Histoire vécue Perte d'un proche > Autres      (2622 témoignages)

Préc.

Suiv.

Histoire l'amour avec un grand a

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 10/02/13 | Mis en ligne le 01/06/14
Mail  
| 515 lectures | ratingStar_529699_1ratingStar_529699_2ratingStar_529699_3ratingStar_529699_4
Voila une suite tristounette… Je prenais tranquillement mon petit déjeuner en me chamaillant joyeusement avec Sarah, puis une fois finit Mamoune me demanda : - Au faite ma Lisa qu'allez-vous faire aujourd'hui ? - Je vais y aller aujourd'hui, répondis-je en la regardant dans les yeux. - Je vous prépare un casse-croûte pour midi ? , demanda Mamoune le regard inquiet. - Oui je veux bien merci, répondis-je en lui donnant un bisou sur la joue. Je souris gentiment et montais en compagnie de Sarah pour me préparer, une bonne douche et hop j'enfilais des vêtements, je descendis seule dans la cuisine. Mamoune m'attendait en préparant des sandwichs, elle me sourit se tournant vers moi : - Tu es prête ? , me demanda-t-elle. - ça ne se voit pas, dis-je en tournant sur moi-même. - Tu sais de quoi je parle… , me répondit Mamoune d'un air sévère. - Oui désolé… Oui je pense qu'il est temps et puis j'ai Sarah avec moi, lui dis-je dans un sourire. - Tu lui en as parlé ? - Je lui ai raconté mon histoire sans entrer dans les détails… - Bien, je l'entends descendre il va être temps d'y aller, ajouta Mamoune. Effectivement Sarah arriva deux secondes après, jolie comme un coeur, et en lui souriant tendrement je lui dis : - Si tu es prête on y va… - Alors allons-y, me répondit-elle en me rendant mon sourire. Je fis un petit '' à ce soir '' à Mamoune avant de sortir en compagnie de Sarah, Thomas me prêtait volontiers sa voiture et on s'installa dedans avant de prendre la route. On en avait pour 15 minutes pour y aller, connaissant la route par coeur je laissais toute sorte d'émotion m'envahir tout en restant concentrée sur ma conduite, Sarah quand à elle me regardait du coin de l'oeil en retenant la question qui lui brûlait les lèvres. Au bout d'un moment je me décidais à parler : - Quand il est mort… , commençais-je hésitante. - Tu peux me parler, me dit-elle en posant une main sur ma cuisse pour me rassurer. - … je ne suis pas allée à l'enterrement… je me sentais tellement coupable, lui confessais-je la voix mal assurée. Je pensais que j'avais été une mauvaise mère… que je n'avais pas été assez attentive… que j'aurais pu empêcher sa mort… - Ma chérie, murmura-t-elle tristement. - Je me détestais, continuais-je les larmes aux yeux. Et je détestais tout le monde… Mamoune et Thomas m'encourageaient à aller sur sa tombe mais je n'ai jamais pu… Je suis vraiment quelqu'un de détestable hein ? - Non tu ne voulais pas affronter la vérité c'est tout, me dit-elle d'une voix grave en essuyant mes larmes, ma chérie tu es quelqu'un de vraiment formidable à qui il est arrivé beaucoup de malheurs… Ce n'est pas ta faute. - Peut-être mais je me sens terriblement coupable de n'être jamais allée sur sa tombe et finalement j'ai fuis tout ce qui faisait ma vie… Aujourd'hui je me sens prête, j'ai changé et grandi puis je sais qu'avec toi à mes cotés je peux tout surmonter, lui avouais-je concentrée sur la route. - Et je ne te lâcherais pas de sitôt, répondit Sarah en me souriant. Sa présence me rassurait et son sourire réchauffait mon coeur, cette impression de pouvoir déplacer des montagnes en sa compagnie m'emplissait de joie, après encore quelques minutes de trajet on arriva devant le cimetière, mes mains se crispèrent sur le volant et mon coeur se compressa. J'avais envie de pleurer et de faire marche arrière mais un coup d'oeil en direction de Sarah me fit sortir de la voiture, elle me prit la main et on arriva devant l'entrée, le gardien arriva vers nous et me reconnut presque aussitôt : - Si c'est pas la p'tite Lisa que j'vois là, me dit-il en souriant. - Bonjour Philippe, lui répondis-je mes sentiments crispant mon visage. - Bonjour Mademoiselle alors final'ment z'êtes revenu, dit-il en glissant un bonjour à Sarah. - Oui je viens voir sa tombe… Peux-tu nous y conduire ? , lui demandais-je poliment. - Oui bien sur. Il nous emmena sur la tombe et me fit en posant une main sur mon épaule : - Je suis content de vous r'voir Mademoiselle !! - Merci !! , lui soufflais-je les larmes coulant librement sur mes joues. Il nous laissa silencieusement comprenant ma peine, après quelques minutes à regarder ce morceau de pierre grise avec son prénom de gravé, je dis d'une voix faible à Sarah : - Voilà il s'appelait Raphaël… Je tombais à genou secoué de sanglots, mes émotions prenant le dessus, la tristesse et la colère revenant au galop, je sentis Sarah me prendre dans ses bras et oubliant le temps je m'abandonnais à mon chagrin au creux de ses bras.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529699
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Envie de discuter entre medium, experienceurs... - voyance et divination

image

Bonjour tout le monde, Je viens de lire tous les messages de la journée… Merci à Dreamstar et Several pour leur partage d'expérience. En effet Several, je te comprends quand tu dis que cela fait peur comme ressenti, quand tu ressens la mort,...Lire la suite

Help! invasion de papillons de nuit - environnement, ecologie

image

Hello, J'espère être au bon endroit pour poster ça, je me retrouve dans une situation délicate et après deux jours à chercher des réponses sur le net, rien pour mon problème ! Depuis un peu plus d'une semaine, nous retrouvons dans...Lire la suite