Histoire vécue Perte d'un proche > Autres      (2622 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'algerie aujourd'hui - les pieds noirs : le documentaire

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 23/11/10 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 197 lectures | ratingStar_255516_1ratingStar_255516_2ratingStar_255516_3ratingStar_255516_4
[quotemsg=31896,753,5430918quotemsg] Editorial (Dimanche 21 Novembre 2010) Liberté Algérie. Basta ! Par : Saïd ChekriLu : (1501 fois). On ne laisse pas à la Kabylie d'autre choix que celui de se prendre en charge. Se prendre en charge a, ici, une seule signification possible : prendre les armes. Tout indique qu'elle le fera. Peut-être plus tôt qu'on le croirait. Une soixantaine d'enlèvements en moins de quatre ans. Tel est le lot de la Kabylie. De la Kabylie seule. Une soixantaine d'enlèvements, et au bout, un mort, Hend Slimana, père de famille sans histoire, entrepreneur dynamique, généreux, affable et amoureux de la JSK, qu'une foule nombreuse, en colère mais digne, a accompagné hier à sa dernière demeure. Une soixantaine d'enlèvements, un mort…Mais ce n'est pas tout : une personne, le cousin de l'entrepreneur assassiné, est encore aux mains de ses ravisseurs, alors qu'une autre, à Tazmalt, toujours en Kabylie, vient d'échapper de justesse à une opération de même type. Trop, c'est trop ! Cet énième coup de poignard dans le dos de la Kabylie semble marquer un tournant. La population de la région, plus que jamais excédée, ne se pose plus la question de savoir pourquoi on lui impose cette précarité sécuritaire. Elle sait qu'on tente ainsi de lui faire payer son refus de se plier aux diktats, tous les diktats, “d'où qu'ils viennent”, pour reprendre l'expression en vogue des années 90. Elle ne se pose même plus la question de savoir quand cessera l'enfer. Elle sait que l'enfer ne tombe pas du ciel. Elle sait donc que le salut viendra d'elle-même… ou ne viendra pas. Comme il y a quelques années, on ne laisse pas à la Kabylie d'autre choix que celui de se prendre en charge. Se prendre en charge a, ici, une seule signification possible : prendre les armes. Tout indique qu'elle le fera. Peut-être plus tôt qu'on le croirait. Car, qu'on ne s'y trompe pas, la Kabylie ne veut plus continuer à compter les rapts qui ciblent ses enfants. Encore moins à compter ses morts. Elle ne se contentera plus de se mobiliser cycliquement pour obtenir leur libération. (fin de citation). 54 ans après le Congrés de la Soummam, la Kabylie récolte les décisions d' Aban Ramdane, Krim Belkacem, Omar Ouamrane, Si M'hamed de son vrai nom Bougarra, Si Sadek, Azzedine, Si Lakhdar, Ali Khodja, Ali Mellah. Quant à la métropole qui savait tout et a laissé faire, elle n'a pas fini de payer.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


255516
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Envie de discuter entre medium, experienceurs... - voyance et divination

image

Bonjour tout le monde, Je viens de lire tous les messages de la journée… Merci à Dreamstar et Several pour leur partage d'expérience. En effet Several, je te comprends quand tu dis que cela fait peur comme ressenti, quand tu ressens la mort,...Lire la suite

Help! invasion de papillons de nuit - environnement, ecologie

image

Hello, J'espère être au bon endroit pour poster ça, je me retrouve dans une situation délicate et après deux jours à chercher des réponses sur le net, rien pour mon problème ! Depuis un peu plus d'une semaine, nous retrouvons dans...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages