Histoire vécue Inclassable      (6752 témoignages)

Préc.

Suiv.

Au pays secret de l'imaginaire

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 55 ans
Mail  
| 507 lectures | ratingStar_120684_1ratingStar_120684_2ratingStar_120684_3ratingStar_120684_4

Une jeune femme eut un jour l'occasion de raconter sa petite enfance à ses enfants ! Pour que l'histoire soit jolie elle la transforma en histoire imaginaire ! Elle souhaitait qu'ils soient émerveillés et évitait de raconter son enfance difficile ! Ses trois enfants assis et blottis contre elle dans le grand fauteuil l'écoutèrent les yeux grands écarquillés… attentifs et immobiles : -Maman, quand elle une était petite fille avait peur que son papa et sa maman ne soient pas content d'elle ! J'avais toujours peur de ne pas bien faire, j'avais l'impression qu'ils ne m'aimaient pas et que j'étais de trop ! -Ma maman à ma naissance, elle voulait un petit garçon ! Quand ce petit frère est né, deux ans après moi il est devenu le petit roi de la famille ! Mes parents ne comprenaient pas que je n'aimais pas être à la maison ! Ma maman ne prenait jamais dans ses bras, pas de câlins, ni de bisous ! Petite fille je préférais vivre au grenier. Aussi petite que j'étais je grimpais tous les escaliers pour aller rejoindre ma famille souris. -Avec des souris, maman ? Demanda mon aînée ! -Oui chérie, chez les souris… c'était ma famille ! J'avais un sourire illuminé et tendre dans ma famille souris je me sentais heureuse et j'y avais ma place ! Je leur ai parlé toute mon enfance à travers le trou au raz du plancher ! Il y avait le papa-souris, la maman-souris et les enfants souris. Ils n'ont jamais eu peur de moi et ils m'écoutaient tous quand je leur racontais mes histoires, mes peines et mes joies ! … -Ils m'attendaient tous… chaque jour. Ils étaient réels et ils existaient pour moi dans mon imaginaire de petite fille ! Je les trouvaient plus vrais que mes parents ! -Papa-souris il est fort, toujours calme il aide maman-souris, il met la table, il est bon et il aime tous ses enfants souris. -Maman-souris est ronde elle a la fourrure grise, elle porte un petit tablier rose à carreaux, elle fait toujours quelque chose, elle aime ses enfants, les nourris, les embrasse, les câline… brosse la maison, fait la lessive, tout comme une vraie maman ! -Comme toi ? Maman ? Me demandait mon cadet ! -Oui, mon chéri ! -J'ai presque six ans, j'observe ma famille souris, je ne bouge pas… je pense très fort que je vais devenir toute petite pour devenir une petite souris… je veux être très petite pour pouvoir rentrer dans le trou… pour rejoindre ma famille souris ! -Dans mon aventure je suis rentrée dans le trou, maman-souris me prend dans ses bras et me fait des câlins ! -Papa-souris dit : -elle est si belle… nous la gardons, nous l'adoptons, mettons lui une belle robe… je m'en souviens très bien c'était toujours la même robe, j'en voulais pas d'autre, elle avait des petites fleurs ! -Je suis très heureuse, papa et maman souris sont devenus mes parents imaginaires, j'ai beaucoup de frères et de soeurs qui m'aiment et que j'aime ! … Chaque fois que mes vrais parents me cherchent je descends très vite… ils croient que je suis dans ma chambre. -Dès que je peux je retourne dans ma famille souris et quand j'arrive ma maman-souris me prend dans ses bras m'embrasse me câline et me donne de la soupe ! Papa-souris lui me dit : -Ah, tu as pu venir aujourd'hui ? Il m'embrasse et me serre très fort ! -Où était-tu passé depuis si longtemps ? -J'ai été à l'école ! -Tu nous a beaucoup manqué ! Je suis contente parce que je sais qu'ils m'aiment tous… ils m'attendent toujours dans ma famille souris ! A chaque fois que je redescends, j'ai le coeur qui bat… mon petit frère roi voudra comme à chaque fois prendre mon jouet. Je me dis toujours à voix basse : -Mon aventure avec ma famille souris personne ne me la prendra ; c'est un secret rien qu'à moi ! … il est resté là dans le fond de mon coeur depuis toutes ces années… aujourd'hui je vous l'offre ! -Comme il fait si froid dehors, si chaud et doux dans la maison que je suis votre maman que je vous aime tous les trois très fort, j'ai eu envie de vous confier cette petite aventure qui était mon secret ! … -Maman chérie, c'est trop mignon ! Je surpris quelques petites larmes qui perlaient dans le coin des yeux de mes trésors ! La curiosité fut encore en éveil lorsqu'ils me demandèrent : -T'as encore un secret maman ? -Certainement répondis-je ! … -Tu nous racontes… dis, maman ? Tous les trois se blottirent à nouveau au fond du grand fauteuil, un dans chaque creux de mes bras, le plus petit se mit sur mes genoux ! … Comment leurs dire que j'en avais jamais parlé avec mes parents ? Enfant si j'avais dis ce qui me faisait souffrir ils m'auraient fait comprendre que j'avais l'esprit trop fertile et que je me racontais des histoires qui n'existaient pas ! Mes parents n'ont jamais gardés mes enfants ! Par contre, ma mère à élevé les quatre enfants de mon petit frère ! Mes enfants et vous, vous allez croire que c'était de la jalousie ! … Enfant non désiré, se sentant pas aimé comment oser dire qu'il soit jaloux ? Je ne trouvais aucun fil conducteur pour raconter une suite aussi féerique que celle de ma famille souris à mes enfants ! Ma famille souris a contribué à ma survie, non, ne rien dire de tout ce qui est resté caché pendant autant d'années, de mes envies d'élans… de crier : -"maman, regarde-moi ! " -"prends-moi dans tes bras ! " -"aime-moi ! " Jamais je n'ai osé ! … Peut-être m'aurais-t-elle pris dans ses bras ? Avais-je peur qu'elle me rejette ? Je le crois. Désormais, je ne le saurai jamais… oui, j'aurais aimé le savoir, maintenant il est trop tard ! D'où pour moi aujourd'hui l'importance de dire la vérité ! Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire… cela dérange de bousculer des vieilles histoires enterrées depuis plusieurs décennies… Ces affreux secrets de familles qui se perpétuent inconsciemment à travers plusieurs générations, ensuite lorsqu'on fait des recherches et des tentatives de comprendre… les découvertes sont terribles ! La souffrance parfois si douloureuse ! -"Non, je garde tous mes secrets… quand mes enfants seront plus grands je raconterai cela d'une manière distillée à l'âge appropriée et je ne répondrai que lorsqu'ils poseront des questions ! " Je me décidais enfin de raconter encore un petit secret de l'enfance : -"C'était les vacances de Noël ! Je n'allais pas m'ennuyer, j'aurais tout le loisir de rendre visite à ma famille secrète au grenier ! " -"Après la messe de Noël avec mes parents en sortant de l'église… j'ai longé le mur pour y dérober une bougie ! J'étais certaine que le petit Jésus ne m'en voudrait pas, puisque c'était pour mieux voir mes parents-souris mes frères et soeurs souris quand nous étions dans le trou noir à raz du plancher ! " -"Papa-souris m'avait dit : tu vas à l'école, tu sais lire et écrire alors tu pourrais nous raconter à tous une belle histoire ! … J'étais tellement fière et heureuse je les aimais tant, c'était mon cadeau de Noël ! " -"Je me mis à raconter le livre à la lueur de la bougie volée : Toute ma famille-souris était assise… on aurait pu entendre courir une souris ! … Il n'y eut aucun bruit ! -C'était l'histoire d'un petit garçon qui n'avait pas de famille. Il rencontra une petite fille qui était seule, elle n'avait ni frère ni soeur ! Il s'appelait David, elle Alice ! Elle offrit un beau livre à David parce qu'elle ne savait pas encore lire ! Elle voulait qu'il lui lise le livre et lui apprenne à lire ! " Quand tout à coup ma famille souris se mit à murmurer… ;.elle voulait aussi apprendre à lire… comment allais-je faire ? Lire le livre où apprendre les lettres ? -"Papa-souris me dit : apprends nous à lire ! … " J'avais sept ans c'était beaucoup de travail pour une si petite fille, non ? Comment allais-je faire ? … - J'eus l'idée d'aller chercher le sac avec les grandes lettres en bois dans mon tiroir à jouets pour apprendre à ma famille souris les lettres de l'alphabet… - Je remontais vite en cachette… les souris avaient fait tomber la bougie… le livre commençait à brûler… j'eus très peur… je voyais les flammes et la fumée à travers le trou… c'était très chaud, je me suis mise à crier, j'avais très peur ! … - Je me suis réveillée j'étais blottie dans les bras de ma maman… je m'étais endormie devant le feu ouvert de la cheminée pleins de flammes… ce n'était qu'un mauvais rêve… ce n'était pas le livre qui brûlait… je n'étais pas dans ma famille souris ! - Ma maman m'embrassait et me berçait… ça ce n'était pas un rêve, j'étais la petite fille la plus heureuse du monde en cette nuit de Noël ! - Je suis montée très vite voir, ma famille souris m'attendait… la bougie était éteinte ! … oui ce n'était qu'un rêve ! … Ce n'était qu'un rêve ! Île de Bornéo.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


120684
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peau grasse help !!! - beaute de la peau

image

Coucou ! Moi j'ai la peau mixte à grasse, c'est vrai que de briller au bout de quelques heures, c'est chiant et je trouve ça inesthétique ! Par contre comme le dit Valleerriee, plus tu vas utiliser des produits matifiants censés réguler la...Lire la suite

Loups garous et compagnie jeu victoire des villas

image

Non, mon but premier est de delivrer le monde du fleau qui nous entoure ! (zelda se fait toujours embarquer la dedans ). Mais au cours de touutes les missions que j'ai (brillament ) accompli, j'ai sauver des tas de braves gens, dezingué des tas de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages