Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Turquie genocide armenien ue

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 12/02/10 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 70 lectures | ratingStar_247022_1ratingStar_247022_2ratingStar_247022_3ratingStar_247022_4
"Vous vous souvenez à présent ? " par Yossi Sarid. Le ministre de la défense a fait une visite en Turquie cette semaine. Ils disent que cela a été un succès. Si c'est le cas, il est possible de renouer avec la conspiration du silence et faire taire. C'est ce qui s'est passé il y a quelques mois après que Recep Tayyip Erdogan eut versé une fois de plus des paroles amères à notre égard. Une personnalité importante d'Israël m'avait téléphoné et me dit : "A présent vous pouvez répliquer aux Turcs, et dénoncer les crimes qu'ils ont commis contre les Arméniens. Vous Yossi, avez le droit de le faire. Aujourd'hui vous êtes un citoyen privé, mais même lorsque vous étiez une personnalité publique, vous ne vous en êtes pas empêché. Vous vous êtes exprimé souvent, par écrit et verbalement, contre la façon dont ils fuyaient leur responsabilité pour le génocide." J'ai été pris de révulsion et j'ai eu envie de vomir. La personne qui me téléphonait était l'exemple de l'Israël déplorable qui avait été scandaleusement en tête de ceux qui niaient l' holocauste arménien. Il était l'un de ceux qui invectivèrent le ministre de l'éducation à ce moment là, qui avait visité une église à Jérusalem il y a dix ans et dit à ceux qui étaient réunis là : " la valeur d'une vie humaine, qu'elle soit juive, arabe, arménienne, gitane, bosniaque, albanaise, rwandaise - telle est la valeur que je veux inculquer à tous nos élèves. Dans le nouveau programme d'histoire, je veux inclure un chapitre central sur le génocide qui fasse une large référence au génocide Arménien. C'est le devoir de notre pays vis à vis de vous et vis à vis de nous-mêmes." Le pays s'était dressé et les ministres commencèrent à transpirer. Ehud Barak et Shimon Peres furent les premiers à exprimer des réserves. Cette déclaration, rapidement diffusée, ne venait pas d'une initiative du gouvernement ; c'est l'initiative du seul ministre de l'éducation et c'était sa responsabilité. J'avais honte. Des nouvelles versions ont été entendues récemment à Jérusalem : "les Turcs sont les derniers qui aient le droit à nous faire la morale." Il serait intéressant de savoir quels en sont les premiers. Il n'y en pas évidemment aucun lorsqu'on en réfère à l'état et l'armée les "plus moraux" du monde. Si les Turcs veulent nous donner des leçons, on leur enverra des claques, et des fortes… À suivre,
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


247022
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages