Histoire vécue Grossesse - Bébé > Santé du bébé > Autres      (844 témoignages)

Préc.

Suiv.

Allergie au lactose

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 454 lectures | ratingStar_113365_1ratingStar_113365_2ratingStar_113365_3ratingStar_113365_4

Ll'allergie aux PLV, ma dernière en souffre depuis bébé… A l'âge de 5 mois j'ai voulu lui faire un biberon pour passer en mixte, les heures qui suivirent les 5ml de lait avalés furent un enfer : pleurs de douleurs et gargouillis intestinaux durant plusieurs heures… et diarrhée (je me suis dit : il y a un problème avec le lait de vache, intolérance, allergie ? ) J'ai renoncé aux essais biberons, sans savoir ce qu'il en était et privilégiant l'allaitement maternel le plus long possible malgré la fatigue (quand il le faut, le corps d'une mère trouve des ressources insoupçonnées ! ) Deuxième essai à 8 mois, résultats identiques ! Elle s'alimentait mal depuis petite, tétant peu et ne faisant pas le lien entre la faim et le sein pendant des mois.De petit gabarit, en souffrance in-utéro, limite préma, réanimée à la naissance, avec de fréquentes crises d'hypothermie, fragile, très vite fatiguée, elle prenait du poids tout doucement. (C'est bizarre une crevette après des gros bébés poids lourds ! ) Les 3 à 4 essais de diversification (à partir de 8 mois) furent quasi tous un échec… elle refusait tout, se bloquait complètement, ne voulant même plus téter ! Je n'ai pas forcé plus, la laissant au seul lait maternel jusqu'à 10 mois où elle commença à accepter une seule cuillère de compote de fruits (économique ! ) S'agissant de ma numéro 6, je gérais le tout par observation en hyper-vigilance mais sans trop de stress. A un an, essai biberon : toujours pareil ! Je consulte un allergologue soupçonnant une intolérance, discours assez stéréotypé : on teste le lactose : non concluant, on procède donc par élimination : reste les PLV ! = lait synthétique obligatoire ! (bof) J'essaie (sans y croire) le lait de chèvre sur conseil d'une maman et ça passe ! Euréka ! L'allergologue était sûre d'un échec (comme quoi) … on introduit du Zaditen qui met un terme à des problèmes de toux légers mais récurrents et qui améliore aussi son petit tonus ! Le risque étant de trop lui ouvrir l'appétit, ce qui ne pouvait que lui faire du bien (elle n'a pas mangé plus pour autant…) Sevrage à 2 ans 1/2 et passage au lait de chèvre uniquement : pas de soucis. Les autres aliments : elle picorait, certains jours, elle n'avalait que son biberon du matin et du soir pour seule nourriture, refusant tout le reste ! Je ne m'en suis jamais inquiétée, elle allait bien ! (je pense que pour les ainés, j'aurais voulu forcer l'alimentation…) Aussi bizarre que cela puisse paraitre, les douleurs intestinales sont améliorées, calmées par la prise d'ultra-levure… (j'en ai toujours sous la main) Elle a 7 ans, évolution positive, globalement… des petits mieux, certains aliments passant bien et d'autres pas du tout (parfois sans logique cohérente…) Une erreur à l'école à 4 ans (tarte au sucre) lui fit perdre 1 an 1/2 d'évolution positive et l'occasion d'une belle crise… A six ans, elle a pris du poids et s'est mise à grandir en quelques mois, réclamant parfois un deuxième biberon de lait de chèvre le soir, comme quoi tout arrive ! (oui, elle a toujours son bibe ! Quand elle n'en voudra plus elle s'en séparera, ses frères et soeurs ont tous arrêtés bien avant le collège : pas de soucis) Les glaces surgelées (à petites doses) passent, fromages, yaourts également (les chaines de protéines étant cassées par le processus de fermentation) ,elle garde un appétit de moineau, la forcer = blocage complet ; elle peut encore ne pas manger du tout en dehors du lait. Pour le reste j'ai banni de la maison tout ce qui est risqué (flans, préparations diverses contenant des PLV (beaucoup de produits allant des gateaux secs au chocolat en passant par des plats cuisinés) Les aliments à risques tel que les BN, les autres n'en réclament plus, ils ont compris. Au début, l'épluchage des ingrédients fut fastidieux, mais passé le temps de l'apprentissage, je sais de façon instinctive ce qu'elle peut manger ou non, le décryptage est très rapide, les aliments étant tous ciblés ! Le plus compliqué : l'école avec les gouters et anniversaires… (la tentation des smarties si jolis avec leurs couleurs… elle peut en manger qques-uns avec beaucoup de réserve et très peu souvent sinon c'est la crise de douleurs ! ) La guérison : un premier palier à 2 ans : pas pour elle ! Un second à 4 ans : non plus… un 3° ; à 7 ans : encore raté… 8 ans ? : on y croit ! De la patience, de l'amour, de l'attention et surtout la vigilance et le regard positif d'une mère : la recette pour l'aider à grandir et à guérir.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


113365
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Groupe : pretes a s'affiner et a maigrir pour l'ete ?

image

Coucou les filles voila plusieurs jours que je suis malade et la je me suis enfin decider a aller voir le docteur donc mal de gorge fièvre toux nez bouchée donc sous antibiotique sirop et gouttes dans le nez donc très peu de sport cette semaine du...Lire la suite

Pour les bebe 1 de debut octobre!!!

image

Je relève ses jambes, je les plis au niveau des génois et je fais des ronds avec. C'est ce qui la calme le mieux, mais pas forcément a long terme. Sinon des ronds avec la paume de la main sur le ventre. Je compatis car nous aussi il y a des jours...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages