Histoire vécue Grossesse - Bébé > Santé du bébé > Autres      (844 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai décidé de garder mon bébé malgré son spina découvert in utéro !

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 405 lectures | ratingStar_133602_1ratingStar_133602_2ratingStar_133602_3ratingStar_133602_4

Boni, comme dis Terzi, à chaque jour suffit sa peine. Je sais que ce n'est pas facile puisque j'ai vécue la meme chose que toi il y a 10 mois. Mais profites de ton bébé qui est encore dans ton ventre. Quand il y aura des problèmes il y aura aussi des solutions. Et je suis sure que tu auras la force de les affronter. Et apparement ton bébé a l'air très peu attend.

Je suis d'accord avec ce que Terzi dit : Quand on a un enfant "différent", on se bat pour eux, on murit, on est de plus en plus sur de soi. Depuis que j'ai Jarod, j'ai du m'affirmer en tant que mère auprès des médecins et de mon entourage. Et je me sens mieux d'ailleurs, j'ai confiance en moi et je sais que je suis une bonne mère. Ça n'a pas été facile devant ce que me disaient les médecins, quand on me rabachait que ma vie allait être gachée et que je ferais mieux d'avorter et meme la gynéco qui, 3 semaines avant d'accoucher, me parlait encore d'avortement…

C'est là que "mère" prend tout son sens. Quand je te lis, je vois que tu débordes d'amour pour ton enfant. Ais confiance…

Surtout n'hésites pas à poser des questions aux médecins sur l'accouchement, le spina, tout ce qui te tracasses. Mon mari et moi, nous sommes bien préparés à la venue de Jarod.

Nous avons eu 2 rendez-vous avec le neurochirurgien qui devait l'opérer à la naissance pour refermer la plaie et qui était très calé au niveau du spina ; je suis allée accoucher à Angers plutot qu'à Chateaubriant, exprès pour pouvoir être sur place avec mon bébé car seul le neurochir d'Angers opérait du spina dans ma région. On a très bien préparé tout ça et du coup, nous étions détendus mon mari et moi, meme le jour de l'accouchement, en paix avec nous meme.

Les médecins nous regardaient avec pitié mais nous nous étions "droit dans nos bottes" et c'est tout ce qui compte.

Moi aussi je me suis demandée pourquoi cela m'arrivait (surtout que 1 an et demi avant, je suis tombée enceinte d'un enfant atteint d'anencéphalie et j'ai subi un avortement thérapeutique). Et puis je me suis dis que si j'avais cette épreuve c'est que j'étais capable de la supporter et effectivement.

Plus tu auras de réponses à tes questions (meme les plus simples) plus tu seras rassurée et détendue.

Et ton mari, il te soutient ? C'est important d'être épaulé dans ces moments.

Encore une fois, ne t'inquiètes pas. Souvent on s'étonne soi meme à faire preuve de tellement de force, de courage, de patience pour nos bout'choux…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


133602
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Groupe : pretes a s'affiner et a maigrir pour l'ete ?

image

Coucou les filles voila plusieurs jours que je suis malade et la je me suis enfin decider a aller voir le docteur donc mal de gorge fièvre toux nez bouchée donc sous antibiotique sirop et gouttes dans le nez donc très peu de sport cette semaine du...Lire la suite

Pour les bebe 1 de debut octobre!!!

image

Je relève ses jambes, je les plis au niveau des génois et je fais des ronds avec. C'est ce qui la calme le mieux, mais pas forcément a long terme. Sinon des ronds avec la paume de la main sur le ventre. Je compatis car nous aussi il y a des jours...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages