Histoire vécue Inclassable      (6752 témoignages)

Préc.

Suiv.

Au loto de la vie, nous sommes des numéros

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 308 lectures | ratingStar_74450_1ratingStar_74450_2ratingStar_74450_3ratingStar_74450_4

Coucou… Et une citation qui me paraît complètement d'actualité…

"Une civilisation qui s'avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente. Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte. Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde." Aimé CESAIRE (discours sur le colonialisme).

Qu'au loto de la vie, nous soyons des numéros… Bon !

Mais ne sommes-nous que cela ?!!!

Héros supportant depuis trop longtemps l'insupportable mépris de ceux qui nous gouvernent, règlementent ou régentent, ainsi que des édiles locaux qui négligent encore plans inclinés, places handicapées suffisantes… Etc. … Etc. …Nous ne restons que des zéros et des coupables pour ces "cols blancs" .

Et pourtant !!

Nous OSONS aller clamer partout notre innocence, et serons à Paris le 29 mars pour la marche citoyenne "ni pauvre, ni soumis" .

Voilà donc le quotidien de l' "à roulettes" que je suis :

Matricule "2.52.06.30……"

Même notre bonne vieille sécu m'a poussée sur la voie de garage où s'étire la file des futurs exclus de CMU par ce que détenteurs d'AAH. … Ou de petites retraites … Donc trop riches !

On m'attribue alors un matricule "X" , à la COTOREP… Qui devient très vite obsolète de par la loi de 2005 créant les MDPH.

Je croyais alors garder la même identification…

Et je file, comme une étoile, au Y et au Y', autres identifications de la CAF et du Conseil Général !

A la culpabilité d'être malade se rajoute alors la multiplication des dossiers et la suspicion de malhonnêteté avec la complicité des professions de santé.

Les médecins et pharmaciens qui on fait les certificats seraient ils des menteurs, des incapables ou des escrocs ?

J'en suis restée baba !!! Et dois rajouter les numéros de factures et de déclarations CESU …

Matricule "Z" : comme ce cavalier qui, surgissant de la nuit, défendait faibles et opprimés, le service "hôpital de jour" se met en quatre pour Materner, Dorloter, Prendre soin, Humaniser un p'tit coin d'humanité au coeur de cette gigantesque machine à sauver qu'est Carémeau.

J'y retourne régulièrement après une chimio sans réel succès.

L'héparinisation de mon Portacat (souvenir de cette dernière) et les rendez-vous de contrôle avec mon neurologue me permettent de revoir la tribu des "chouchouteuses" .

Toutes de blancs vêtues, elles m'entourent toujours de Soin, Egards et Petites attentions.

Je suivrai le chemin de la vie tant qu'il sera jonché d'autant de fleurs que de ronces. Si je n'ai pas choisi d'être malade, je CHOISIRAI l'heure et le jour de ma mort… que l'euthanasie soit où ne soit pas légalisée !

Mais en attendant … Je serai à Paris le 29 mars…

Pour crier et chanter mon droit à la dignité.

La coordination de la manifestation http://www.nipauvrenisoumis.org/

Voir pages "coups de gueule" sur.

http://motspourmaux.perso.cegetel.net/
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


74450
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peau grasse help !!! - beaute de la peau

image

Coucou ! Moi j'ai la peau mixte à grasse, c'est vrai que de briller au bout de quelques heures, c'est chiant et je trouve ça inesthétique ! Par contre comme le dit Valleerriee, plus tu vas utiliser des produits matifiants censés réguler la...Lire la suite

Loups garous et compagnie jeu victoire des villas

image

Non, mon but premier est de delivrer le monde du fleau qui nous entoure ! (zelda se fait toujours embarquer la dedans ). Mais au cours de touutes les missions que j'ai (brillament ) accompli, j'ai sauver des tas de braves gens, dezingué des tas de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages