Histoire vécue Grossesse - Bébé > Prématurés      (362 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cette expérience est et restera traumatisante

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1542 lectures | ratingStar_57844_1ratingStar_57844_2ratingStar_57844_3ratingStar_57844_4

Après un traitement sous clomid pour concevoir mon petit bébé et un an d'attente, ça y est, enfin il pointe le bout de son nez. Les trois premiers mois se passent sans problèmes bien que très angoissée. A partir du 4ème mois mon gygy trouve que j'ai trop de tension mais me sachant très anxieuse pense que c'est peut-être mes visites qui déclenchent cette hausse de tension. Je prends donc ma tension en dehors des visites et là pas de problèmes. Au 5ème mois, écho morphologique et là encore bébé va bien et a tout ce qu'il faut. Une chose m'alerte pourtant : son poids, il n'a que 365 gr mais mon gygy me dit que c'est normal. Vu que c'est ma première grossesse je me dis que si lui le dit c'est qu'il sait mieux que moi. Quinze jours avant la visite suivante, je remarque que je "gonfle" surtout les pieds, épaules, bras mais je me dis que toutes les femmes enceintes sont bouffies…

Le jour du cauchemar arrive alors : le 17 avril 2007, jour de ma visite chez le gygy, à l'écho il trouve que bébé est très frêle et ne bouge pas beaucoup, la tension est à 22.

Et là tout s'accélère…

Il me dit que je dois rentrer à l'hôpital le lendemain matin. Je sors de là et moi et son papa on est anéantis… Mon compagnon, lui, fait alors demi-tour et demande à ce qu'on rentre directement à l'hôpital, ce qu'on fait.

Là, le cauchemar continue : on nous dit que c'est très grave. S'en suit alors une césarienne en urgence.

Mon petit Matteo damour m'est enlevé à 26 semaines et est né (il ne pèse que 440gr). Il se battra jusqu'au lendemain puis s'envolera.

Cette expérience est et restera traumatisante et la douleur inconsolable. Rien ne remplacera notre Matteo mais on ne peut sempêcher de penser au futur et davoir très envie de donner un petit frère ou une petite soeur à Matteo .

Moi mon gygy ma dit que je devais attendre un an pour réessayer mais tout comme toi il ma dit que ce ne serait peut-être pas nécessaire de reprendre du clomid car je pourrais peut-être ovuler sans ça (il paraît que ça arrive). Mais il me fera faire une prise de sang pour justement savoir si jovule correctement. Sinon il faudra que je reprenne le cloclo pour tomber enceinte et être très suivie pendant ma grossesse : urine, tension, aspegic nourrisson et jen passe.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


57844
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Consequences de la prematurite sur les comportements de l'adulte - psychologie et comportement

image

Bonjour moi aussi je suis une grande préma de 5mois et demi maintenant agée de 24 ans et demi et je pesait a la naissance 1kg et les medecin m'ont laisser sans oxygène que j'ai eu pendant 2 ans de 15h40 jusqu'au soir et du coup le médecin c'est...Lire la suite

Parents de prema - prematures

image

Bonjour, Etant moi même maman d'un petit garçon né à 33 SA + 1, en février 2011. Il va avoir 2 ans la semaine prochaine. Et si je peus t'apporter mon témoignage aussi. Tout d'abord, sache que la prématurité ce n'est pas beau du tout, c' est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages