Histoire vécue Grossesse - Bébé > Prématurés      (362 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bébé prématuré, je culpabilise !

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1269 lectures | ratingStar_98593_1ratingStar_98593_2ratingStar_98593_3ratingStar_98593_4

Je suis maman d'un petit Eugene qui va aujourd'hui sur ses huit semaines. Sa naissance s'est faite dans des circonstances similaires aux votres : accouchement déclenché en urgence a 35 semaines pour cause de mauvaise cirulation dans le cordon, puis césarienne en urgence parce que son petit coeur flanchait. A l'arrivée un petit bout de 1,8 kilos envoyé direct en couveuse… J'ai cependant eu la chance d'être tres entourée par le personnel de l'hopital. J'ai eu l'occasion de discuter a plusieurs reprises avec la psy attachée au service de néonat. Voici en tres résumé ce qu'elle m'a expliqué, en espérant que ça vous aidera… Le sentiment de culpabilité en cas de naissance impromptue bébé prématuré est tres normal et ne disparait que progressivement.Ce sentiment vient de plusieurs sources : - la naissance est vécue comme une rupture brutale plutot que comme l'évenement heureux qu'il devrait être. - ce sentiment est renforcé par le fait qu'on n'a pas pu avoir de contact avec bébé directement apres la naissance et qu'on en est souvent physiquement séparés ensuite--> on a plus notre beau gros ventre et on a pas la possibilité de compenser cette absence par plein de calins avec bébé, d'ou un sentiment de vide- on culpabilise parce qu'on est en décalage par rapport a ce qu'on est censée être - extatique de bonheur - et ce d'autant plus qu'autour de nous tout le monde est tres positif et minimise la facon dont bébé est arrivé ("le principal c'est qu'il soit en bonne santé", "une césarienne c'est rien du tout de nos jours" ou encore "a 35 semaines, c'est plus vraiment un prématuré, non ? " - que du vécu) - on se sent aussi coupable de la facon dont il est né, de lui avoir "infligé ça" (forceps, césarienne et tous les traitements plus ou moins invasifs qui suivent en néonat…) - on se dit qu'on a forcément du causer cette naissance anticipée par notre comportement pendant la grossesse alors que non- ce sentiment est renforcé par le fait qu'on n'a pas la possibilité de s'occuper de notre bébé comme n'importe quelle autre maman, bref notre petit bout est a peine né qu'on a déja l'impression d'être une mauvaise mereEst-ce que c'est grave docteur ? Il n'y a pas vraiment de remede miracle. La psy m'a conseillé de "donner du temps au temps"- de rechercher le contact avec mon fils (peau a peau, calins, lui parler, lui chanter des chansons, jeux) pour renforcer le lien entre nous, tout en m'accordant des moments perso ou avec mon zhom sans culpabiliser- de ne pas chercher a comparer mon bébé a ceux des autres et de ne pas m'angoisser avec les progres qu'il fait ou ne fait pas au meme rythme que d'autres bébé- de ne pas hésiter a consulter un psy si j'ai l'impression que je ne m'en sors pas, qu'il n'y a pas de mal a avoir besoin d'un coup de pouce extérieur et qu'exprimer ce qu'on ressent fait du bien.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


98593
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Consequences de la prematurite sur les comportements de l'adulte - psychologie et comportement

image

Bonjour moi aussi je suis une grande préma de 5mois et demi maintenant agée de 24 ans et demi et je pesait a la naissance 1kg et les medecin m'ont laisser sans oxygène que j'ai eu pendant 2 ans de 15h40 jusqu'au soir et du coup le médecin c'est...Lire la suite

Parents de prema - prematures

image

Bonjour, Etant moi même maman d'un petit garçon né à 33 SA + 1, en février 2011. Il va avoir 2 ans la semaine prochaine. Et si je peus t'apporter mon témoignage aussi. Tout d'abord, sache que la prématurité ce n'est pas beau du tout, c' est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages