro. Ou quelques heures après la naissance, ou bien après quelques années de vie… Personne ne peut nous assurer de son avenir. C'est donc à nous, ses parents, de faire un terrible "choix". Le risque de pathologies cardiaques est de 1/2. Le risque de débilité mentale est de 100%. Et il y a des risques de graves problèmes digestif, locomoteur, et j'en passe… Alors, dois-je, pour mon envie de materner, lui faire endurer autant de souffrance. Et à nous aussi. Qui l'aimera s'il devait nous survivre ou que nous devenons trop vieux pour pouvoir en assurer la charge ? Mais c'est vrai, est-ce parce qu'un enfant n'est pas "conforme" qu'il n'a pas droit à la vie. Tu as tout à fait raison de poser la question. Malheureusement ici, on est loin de conformité, et rien ne dit qu'il sera viable. Beaucoup des membres de ma famille travaillent avec des enfants, adutles handicapés. J'ai moi-même été en stage de psychologie avec les enfants et les adutles handicapés. J'y ai vu tellement de souffrance. Je me suis toujours dit que si cela devait m'arriver, je n'imposerais pas autant de souffrance. Et voilà que ça m'arrive et pourtant en sachant tout cela… j'hésite. Parce qu'il a été tellement désiré (j'ai fait des FIV < Echec). Parce que cette grossesse spontanée nous a donné tant de bonheur. Parce que nous avons les photos des écho, une vidéo, des petits vêtements, des livres et des doudous pour bébé,… Chaque choix que nous faisons est égoïste car il n'y a pas, dans cette situation, de "bon" choix. Nous croyons que nous faisons celui que l'amour nous indique. Et si je devais, au dernier moment, par crainte de quelques heures très douloureuses c'est vrai, revenir en arrière et me sauver de la maternité, je ne pourrais que me traiter de lâche.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


100600
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages