Histoire vécue Grossesse - Bébé > Prématurés      (362 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prématuré et problèmes du retour à la maison

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 30 ans
Mail  
| 729 lectures | ratingStar_41123_1ratingStar_41123_2ratingStar_41123_3ratingStar_41123_4

Bonjour.

Comme prommis je te réponds. J'ai vécu ce desarroi et cette angoisse qui avec le temps la fatigue et le contre coup d'une grossesse difficile se transforme en depression. Je l'ai vécu très fort pour ma fille. C'etait mon premier bébé, elle etait née a 34 s, elle est rentrée au bout de 3 semaines et demie et là, je me suius retrouvé "seule", il n'y avait plus ce cadre hospitalier. Nolwenn etait plus qu'agitée, elle dormait très peu moi plus du tout, je ne comprenais pas ma fille, c'etait horrible. Puis un jour je me suis confiée a sa pédiatre qui m'a dit que ma fille allait très bien mais moi non. Qu'il fallait du temps pour que Nolwenn se "calme" parce qu'il lui manqua&it les bruits de l'hopital et que c'est un peu pour ça qu'elle etait agitée, mais aussi parce qu'elle me sentait stressée et déprimée. Alors, j'ai pris le taureau par les cornes, en journée j'allais chez ma mère (ou par chance mon beau père ne travaillait pas) donc je n'etais pas seule, et puis surtoutje me suis faite aidée par un psychologue. Cela m'a beaucoup aidé. Vraiment. Vider son sac, dire ses pensées les plus noires c'est vraiment bien et bon. Je sais que je serai toujours une maman angoissée parce que je n'ai pas eu de grossesses mais plutot de veritables combats pour mener mes enfants au plus proche du terme, je sais que je me sentirai toujours un peu coupable bien que je n'y sois pour rien mais maintenant j'ai appris a gérer peurs, depression et angoisses. Surtout je n'hesite plus a dire stop, ça ne va pas, je ne vais pas bien, il faut qu'on m'aide (et dans ce cas la je pars chez le 1er grand parent de libre juste pour ne pas être seule en journée) mon mari ne comprend pas toujours tout mais il me soutient et quand je lui dis que j'ai besoin d'aide s'il peut il prend un ou 2 jours histoire de me regonfler mes batteries, sinon il m'acccompagne chez un papy ou une mamy.  ans après ma fille, j'ai eu mon fils, même histoire, même terme, mais j'ai mieux gérer. Je suis fragile, je le sais et puis si quelqu'un me dit "ecoute arrete ok ils sont nés prémas mais il vont bien, je te comprend pas" et bien tant pis j'ai depassé le stade ou j'avais besoin d'être comprise. Mon histoire, notre histoire, celle de moi mon mari et mes enfants, seuls nous l'avons vécue de l'interieur, et seuls nous pouvons comprendre nos emotions. Allez, courage et n'hesite pas a allez voir un psy ou a te confier au pédiatre ou docteur qui suit ta fille et qui pourra t'aider. Tiens moi au courant.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


41123
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Consequences de la prematurite sur les comportements de l'adulte - psychologie et comportement

image

Bonjour moi aussi je suis une grande préma de 5mois et demi maintenant agée de 24 ans et demi et je pesait a la naissance 1kg et les medecin m'ont laisser sans oxygène que j'ai eu pendant 2 ans de 15h40 jusqu'au soir et du coup le médecin c'est...Lire la suite

Parents de prema - prematures

image

Bonjour, Etant moi même maman d'un petit garçon né à 33 SA + 1, en février 2011. Il va avoir 2 ans la semaine prochaine. Et si je peus t'apporter mon témoignage aussi. Tout d'abord, sache que la prématurité ce n'est pas beau du tout, c' est...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages