Histoire vécue Inclassable      (6752 témoignages)

Préc.

Suiv.

C triste à dire je ne supporte pas ma fille

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 128 lectures | ratingStar_267438_1ratingStar_267438_2ratingStar_267438_3ratingStar_267438_4
Je suis tout à fait d'accord avec toi : donner l'envie d'apprendre et même plus que cela, donner l'envie de grandir. Je dois préciser un point qui ne semble pas clair : ma fille est propre avec moi (sauf 1 accident). C'est à l'école et chez son père qu'elle ne l'est pas (et curieusement elle est propre au centre de loisirs). Ma fille parle avec moi, elle a certes des problèmes de prononciation, mais elle parle, fait des phrases et nomme ce qu'elle désire. Là encore, c'est à l'école et avec son père qu'elle se tait. Il y a le fait que son père ne veuille clairement pas qu'elle grandisse. Car gérer un enfant qui parle et s'autonomise lui pose un certain nombre de problèmes qui le regardent mais qui rejaillissent fortement sur notre fille, donc sur moi par ricochet, même si mon discours est clairement de lui dire qu'elle a le droit d'agir différemment chez son papa et chez sa maman. Je ne peux interférer dans ce qui se pase chez son père. Chez moi, elle a aussi son grand frère qui la stimule, elle veut faire comme lui. Et aussi que je pense aussi que ma fille est d'un tempérament qu'il faut un peu "booster" pour qu'elle fasse. C'est une petite fille très intelligente qui se fait systématiquement et où qu'elle passe, prendre en charge par un enfant plus grand, qui la protège, lui sert d'interprète. Je commence à aller voir un thérapeute pour qu'il me fasse accepter mon lien et mon histoire douloureuse avec son père. Je pense effectivement que mes tensions vis-à-vis d'elle se dissoudront d'elle-même une fois que cette acceptation sera faite. Je sais que mes propos à l'égard de ma fille sont violents. Je n'ai volontairement pas mâché mes mots, ni édulcoré mon ressenti et j'ai écrit mon premier message sous le coup de la colère pour que vous évaluiez vraiment mes émotions vis-à-vis d'elle. Il est important de préciser que ce n'est pas cet état qui prédomine dans nos relations, et que je sais qu'ils ne font qu'aggraver une situation que je voudrais améliorer. Mais je suis lucide sur le fait qu'ils doivent être assez traumatisants pour elle. Ma fille a l'habitude de rigoler quand je la gronde, et piur être pareil, je sais que son rire cache une grande déstabilisation plutôt qu'un jem'enfoutisme ou une provocation.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


267438
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peau grasse help !!! - beaute de la peau

image

Coucou ! Moi j'ai la peau mixte à grasse, c'est vrai que de briller au bout de quelques heures, c'est chiant et je trouve ça inesthétique ! Par contre comme le dit Valleerriee, plus tu vas utiliser des produits matifiants censés réguler la...Lire la suite

Loups garous et compagnie jeu victoire des villas

image

Non, mon but premier est de delivrer le monde du fleau qui nous entoure ! (zelda se fait toujours embarquer la dedans ). Mais au cours de touutes les missions que j'ai (brillament ) accompli, j'ai sauver des tas de braves gens, dezingué des tas de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages