Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tu penses qu'on doit s'adapter pour s'en sortir ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/04/10 | Mis en ligne le 28/07/12
Mail  
| 63 lectures | ratingStar_282317_1ratingStar_282317_2ratingStar_282317_3ratingStar_282317_4
Shampooing, j'ai l'impression que c'est que tu commences à sentir comme un vent de liberté et ça te paraît être une renaissance. Citation : Tu penses qu'on doit s'adapter pour s'en sortir ? Et si on ne s'adapte pas, tu crois qu'on loupe quelquechose ? Je ne suis pas sûre de comprendre de quoi tu parles quand tu utilises le terme "s'adapter". S'il s'agit de faire des concessions, je pense, personnellement, qu'on est obligé d'en faire à partir du moment où il faut avoir de quoi vivre. Mais rien n'empêche d'y aller progressivement vers la réalisation de son rêve, Shampooing. Il est certain que ça nous paraît être un tout nouveau monde, et pour cause mais du coup on n'a pas les "règles" et je pense qu'il faut quelque part, pour ne pas faire des choses insensées (dans le sens de "insecures" niveau financier) , replacer ce rêve au sein d'une réalité telle qu'elle est. Sans argent, je ne vois pas comment on peut faire et pour moi et tellement sûrement d'autres gens, c'est bien cette crapule qui me fait me sentir privée de liberté ! Citation : Beaucoup de questions, de choses, à l'aube de changements, à la naissance de ma vie. J'ai l'impression que je suis à l'aube d'une grande heure qui est celle de décider comment je vais orienter qui je suis. C'est magnifique mais c'est neuf, et rien ne t'oblige à tout décider et tout faire en un rien de temps. Tu as envie de foncer, tu bouillonnes et c'est compréhensible. N'aie pas peur, si c'est ta crainte, tu ne perdras pas ce bouillonnement, va, fais toi confiance ! Citation : Pour toi ton dossier est en attente donc. J'espere que tu ne bouillones pas trop en toi. Quoique, ça peut être très positif et nécessaire Je bouillonne pas, je dors mais je ne supporterai pas de revenir là l'année scolaire prochaine et de rempiler, j'vas m'flinguer ou d'venir dingo. Citation : Tu sais quoi ? J'aimerais partir vivre dans la nature sans formatage, sans "il faut", sans tous ces devoirs, sans ces necessités de se conformer à une société pour qu'elle nous permette de nous en sortir. Je crois que je vois. Citation : Je me regarde dire ça. D'habitude je suis d'accord avec moi. Mais là je me dis : " quelqu'un de conforme se dirait qu'elle vit dans une histoire. Elle devrait un jour sortir de cette histoire pour s'en sortir et grandir". C'est que tu oscilles entre toi enchaînée et toi libre, Shampooing et n'aie pas peur, ta volonté est bien là et elle ne s'en ira pas. Citation : Je ne sais plus. Me denaturer ? Etre nature ? La société est t-elle notre nature ? Bon je cesse ce monologue. Je me dis la même chose… Citation : J'en ai le coeur chaviré C'est vrai que c'est terriblement dramatique tout ça. Je regarde parfois par la fenêtre depuis mon poste de travail. J'avais d'ailleurs tourné mon bureau il y a quelques années de façon à pouvoir regarder le ciel, voir la rue, voir qu'il y a un "dehors". Et je me dis qu'on peut rester assis toute une vie et qu'on pourrait être libres. Je m'imagine depuis toujours dans un champ. C'est une image qui m'avait marquée dans un film que j'avais vu quand j'étais gamine. Un champ, un jeune homme qui y écoute les oiseaux chanter. La vie ne passe qu'une fois et je gâche chaque jour de mon existence à venir m'asseoir à cette même place au lieu de pouvoir vivre en pleine Nature, jouir de l'air pur et du soleil et du vent car demain je serai morte. Comme nous tous. Je le sentais et depuis que je l'ai compris, quand j'ai été malade, c'est avec une force indescriptible que je ressens ça au coeur de mon ventre. Quand j'étais petite, je regardais dehors et je me disais qu'un jour le jour se lèverait et je ne serais plus là, toute ma famille ne serait plus là. Quand mon père est mort, je me suis dit qu'il "avait fait son temps", c'était mon expression en dedans de moi et c'est ce que je pense dès que j'entends que quelqu'un est mort. Il ne reviendra plus. Il a fini. Son temps est écoulé. C'est atroce. La vie est si belle mais a une puissance dramatique si incroyable dès son commencement… Citation : Comment te portes tu toi face à ces changements en toi ? Très belle journée à toi Là je ne peux pas dire, je me demande comment je vais arriver à faire mon dossier d'inscription pour ma formation tellement je suis crevée. Je ne ressens plus qu'une chose, c'est le besoin de sortir d'ici, dormir, ne plus les entendre tous, et m'aérer l'esprit. Je serai en congé à partir de demain soir. Citation : Je t'embrasse, désolée pour ce long message. Bisous Shampooing, porte-toi bien et excellent après-m' à toi aussi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


282317
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages