Histoire vécue Grossesse - Bébé > Santé du bébé > Autres      (844 témoignages)

Préc.

Suiv.

Migraines du nourrisson

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 558 lectures | ratingStar_123149_1ratingStar_123149_2ratingStar_123149_3ratingStar_123149_4

Je suis maman d'un petit garçon de 2 ans qui a aussi été victime de malaises graves avec vomissements.

Je résume brièvement.

Allaité un mois puis passé au lait infantile, dès lors les pbes commencent.

RGO avec oesophagite à 3mois. Début de traitement au Mopral. Soulagement.

A 4 mois, 1er malaise : vomissements en jet après le biberon du matin, paleur intense, hypotonie, gémissements de douleur… On le conduit aux urgences. Le pédiatre croit à une invagination intestinale mais ça n'est finalement pas ça. 24h en observation et retour à la maison.

Un mois plus tard, 2e malaise. Urgence de nouveau. On le garde 24h et on nous dit, "c'est viral ça va passer" !

Au 4e malaise, hospitalisation de 6 jours pour des examens. Rien de vraiment concluant si ce n'est la persistance du reflux. On tente l'éviction du lait de vache et on continue le mopral. Bébé va mieux pendant 2 mois et nouveau malaise…

Au final mon fils à fait 14 malaises en 16 mois. La clinique était toujours la même : début de crise le matin avec vomissements du biberon, paleur, hypotonie, douleurs puis plus tard, photophobie, durée de la crise de 8 à 12h.

Les pédiatres nous ont donc envoyé à l'hopital Necker pour trouver la cause de ces malaises. Après une semaine d'examens en tout genre, le diagnostic est tombé : migraines du nourrisson !

Il parait que c'est très très rares mais que cela existe sauf que les pédiatres n'y pensent pas !

Voici donc ce qui peut mettre sur cette piste :

- des antécédents familiaux de migraineux (mes parents et ma soeur sont migraineux).

- un facteur déclenchant qui crée une première crise (un rgo et une oesophagite dans notre cas car ces douleurs induisent une souffrance, un stress, qui déclenche ensuite une crise de migraine).

- la symptomatique des crises : paleur, vomissements, hypotonie, grande fatigue, photophobie, l'enfant se tient la tête et semble avoir mal.

On a remarqué que mon fils faisait une crise après un stress intense (douleur du rgo, hospitalisation, peur d'un bruit par exemple) ou quand il était très fatigué (à cause d'une otite par exemple ou après avoir été couché un peu plus tard qu'à l'ordinaire).

Le problème est qu'il n'y a pas de traitement de fond possible pour les nourrissons. Il faut donc gérer les crises avec des antalgiques.

Mais, nous avons trouvé quelques petits trucs qui ont beaucoup aidé :

- éviction totale du lait de vache (aliment déclencheur de migraines).

- traitement homéopathique personnalisé.

- eau riche en magnésium (les migraineux sont carencés en magnésium).

- rythme de vie bien régulier.

Mon bonhomme va beaucoup mieux. Il n'a pas fait de crise de migraine depuis 9 mois ! Seul le problème du reflux persiste et cause de sérieux soucis orl (toux chronique, otite séreuse). Il est donc suivi pour un orl.

J'espère que mon témoignage pourra confirmer ou infirmer une piste. Il faut effectivement savoir que des tout-petits peuvent aussi souffrir de migraines particulièrement dans une famille dite de "migraineux".
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


123149
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Groupe : pretes a s'affiner et a maigrir pour l'ete ?

image

Coucou les filles voila plusieurs jours que je suis malade et la je me suis enfin decider a aller voir le docteur donc mal de gorge fièvre toux nez bouchée donc sous antibiotique sirop et gouttes dans le nez donc très peu de sport cette semaine du...Lire la suite

Pour les bebe 1 de debut octobre!!!

image

Je relève ses jambes, je les plis au niveau des génois et je fais des ronds avec. C'est ce qui la calme le mieux, mais pas forcément a long terme. Sinon des ronds avec la paume de la main sur le ventre. Je compatis car nous aussi il y a des jours...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages