Histoire vécue Grossesse - Bébé > IVG-IMG      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Y a-t-il un âge pour changer de vie ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/11/10 | Mis en ligne le 24/05/12
Mail  
| 99 lectures | ratingStar_258544_1ratingStar_258544_2ratingStar_258544_3ratingStar_258544_4
Bonsoir Divine, Alors oui effectivement, ma propre histoire paraît dérisoire maintenant. Il me semble que pourtant nos démarches sont similaires. En passant : T'écris bien dis donc !!! Je veux bien te raconter ma propre histoire mais sincèrement je préfèrerais le faire en privé, si c'est possible. Moi aussi j'aspire à devenir moi-même (je n'aime pas vraiment cette expression car qui sommes-nous sinon nous-mêmes ? ) ou disons à vivre heureuse dans mes propres baskets. Je ne suis pas mariée depuis 20 ans, je n'ai pas d'enfants, je ne peux donc guère te conseiller à ce niveau-là. De plus, ta question au départ est tout de même celle-ci : Y a-t-il un âge pour changer de vie ? Et là encore, je ne peux pas intervenir car il me semble ne pas avoir le même âge que toi. Bon je peux toujours te dire certaines choses et tu les auras déjà entendues plusieurs fois. J'imagine qu'on a dû te dire que si tu as peur de faire souffrir tes enfants en quittant ton mari, tu pourrais bien plus les traumatiser en restant avec un père que tu n'aimes pas. Ou que si tu mènes une vie heureuse, cela ne peut qu'être bénéfique pour tes enfants. On t'aura peut-être aussi raconter l'histoire de cette femme qui a dévoué sa vie à son mari et ses enfants sans jamais s'occuper de ses propres envies et qui s'est retrouvée seule à 60 ans parce que son mari a rencontré une autre femme et que ses enfants sont partis du cocon familial. Oui, on t'aura dit tous les bienfaits de mener sa propre vie. Peut-être que certaines personnes pourront t'aider à ce niveau-là encore aujourd'hui ? Moi je ne m'en sens pas compétente. Je vais oser faire un parallèle tout de même avec mon âge (36 ans) et l'horloge biologique qui me titille et me pose la question fatidique : aurais-je la chance d'avoir des enfants un jour avant que le couperet ne tombe et réduise à néant mes espoirs de fonder une famille ? C'est un exemple que parfois il peut être trop tard pour que notre vie change comme on voudrait. J'aimerais t'aider sur ta paralysie et le besoin de certitudes qu'il te faut pour prendre des décisions et avancer. Tu as dit : Si seulement j'avais la certitude de vouloir une chose ou une autre, je sais que j'ai assez de ressources en moi pour affronter les obstacles, mais je n'ai aucune conviction, la seule chose dont je sois certaine c'est qu'il faut que je change quelque chose dans ma vie : soit mon état d'esprit, soit ma situation. Pour que les deux soient en phase.  Pour ma part, je crois que j'ai toujours plus ou moins pris mes décisions en fonction du jugement des autres. J'ai mené une vie bien lisse et sans intérêt, responsable oui, raisonnable aussi, conventionnelle absolument. A vrai dire, je crois que j'ai rarement pris des décisions par moi-même, en fonction de mes propres envies (si une fois, en fait) , de sorte que petit à petit, je ne sache plus vraiment ce que je veux faire, que je n'ai pas d'accès à mes envies. Je les ai perdues quelque part (où ai-je bien pu les mettre ? ) et impossible de les retrouver. Ma vie si tranquille (parce que c'est très confortable d'oublier ses envies) a été bouleversée par un événement qui m'a fait prendre conscience de la nécessité de changer ma vie, de reprendre ma vie en main, voire même de l'urgence que j'avais à le faire. Ça te parle ça, non ? Seulement voilà, je fais quoi ? Et là dessus toi aussi, tu es assez vague. Tu veux quitter ton mari et mener ta vie comme tu l'entends ? Es-tu certaine d'ailleurs que tu doives absolument tout quitter pour être toi-même ? Je n'attends pas de réponses de ta part, car je sais que tu ne les a pas. C'est là que j'ai commencé à chercher mes envies. J'ai lu des livres, passé des tests, interrogé mon entourage, des professionnels, prié Dieu (ça n'engage à rien et pourquoi pas ? La lumière, d'où viendrait-elle ? ). Je n'ai rien trouvé qui me garantisse le bien fondé d'une quelconque action. Ça m'a pris un temps fou ! Et je me suis alors confrontée à toutes les possibilités qui s'offrent à moi dans le monde et là je dois dire que j'ai été prise d'un véritable vertige (au propre comme au figuré). Je vais te paraître bizarre : je crois que j'ai été prise de tant d'informations, j'ai vu tant de choses que je pouvais faire, j'envisageais tant de libertés que j'ai été prise de vertiges. D'ailleurs j'étais très sensible aux bruits qui m'entouraient, je ne les supportais pas. C'est passé maintenant mais ce n'était pas très facile à vivre. Je finirai plus tard, non seulement parce que je suis fatiguée mais aussi parce que ça commence à faire long, mon message. La suite donc, si tu veux bien demain. Porte-toi bien.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


258544
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les portraits (dessins) de nos anges ❤

image

Bonjour, venant de découvrir que malheureusement, je n'était pas la seul a avoir perdu un ange. Mon histoire grossesse avec des soucis comme toutes mes grossesses. Ma petite puce était prevue pour le 22 septembre, hospitaliser le 10 et 11 juillet...Lire la suite

Ivg medicamenteuse : vos temoignages

image

Bonjour je viens moi aussi vous raccontrer mon histoire. J'ai 28 ans deux enfants un de 3 ans et un de 7 mois je suis en instance de divorce et en ce moment au chômage. Nous sommes en très bon termes avec mon ex mari. J'ai eu une liaison il y a peu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon avortement
Sur le même thème
Mon avortement 3 ans après
IVG: mon histoire
Voir tous les  autres témoignages