Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un peu de reconfort et je m'y remet.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 04/03/10 | Mis en ligne le 20/07/12
Mail  
| 80 lectures | ratingStar_278204_1ratingStar_278204_2ratingStar_278204_3ratingStar_278204_4
Coucou les filles. Je profite de ce forum pour me changer les idées, c'est tellement banal mais je suis en pleine compta et c'est le fouilli complet lol ! Donc… un peu de reconfort et je m'y remet. Wasa, je t'ai laissé un msg, j'espere que tu vas… moi je dis ça lol. Il n'est pas question d'aller "bien" pour nous en ce moment, mais au moins d'aller, sans aller mal… je ne parle pas en votre nom, mais pour moi ça m'aide à ne pas me voiler la face car dire que nous allons bien que nous sommes heureuse, que je suis heureuse bien sur ce n'est pas si simple. Mais je n'ai pas envie nonplus d'aller "mal" car merde a la fin yen a marre ! Lol alors pour le moment je vais, et j'espere que AU MOINS vous aussi vous "allez" Darka, mon dieu si tu etais vers toulouse, je te conseillerai un psy vraiment du tonnerre qui est doux, a l'ecoute, et compréhensif mais a la fois qui apporte des reponses sil sent quil les a, et que tu veux les entendre… c'est le seul que j'ai trouvé (en fait c'est ma maman à la base lol) mais quel bonheur ! Enfin c'est relatif d'associer un psy au bonheur non ? Lol. C'est vrai que nous avons toutes à la fois les mêmes histoire et a la fois totalement différentes, par les petits détails de nos vies, de nos vécus et tout simplement des circonstances de ces evenements. Je pense que pour "avancer", cela se passe chacune a son rythme en fonction justement de ces petits details qui sont propres à chacunes (quotidien, travail, famille etc…). Il faut avoir conscience de ce que nous sommes aujourd'hui, malgré tout, même si au fond nous sommes un peu perdues. Se rattacher à ce qui faisaient certaines de nos certitudes enceintes, sur nous mêmes. Car ça nous ne l'avons pas perdu. Nous sommes toujours "nous", notre couple, notre parcours etc… il y a juste un évenement intésement dramatique, abominable sans mots d'ailleurs… mais bizarrement, je sais pas si ça vous le fait, je trouve que le plus difficile dans tout ça, pour notre reconstruction, c'est justement cette absurdité de la vie, de la nature. Car après tout, c'est vraiment malheureux, mais c'est la nature. Les chocs, les maladies, la mort n'epargne aucune race, aucune couleur, aucun age, ni même aucune espece de la nature… C'est donc malheureusement la nature qui veut ça, et personne ne peut rien y faire. C'est tombé sur nous, oui c'est vrai. Tout le monde ne le vit pas, et le dire comme ça c'est cruel car c'est injuste. Mais la nature est injuste. En ce qui me concerne, j'ai peut être un peu moins de mal à voir les choses comme ça que d'autres (fin j'en sais rien après ) parce que ma mère a eu une rupture anévrisme (mais miraculée) , mon père un cancer qui a causé un avc… moi sans être dans ces extremes j'ai depuis 15 ans une hernie sciatique sans qui me fait souffrir etc etc… je sais pas si c'est clair, je me perds souvent dans mes explications. Mais ce que je veux dire, c'est que nous avons tous et toutes des gens plus ou moins proches sur qui des coups du sort tombent comme ça… parce que nous sommes humains, et que c'est comme ça, ça peut arriver c'est la nature. Et c'est cet element que l'on ne peut pas maitriser qui est tellement destabilisant. On ne peut pas se dire, voila on est passées par la, la et la et maintemant c'est bon ! Ou bien se dire, si j'avais pas fait ça, ou ça bein j'aurai pas eu ça, donc je ne le referai pas. Non, nous c'est pas notre cas. Le plus dur, c'est donc je pense d'avoir de façon plus ou moins consciente, la force d'affronter cette absurdité de la vie comme avant qu'elle ne nous assomme au moment ou l'espoir et l'amour sont inébranlables… et c'est de ça dont nous devons nous relever. Rester nous mêmes en acceptant la nature comme elle est. L'accepter ne veut pas dire s'en rejouir, au contraire lol onest pas maso ça va merde lol ! Mais accepter le fait qu'on ne peut rien y changer, qu'on est pas les premieres, malheureusement pas les dernieres, mais que d'autres se sont relevées, alors pourquoi pas nous ? C'est tres dur, on le sait, mais nosu le savons toutes : la vie n'a pas besoin qu'on la provoque pour nous enlever ce qu'on a de plus cher. Alors il faut se battre tant qu'on le peut, relever la tete et croire en nous, et en elle malgré tout. C'est à nous de voir les petits moments de bonheur avant que les grands ne reviennent. Car les douleurs elle s'en charge tres bien toute seule. J'espere que vous avez un peu saisi ce que je voulai essayer de passer. Sans leçon de moral ou rien du tout, mon dieu j'en suis loin et je ne me permettrai pas. Je pense vraiment trop que notre parcours toutes est unique pour chacune et c'est normal. Mais ce que je veux dire, c'est justement de cette unité que l'on doit s'aider pour remonter la pente, sortir la tete de l'eau. Il faut avant tout croire en nous, en nos forces et nos faiblesses (car elles nous aident aussi n'en doutez pas. Elles nous aident a mieux nous connaitre et ne pas trop avoir peur). Et croire un peu aussi en la vie, essayer doucement de reapprendre a marcher comme avant, avec ça en plus. Je pense que la vie, c'est une succession d'experience qui nous amene a un bilan, selon les chemins qu'on emprunte. Alors choisissons le chemin qui nous convient le mieux, même si on ne le connait pas encore, mais n'oublions pas que nous avons nos armes avec nous. Personnellement, je suis peut être pretentieuse, mais j'ai l'impression que je n'ai plus grand chose a prouver. Et vous non plus. Le fait même d'affronter ça, et de vouloir s'en sortir, de se battre malgre tout, ça resume tous les longs discours… même celui que je viens de faire lol ! Donc tout ça pour dire que : on va pas se laisser abattre par la vie, on a encore plein de choses a lui prendre !! Lol. Si l'on doit devenir folles, eh bien soyons le jusqu'a ce que le declic que nous esperons toutes sans trop y croire surgisse ! Je doute tellement aussi, de mes capacités, comme s'il y avait quelqu'un qui me surveillait plus haut, qui guettait mon bonheur pour me le piquer encore une fois. Car le bonheur c'est aussi l'espoir… et j'ai peur d'espere. Mais chaque jour est different, il y a des blues (tiens aujourd'hui ça fait deux mois que j'ai accouché de mon bébé… madre de dios ! Quelle tristesse) mais il y a aussi les yeux de ceux qui nous aiment pour nous redonner le sourire… Alors oui c'est triste, oui c'est dur, et on le vit toutes chaque jour qui passe. Mais la terre continue de tourner, et nous tournons avec elle. Moi, si je le peux, je nous prend toutes par la main, toutes celles qui en ont besoin ou envie, et je nous avanced'un pas, vous ferez les autres j'en suis sure, vous le faites deja… Sur ce, appelez moi docteur freudette mdr !! Non je plaisante. Pour celles qui ont reussi a aller jusqu'au bout, CHAPEAU je sais pas si j'aurai la force de me relire mdr !!! Les autres, de gros poutous d'amour, le soleil reviendra ! Bisous a toutes. Je retourne a ma compta ça ma fait du bien… quotidien quand tu nous tiens mdr !! Mon dieu ! Bisous et a bientot. Et wasa sil te plait tiens bon. Le soleil t'a fait un coucou, il ne tadera pas a rester. Courage. Biz. Sophie.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


278204
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages