Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vue de la gare du nord, la france, c'est le tiers monde

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 20/10/10 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 50 lectures | ratingStar_255760_1ratingStar_255760_2ratingStar_255760_3ratingStar_255760_4
La Gare du Nord, première vision de la France pour certains touristes, est jonchée de détritus, de tags et de papiers. Une saleté repoussante, un délitement que ne peuvent que constater les voyageurs en provenance de Londres, d'Anvers ou d'ailleurs¿ et qui choque le blogueur Philippe Bilger. La presse étrangère s'inquiète d'un possible "chaos" en France (nouvelobs. Com). Corinne Maier a écrit un livre "Tchao la France" où elle ne trouve pas une seule qualité à notre pays, lui préférant, et de très loin, la Belgique. Le Monde consacre à l'ouvrage un compte-rendu aigre et doux. Plus aigre que doux. Réactions exagérées peut-être, empreintes en tout cas d'un plaisir et, à la fois, d'une détestation qui ont du mal à se dissimuler. La France est dans leur collimateur. Je me suis rendu il y a un an à Bruxelles. Je reviens d'Anvers où j'ai fait une conférence sur la liberté d'expression devant l'association Amitiés Françaises présidée par un avocat flamand, raffiné et intelligent, Guy Van Doosselaere. Ces deux séjours m'ont laissé une impression forte, d'organisation, de rigueur, de convivialité. Récemment, au cours d'un très long périple en avion, j'ai fait escale à Séoul puis au retour à Osaka. Des merveilles de tenue, de propreté et de discipline. Certes, deux fragments de deux heures chacun qui ne permettent pas de juger un pays mais de légères ouvertures qui en disent long. A Anvers, pour regagner Paris, je découvre une gare magnifique et d'une propreté absolue, dans la soirée pourtant. Rien qui offense l'¿il ou suscite le dégoût. Pas un papier ne traîne, pas de tags, pas d'immondices. Parfait, trop parfait, diront certains. Je rêverais de lieux aseptisés comme cette gare, dans une ville splendide où je n'ai pas remarqué la présence abandonnée et décourageante d'un seul clochard dans les rues. Les SDF, qui existent, sont sans doute pris en charge. Notre sentiment de supériorité en prend un coup ! J'arrive à la gare du Nord. Je la traverse pour prendre le métro. Je pense à Bruxelles, à Anvers, à Séoul, à Osaka. J'ai honte. Une gare d'une saleté repoussante, on marche sur des papiers, des détritus. Une grisaille, une atmosphère de pays infiniment pauvre. Une désolation. Une multitude de groupes de toutes origines formant une communauté humaine certes diverse mais dont il est permis de se demander, sans être le moins du monde raciste, si Bernard Stasi tant regretté aujourd'hui avait raison de la considérer comme "une chance pour la France" . On n'en sait rien. La gare du Nord modèle ou risque culturel pour demain ? Aussi, quel regard autre qu'étonné ou condescendant peuvent bien avoir les étrangers venant de pays développés devant une telle vision, la première de la France pour certains. La gare du Nord n'est pas toute la France de même qu'Anvers est dans les Flandres mais est encore moins toute la Belgique qui, plongée dans des querelles intestines entre flamands et francophones, attend le "clarificateur" décisif (Le Soir). Il n'empêche que nos lieux se délitent, qu'on perd du terrain, qu'il y a un contraste de plus en plus insupportable entre la conception chauvine, voire vaniteuse de nous-mêmes et la réalité de notre quotidienneté. Entre nos ambitions et la condition de beaucoup. Entre l'âme de la France et son image. Entre Anvers et la gare du Nord, il y a bien plus que 350 kilomètres : un changement de monde. Source :
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


255760
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages